25 août 2008

CGB reader 's digest selection 2008



Comme chaque année, le CGB a reçu via son service de presse, la totalité des 676 romans et 500 essais (à la louche) qui sortent en cette rentrée 2008...

Ami lecteur afin de te faire économiser du temps et de l'argent (la rentrée ou l'obsolescence programmée du produit culturel), les éminents lecteurs professionnels du CGB (organisés en pool au sein d'un open space) te livrent ici... le peu d'ouvrages à retenir.




A tout seigneur tout honneur, on commencera par le chouchou de Zefa, Emmanuel Todd qui livrera le 30 septembre une reflexion capitale sur le devenir de nos démocraties dans Après la démocratie (Gallimard) ou les causes l’élection de Nicolas Sarkozy à travers ses facteurs lourds: le vide religieux, la nouvelle stratification sociale, l’impact destructeur du libre échange, et surtout la volonté des oligarques de dissoudre le peuple...

Le CGB continue avec l'habituelle sortie de l'opuscule debrayen... Le camarade Régis publie le 28 août aux éditions du CNRS Face aux tribus ou la trahison des clercs face aux narcissismes identitaires.

Le "fait religieux" sera aussi de la partie avec une discussion entre Marcel Gauchet, Olivier Roy, Paul Thibaud et Alain Houziaux dans La religion est-elle l'opium du Peuple?(éditions de l'atelier, mi-octobre).

Pas de Dany Robert-Dufour cette année... En revanche Jean-Claude Michéa sera bien présent avec son nouvel opus La double pensée (Flammarion, 1er octobre... à lire également sa contribution dans le n°31 de la revue du MAUSS, "L'homme est-il un animal sympathique?)" L'ombre d'Orwell sera pourtant présente en cette rentrée avec la publication d'un essai De la décence ordinaire aux éditions Allia dans lequel le philosophe des motels Bruce Bégout explore la notion de Common decency comme il l'écrit lui-même: "Ce n'est pas Orwell qui est desesperé, c'est le monde, qui est , de plus en plus, désespérant". Les éditions Agone rééditeront dans une traduction toute neuve, les chroniques d'Eric Blair dans A ma guise- Chroniques (1943-1947).

Au rayon économie, signalons Jean-Luc Gréau (auteur du déjà remarqué l'Avenir du capitalisme ), et sa Trahison des économistes(Gallimard le 11/09) qui tentera de répondre à l’absence de débat de fond sur la politique économique.

Antoine Compagnon (auteur d'une remarquable étude sur les antimodernes) se posera lui l'épineuse question: Que reste-il de la culture française? (Denoël, le 25/09).

Enfin William T. Volmmann s'intéressera, dans une enquête aux 4 coins du monde, aux damnés de la planète dans Pourquoi êtes-vous pauvres? (Actes Sud, le 03/09).

Il est grand temps de passer au 676 romans ou "fictions" qui jalonnent ce happening commercial que l'on appelle "rentrée littéraire"... aux milieux des autofictions, des mains dans la culotte de ma soeur, de la provoc' à deux sous (came et prostitution sont à la mode), les experts du CGB ont retenu le style de Pierre Mérot dans son Arkansas peuplé de clones de Michel Houellebecq (Rober Laffont le 25 août), la délicate nostalgie de Benoît Duteurtre et ses Pieds dans l'eau (Fayard, 25 août), le constat amer d'un échec républicain de Christian Authier (Une belle époque, Stock, 20 août) et la précision glaciale de Jérome Leroy dans La minute prescrite pour l'assaut (Mille et une nuits, 27 août) qui valent 100 fois plus que le fameux projet XXX de chez Flammarion!

Les poids-lourds étrangers c'est à dire là où la fiction a encore droit de cité seront bien présents avec le mythique Thomas Pynchon et son Contre-jour (Seuil) ou Manuel Rivas avec Eclat de l'abîme (Gallimard)...

8 commentaires:

  1. Merci, reunoi, pour avoir déblayé le terrain. Un essai de Marcel Gauchet ne se loupe pas et j'attends toujours le troisième opus de sa collection « L'avènement de la démocratie ».
    Je ne louperai pas non plus le dernier Duteurtre. Pour les autres, je me renseignerai.

    RépondreSupprimer
  2. Reune fait semblant mais les seuls bouquins qu'il a précommandé sont le Angot et le Catherine Millet.

    RépondreSupprimer
  3. Ce que j'attends aussi, ce sont les émissions littéraires de la rentrée. Voir Christine Angot, Amélie Nothomb, Catherine Millet, Éliette Abécassis, Élie Wiesel, Tristan Garcia, Anna Rozen, Amanda Sthers, Faïza Guène et Nina Bouraoui, nous expliquer ce qu'est la littérature. Cette année est grand cru !

    RépondreSupprimer
  4. Un volontaire pour baiser Angot? Afin qu'elle puisse écrire son prochain opus?

    RépondreSupprimer
  5. "Un volontaire pour baiser Angot? Afin qu'elle puisse écrire son prochain opus?"

    c'est payé combien?.. i me faut des sous, des factures en retard.. dis le prix, j'y réfléchirais ce week-end..

    RépondreSupprimer
  6. Opus?

    Comme "opus de Cliyancourt"?

    Je pense à quelqu'un là... Une autre star du rap.

    RépondreSupprimer
  7. MAJ: Jean-Claude Michéa sortirait un bouquin le 1er octobre, La double pensée ou les réflexions sur le risque de perversion de toutes institutions démocratiques par l'expression de la volonté de puissance de certains et sur l'importance pour bâtir une société décente d'un travail sur soi afin de débusquer les traces de volonté de puissance.

    Notons également une réédition d'Orwell anarchist tory.

    RépondreSupprimer
  8. Qu'en est-il du nouveau roman de F.Pliskin "le juif et la métisse" ?
    Merci de vos conseils avisés.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?