19 août 2008

Le Val-fourré selon BHL

6 commentaires:

  1. Je prépare les valises... Alors... Une échelle de corde, une lime, des oranges, un plan... POUP!

    RépondreSupprimer
  2. Petite précision:

    Les toilettes servaient aussi au bagnard pour cacher son « plan ». Le « plan » c'était un tube qui ressemblait à un étui de cigare comme on le trouve actuellement. A l'intérieur, le bagnard enfermait des photos souvenirs, des plans d'évasion, d'où le nom de l'objet, ou directement de l'argent, ses économies, car il n'existait aucun vestiaire pour ces hommes.
    Tous leurs biens, ils devaient les porter sur eux, du chapeau à larges bords à la tenue rayée. Mais ce qu'ils pouvaient soustraire à la vue de leurs congénères ou le protéger, l'était grâce au « plan ».
    Son utilisation nécessite quelques commentaires un peu sordides, mais c'est l'histoire et on n'y peut rien. En effet, le seul endroit où le plan pouvait être caché en sureté, jour et nuit, c'était l'intestin du bagnard. Ainsi, vous imaginez par quel chemin devait être introduit le plan…
    Alors, lorsqu'un forçat était malade, surtout de dysenterie, et qu'il ne pouvait pas conserver ce plan, il le confiait à quelqu'un de confiance. Dans ce contexte, un bagnard pouvait porter un, deux, voire trois plans pendant toute la période qui était nécessaire.
    Mais « le plan » faisait l'objet d'une permanente convoitise. Des bagnards entre eux, et d'autre part, d'une autre catégorie de bagnards, les « porte-clés » : bagnards d'origine maghrébine, qui chaque fois qu'ils le pouvaient n'hésitaient pas à s'emparer de ces fameux plans. Ils ne rataient aucune occasion. Si bien, que lorsqu'il y avait des bagarres, et lorsqu'un bagnard était vaincu, la première chose qui se faisait, c'était d'écarteler ce bagnard en lui tenant les membres inférieurs et supérieurs à deux, à trois ou à quatre, et sauter à pieds joints sur ses intestins pour faire évacuer ce fameux plan. Et même lorsque le bagnard était mort, ils n'hésitaient pas souvent à l'éventrer d'un coup de couteau pour récupérer ce fameux plan qui était une source de revenu supplémentaire…
    C'était la vie du bagne. La vie au quotidien…

    Source: http://www.imageplus.name/LE-BAGNE-DE-GUYANE-_a44.html?page=2

    RépondreSupprimer
  3. t'aurais pas vu le truc sur arte apres luke la main froide ;)

    RépondreSupprimer
  4. La première fois que je suis tombé sur ce mot c'était en lisant les souvenir de René Girier dit René la Canne.
    Un bouquin qui vaut tous les polars

    RépondreSupprimer
  5. Merci, mon K, pour cette retouche. Je suis un piètre toshopiste.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?