17 août 2017

Charlottesville

Attention danger


Cette sale histoire suit la même séquence que l’affaire Trayvon Martin: on se souvient que les médias s’étaient immédiatement emparés de l’affaire pour brosser la scène larmoyante d’un tendre enfant lâchement abattu par un suprémaciste blanc : il s’avèrera ensuite que le jeune Trayvon était en réalité une racaille qui cherchait à agresser Zimmerman, qui d’ailleurs n’était pas du tout blanc mais plutôt sud-américain, et qui avait agi en état de légitime défense dans un quartier où les agressions à l’arme blanche étaient monnaie courante. 

Mais cela les médias ne le mentionneront plus qu’en passant, discrètement, sans jamais démentir ou regretter leur hystérie des premiers jours, leurs effrénés jappements de chiens toujours à l’affut d’une affaire raciale à exploiter jusqu’à la moelle.

Même dynamique à Charlottesville : la presse se jette la gueule affolée sur un scénario manichéen, aboyant aux « néonazis », qui auraient délibérément précipité une voiture dans la foule des innocents et honnêtes antifas. La vérité, comme toujours, se révèlera plus nuancée, mais cela n’aura guère d’importance. La presse choisi son camp, et elle le choisi bien. 

2 août 2017

Information locale

Vous ne connaissiez pas encore le CGB dans sa version "presse locale".
Pour compenser son retard de diffusion, voici un panorama de l'actualité régionale depuis le mois de mars 2017.

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?