31 août 2008

Un mirage italien dans le désert Lybien

Accaparé sur le site NOVOPRESS

« Mémoire » à fort rendement : L’Italie va verser 5 milliards de dollars à la Libye en dédommagement de la colonisation

30/08/2008 – 15h00
BENGHAZI (NOVOpress) – En vertu d’un accord qui doit être signé aujourd’hui entre le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi et le numéro un libyen Mouammar Kadhafi, la Libye va recevoir de l’Italie la somme de cinq milliards de dollars (près de 3,4 milliards d’euros), étalée sur les 25 prochaines années, au titre de dédommagements pour la période coloniale (1911-1943).

« L’accord portera sur un montant de 200 millions de dollars par an durant les 25 prochaines années sous forme d’investissements dans des projets d’infrastructure en Libye », a indiqué le chef du gouvernement italien à son arrivée à Benghazi, à 1 000 km à l’est de Tripoli, où il doit rencontrer Mouammar Kadhafi. « L’accord doit mettre fin à 40 ans de désaccord. C’est une reconnaissance concrète (bien concrète) et morale des dommages infligés à la Libye par l’Italie pendant la période coloniale », a ajouté le Cavaliere à la presse.

M. Berlusconi a également indiqué que seront notamment financés par son pays la construction d’une autoroute traversant la Libye d’ouest en est, de la Tunisie à l’Egypte, celle « d’un très grand nombre » de logements, l’installation d’entreprises italiennes en Libye, des bourses à des étudiants libyens en Italie et des pensions pour des mutilés victimes de mines anti-personnel posées par l’Italie pendant la période coloniale, ainsi qu’une coopération dans la lutte contre l’émigration clandestine, qualifiée par le chef du gouvernement italien « de lutte contre les commerçants de l’esclavage ». Un accord qui pourrait bien se révéler une défaite coûteuse contre ceux que l’on pourrait qualifier, pour paraphraser Silvio Berlusconi, de « commerçants de la mémoire » : si tous les peuples colonisés par Rome durant l’antiquité réclament eux aussi leur part du gâteau, le contribuable italien n’a pas fini de payer !


Paracelse's Edit : Ceux qui sauront lire entre les lignes comprendront que l'argent public italien sera détourné au profit d'entreprises italiennes, donc de mains privées, via le marché public Lybien. Toutefois, pas d'inquiétudes pour Kadhafi ! Il saura se découper une grosse part dans la galette des Rois en ayant lui-même placé la fève au bon endroit.



Kadhafi et Berlusconi : Deux chefs des tas de pognons qui ont le sens des « affaires équitable »

3 commentaires:

  1. T'as vraiment pas de cœur, toute cette grosse masse de fric ira en dédommagement des pauvres victimes de .. euh... des pauvres victimes quoi!

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?