15 juillet 2008

Ségolène Royal persécutée

Un appartement,
De mystérieux visiteurs,
un ex-mari charcutier,
Un complot...

Les américains ont décidé d'intervenir pour tenter de sauver leur pouliche démocrate.
Le CGB était sur place.

17 commentaires:

  1. bêêêê rigole en coeur le troupeau effrayé et fier de son chef!j'hésite à qualifier cette vidéo d'humour de mouton, d'humour giscardien ou d'humour hortefist-fucking... devinant vos gouts je penche pour l'hortefist-fucking...

    RépondreSupprimer
  2. T'as pas l'air de connaître notre blog ! C'est la blague de l'année : le CGB est sarkosyste et Hortefiste !

    RépondreSupprimer
  3. Putain un anarco-végétalien... Tu offenses le Dieu de la viande salopard, tes parents t'ont trop gavé de bifteck.
    Révoltons-nous contre les méchants bouchers, y sont cruels!
    Des poireaux vinaigrettes à la Bakounine for ever... T'as pas honte?
    Je fais une recherche sur ton blog... au hasard "Proudhon" et c'est pour trouver une phrase insignifiante où tu lèves ta papatte de ruminant sur le père de l'anarchie.
    Dehors!

    RépondreSupprimer
  4. http://www.southpark-tv.com/episode.php?id=127
    enjoy ami Vegan

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de voir l'épisode de South Park. Le clip avec daddy la pouffe est excellent !

    RépondreSupprimer
  6. Une belle métaphore du duel Ségo Sarko aussi..

    RépondreSupprimer
  7. Bravo Kroulik! Les Ségolène files nous emmènent au delà de la politique!

    RépondreSupprimer
  8. On croirait du david lynch

    RépondreSupprimer
  9. j'imagine assez bien k : taille moyenne (petit donc), blanc, pas d'argent, un boulot de merde et beaucoup d'aigreur. La gueule ouverte derrière son clavier exprime une rage que son physique empêche d'assumer dans la vie réelle, k sort les insultes comme un méditerranéen gueule pour faire croire qu'il a raison, lui c'est pour faire croire qu'il a moins d'aigreur et de peurs que de couilles mais cela ne trompe personne. ou bien est-ce seulement un manque de savoir vivre, peut-être a-t-il grandit dans ces lieux d'indigence totale que l'on nomme banlieux? D'ailleurs pour répondre à ma phrase sur proudhon il utilise (dans un élan d'esprit et de courage) le top de sa culture : south park, dessin animé marrant mais atrocement normalisateur. k vous devez être masochiste en plus...
    ps: proudhon n'est en rien le père de l'anarchie, il est souvent ridicule de parler de ce que l'on ne connait pas mais dans votre cas cette maxime vous pousserait-elle au mutisme total?
    PSII : enfin! je suis déçu par ce blog qui hurle à la finesse française... j'ai lancé quelques avis qui n'ont eu pour echos que des insultes d'un gamin (k) inculte (je lui souhaite d'avoir le physique aussi juvénil que ses "pensées") et la pub pour le blog d'un gars (ruyssen) qui écrit des livres dans lesquels il abuse de la crédulité de pauvres indigents effrayés, blog aussi plat que surréaliste, aussi antisémite que vulgaire, le comptoir d'un bar de la région PACA...
    Cela fait plusieurs mois que je viens lire des articles chez vous et c'est petit à petit que j'ai compris que (contrairement à vos dires) vous aviez un camp : fascistes honteux. le nihilisme n'a pour limite que le courage. le racisme est d'ailleurs sa petite soeur coquine...
    Vos idées sont vieilles et vous semblez vivre en décalage temporel, bloqué dans les années 80quand la doxa interdisait d'être catholique, raciste et post-colonialiste. lachez vous! nous sommes en 2008 que diable...
    PSIII: un brin sadique je reviendrai régulièrement donner mon avis en espérant y croiser un esprit de temps en temps...
    comme dit ma grand-mère berrichonne: mange ton poing et garde l'autre pour demain. la devise idéale pour ce blog car il faut dire que la phrase de goebbels pète, à tous égards, bien plus haut que votre cul, pour ce qui est du gangbang entre hommes je vous fais entièrement confiance.

    RépondreSupprimer
  10. Ma parole, mais tu es devin !!!
    Oui, je ne connais rien à rien, ma meilleure amie est wikipédia et en plus je sens mauvais de la bouche...
    Et le père de l'anarchie c'est Ken, le petit ami de Barbie...

    RépondreSupprimer
  11. Et il fume du shit...
    Trop freeman quoi...

    RépondreSupprimer
  12. "La gueule ouverte derrière son clavier exprime une rage que son physique empêche d'assumer dans la vie réelle"

    Hihi, dis-donc le végétalien, tu vas te calmer tout de suite. Ou alors c'est un plan drague subtil pour que je te file mes mensurations, t'envoie une photo ou fixe un RDV "baston"?

    RépondreSupprimer
  13. « Quand j’entends le mot culture, je sors mon revolver » est une phrase du personnage Friederich Thiemann, un des protagonistes de la pièce de théâtre « Schlageter » de Hans Johst dont la première avait eu lieu le jour de l’anniversaire d’Adolph Hitler, le 20 avril 1933.
    La phrase exacte prononcée par le personnage est « Wenn ich Kultur höre... entsichere ich meinen Browning » (Quand j’entends le mot culture [ou civilisation]..., j’enlève le cran de sureté de mon Browning).
    Par la suite, cette phrase sera attribuée à tort à Hermann Göring, Joseph Göbbels, Alfred Rosenberg, Baldur von Schirach et José Millán-Astray y Terreros.
    Voilà, crétin !

    RépondreSupprimer
  14. Un anarcho-végétalien, HAHAHAHA.

    L'anarchisme réduit en idéologie culinéromondaine. Proudhon n'est plus qu'un cuisiner "bio-équitable" du Marais fumant de l'herbe, l'idéologie anarcho-végétalienne dictant ce qui rentre par ta bouche et sort de ton cul.

    Que découvrirons nous demain? Des monarcho-carnivores? Des démocrates chrétiens cannibales? Des trotskystes unijambistes?

    Hors sujet : C'était pas plutôt Lüger que Browning ?

    RépondreSupprimer
  15. Ceux qui l'ont reprise à leur compte avaient tendance à la modifier à leur sauce.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?