18 juillet 2008

Le concours de clown du Nick Oumouk

Le suprême Nick Oumouk organise un concours pour leur concert supra phénoménal à Bercy à la rentrée. Le gagnant aura la joie suprême de se ridiculiser devant un public plus habitué à l'art de la chambrette qu'à l'indulgence.
Je vous ai sélectionné pour le CGB, le top des kamikazes rapologique. Hors-flow, bafouillages, paroles incertaines, pseudo virilité, caricature de la posture gangstaa-rap qui est déjà une caricature en soi, pseudo vilains pas beau, effets de styles non maitrisés.




Pour se remettre de ce sketch, voici un vieux clip culte de 3rd Bass. On y croise entre autres, Biz Markie, KMD donc MF DOOM à ses débuts juvéniles, Flavor Flav et Kid'N'Play, la crème du Hip-hop burlesque à tendance Jazz et Soul de la fin des années80-début90. En fait, les ancêtres de Kamini, mais avec du talent. Ce qui contraste nettement avec la farce actuelle qui consiste à se prendre au sérieux comme un pape.


3rd.Bass - Gas Face Ft.Zev.Love.X
envoyé par discodisc



7 commentaires:

  1. "on reve 2 bézé la femme de tony parker sur le parké!!"
    Pas mieux.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé la "fille" aussi :
    http://www.dailymotion.com/video/x5vx88_artemisscontestntmnokiatrendslab_music

    RépondreSupprimer
  3. Les 2 ploucs du 6-2 sont pas mal non plus:


    http://www.dailymotion.com/video/x61dhb_attacknordikcontestntmnokiatrendsla_music

    RépondreSupprimer
  4. J'ai toujours apprécié l'humour décalé des papes malgré eux (c'est le cas de le dire) du rap français. Ils n'ont sûrement rien à voir là-dedans, le jeu Nokia tout ça, on le sait bien, mais ils doivent bien en rire. Je me souviens de Joey Starr qui expliquait à la radio à quel point cette manie de faire des freestyle (soit, la preuve ici, la preuve partout, débiter à la pelle les mêmes conneries), un exercice pourtant à la base du hiphop, avait aujourd'hui perdu tout son sens, et faisait beaucoup de mal au rap français. Facile à comprendre. On peut détester NTM et le rap français, mais dur de dire le contraire, que ça n'empire pas...

    Joey Starr qui disait aussi, je viens à l'occasion de le relire, que la banlieue était victime de trois fléaux : les pères fuyards, la télévision, et aujourd'hui internet.

    RépondreSupprimer
  5. merci para pour ce morceau terrible !!!!!! ca rattrape la daube que nous a mis rené...

    RépondreSupprimer
  6. Bien le clip de 3rd Bass, ptit retour en arrière pas désagréable. M'en vais écouter du Public Enemy ça m'a motivé... Bah sinon l'Artemiss a un chouette flow, vue de dos, tas d'salauds..

    RépondreSupprimer
  7. Artemiss, elle ferait mieux de lire des bouquins au lieu de toaster.

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?