6 février 2009

Conditionnement: étude de cas Péan/Kouchner






Conclusion: les médias mentent! Don't trust Apathie!

merci à Kroulik


5 commentaires:

  1. Du même ordre, il faudrait transposer le desuet (et pour tout dire grotesque) tableau bourdivin des "habitus"... Vous savez, ce tableau qui nous apprend que les prolos jouent de l'accordéon en buvant du gros rouge tandis que la bourgeoisie industrielle se repait de golf et de whisky...
    Sûr que les habitus bougent selon le degré d'adhésion à la doxa!

    RépondreSupprimer
  2. Un grand classique de l'humour ce tableau. Des générations d'affreux se sont bidonnés devant ce truc débile.

    RépondreSupprimer
  3. http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9d/Espace_social_de_Bourdieu.svg

    RépondreSupprimer
  4. http://journaldunassistant.typepad.fr/photos/uncategorized/2007/10/03/apathie.jpg

    "Comment c’est fait l’opinion ? C’est bien simple, c’est fait à Paris. Un Parisien comment c’est fait ? C’est bien simple ça vient de la campagne. Ça vous arrive un beau matin, en petite valise, wagon pommes. Voici l’homme sur le pavé. Le Juif est là qui l’attend, avec sa presse, sa radio. Il va rendre Bidasse parisien, Bidasse éberlué est tout mûr. En avant les génials slogans ! Tout trou du cul de vache au village voici Bidasse promu quelqu’un sur l’asphalte de la Ville Lumière, passé l’objet d’une affection, d’une sollicitude passionnée de toutes les minutes. Il a un “goût” qu’on lui décrète, un flair ! une délicatesse ! Un génie personnel inné ! que c’est le joyau de la planète ! (…)
    Pour tenir la France en haleine, c’est pas fort : faites reluire Bidasse, mariole, hargneux, ricanier. La faraude opinion française c’est la laide Symbiose Bidasse-Youtre.
    Bidasse de plus en plus décevant, fourbu, branlé, équivoque."

    RépondreSupprimer
  5. Le cabot a un petit air de ressemblance avec Finot....

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?