20 février 2009

"Débit" de fuite

Champs Sur Marne, le 16 février 2009 - Cet après-midi vers 16h45, le numéro 1 de la société Numéricable, tentant de fuir ses responsabilités face à un conflit social majeur, a provoqué un accident grave à l’encontre d’un gréviste, dont la jambe a été écrasée. Il a ensuite pris la fuite avec le chauffeur du véhicule directement responsable de l’accident...

Depuis un mois et demi, les vendeurs à domicile de Numéricable, en grève, dénonçaient la violation de leurs droits sociaux par une direction fermée au dialogue et qui s’efforce de les licencier les uns après les autres sans déclarer un plan social qui leur ouvrirait des droits.

C’est seulement suite à l’occupation du siège par les grévistes, aidés de membres du collectif altermondialiste « les désobéissants », jeudi et vendredi, que des négociations s’ouvraient enfin avec la direction, achevée cependant par une nouvelle rupture vendredi soir. Ce lundi matin, après une nouvelle tentative de la direction de mettre fin à l’occupation du siège par la mobilisation de nombreux vigiles, la promesse d’une rencontre avec M. Pierre Danon, président directeur général de Numéricable, était donnée. Seulement, au lieu d’une rencontre et après qu’un leurre grossier ait été éventé, c’est un PDG dissimulé sur la banquette arrière d’un véhicule banalisé, et tentant de quitter le siège, que les grévistes remarquent, et tentent d’interpeller. Accélérant à une vitesse élevée sur le parking de l’entreprise, le véhicule conduit par le collaborateur de M. Danon heurte Patrick Berol, lui écrasant la jambe et lui infligeant une fracture ouverte du tibia péronné. La police et les premiers secours arrivent rapidement sur les lieux, tandis que les autres membres de la direction de Numéricable (notamment M. Gérolami, numéro 2, et Mme Luciani, Directrice des Ressources Humaines) font fermer les volets pour empêcher leurs salariés de continuer de regarder l’accidenté hurlant. Aucun d’eux ne se présentera au secours du malheureux.

Le véhicule est ensuite recherché par la police et M. Danon retrouvé. Il est finalement auditionné un peu plus tard dans la soirée par la police nationale. Deux plaintes seront déposées pour tentative d’homicide involontaire et délit de fuite.

Source : Les désobéissants

3 commentaires:

  1. Mr Danon est clairement innocent:

    - il est patron, c'est donc forcément quelqu'un de bien.
    - ce n'est pas lui qui conduisait
    - normal qu'il cherche à fuir la populace excitée, ils risqueraient de lui voler sa Rolex...
    - on va pas pleurer pour la guibole d'un vieux syndicaliste probablement alcolo (qui dit qu'il ne s'est pas jeté sous les roues pour ne plus bosser?)
    - en tant que Puissant de ce monde, Pierrot a le droit de rouler vite.
    - il mériterait une mention "peut mieux faire" car le type est -hélas- encore en vie... mais on ne va lui reprocher de tenter de nettoyer les rues de la racaille communiste...

    Solidarité avec Pierrot, encore un innocent injustement accusé!!

    RépondreSupprimer
  2. Tentative d'homicide involontaire ????
    Ho là ho !!

    RépondreSupprimer
  3. Bin où qu'y n'est le Clarence ?

    Clarence à la défense !
    Un procès stalinien est en cours ici !

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?