7 janvier 2015

Pim pam poum

Avec Allah Ouakbar la fête est plus folle

13 commentaires:

  1. http://media.rtl.fr/online/image/2015/0107/7776128674_1e8dc780-966c-11e4-b62d-077f250d723a-charb.jpg

    RépondreSupprimer
  2. "Charlie Hebdo c'est de la merde, ça n'arrête pas les balles!"

    RépondreSupprimer
  3. je suis charlie
    http://p9.storage.canalblog.com/94/95/695862/79581676_o.png

    RépondreSupprimer
  4. Au grand journal, la grosse bertha a sorti son artillerie... Appelez-moi coeur de glace et je ne vous en voudrai pas...mais cette farandole d'odes à la démocratie, la république, le grand rassemblement, l'esprit de la liberté, la défense du journaliste, l'appel à la suprême solidarité... TELLEMENT DE BLABLA...tellement de discours, fats, ridicules et précieux

    RépondreSupprimer
  5. 105 000 Chrétiens meurent chaque année du simple fait d'être Chrétiens et tout le monde s'en fout. Cela fait déjà plusieurs siècles qu'ils subissent la "tolérance" mahométane", en Serbie, Arménie...des gens qui savent de quoi ils parlent.

    Des dizaines de personnes sont mortes torturées et brûlées vivent par les copains des démocrates humanistes et tout l monde s'en est branlé à l'époque. Comme tout le monde se contrebranlait des morts de Beslan (oui, on sait, célafotàpoutine...) ou de Chypre...

    Je mélange tout? Ah bon, il y a donc des morts qui sont plus casher que d'autres...

    RépondreSupprimer
  6. L'année commence fort. :(
    Le rire tue.

    Souvenez-vous de Desproges avec son tribunal des flagrants délires.
    Premièrement, peut-on rire de tout ? Deuxièmement, peut-on rire avec tout le monde ? À la première question, je répondrai oui sans hésiter. [...] Deuxième point: peut-on rire avec tout le monde ? C'est dur [...]

    Pas Cabu. :'( Adieu Duduche.

    RépondreSupprimer
  7. Aujourd'hui, peu après la tuerie, j' ai entendu parler de "martyrs".
    Aujourd'hui, donc, la laïcité est officiellement devenue une religion. Le coming-out.
    Les vrais martyrs sont charitables et exceptionnellement bons.
    Ils n' étaient pas humanistes, caricaturistes, veules,convenus et injustes.

    Je ne suis pas Charlie.

    RépondreSupprimer
  8. Eh ben moi, j'ai bien envie de vous dire d'aller vous faire enculer. Quand on tire à l'arme lourde sur des Français, en plein Paris, sur des dessinateurs de presse (on s'en fout d'être d'accord ou pas avec leurs dessins bande de cons !), en criant Allah est grand ! ça me révolte, ça me dégoûte et ça me donne envie de riposter, pas de faire des blagues et des "pas de ça avec moi" et des postures de mecs qui comprennent tout à qui on ne la fait pas. On ne vient pas de tuer des Tchétchènes, ni des Moldaves, ni des Ricains ni des Maliens, on vient de faire un massacre ici, chez nous !
    Et je rappelle que la décence existe, et qu'elle exige au minimum une retenue tant que le sang des victimes n'est pas sec.

    RépondreSupprimer
  9. Sont vraiment cons ces terroristes.

    Charlie Hebdo était sur le point de disparaître, il ne vendait quasiment plus de papier, les lecteurs l'ayant abandonné depuis longtemps et mise à part les subventions, ce journal ne rapportait plus un rond.
    Il suffisait donc qu'ils attendent gentiment en buvant du thé au pied d'un minaret.

    Quant à la pièce d'identité laissée dans la Citroën.... pour le coup, faut vraiment être débilissime....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Travail d'arabe
      Typique
      Ça pose un problème ?

      Supprimer
  10. Chez CGB, cher Krouik,
    je n'en attendais pas moins de vous.
    J'ai pensé à ce type d'hommage, mais me suis dit que c'était plutôt CGB dans le genre ; j'allume mon ordinateur et vous l'aviez fait. C'est bien. Seuls les imbéciles trouveront ça mal.
    Cher Beboper, la décence compte en effet. Elle est le premier moment que nous devons tous partager. La suite sera sans doute plus délicate (pour les petits producteurs de discours que nous sommes).
    A bientôt,
    Luccio

    RépondreSupprimer
  11. C'était le meilleur hommage à leur rendre, bravo. Et c'est plus approprié sans doute que les drapeaux en berne et la minute de silence obligatoire, qui auraient fait horreur à ces vieux libertaires, qui ne goûtaient guère ce genre de cérémonial d'Etat.

    RépondreSupprimer
  12. On dirait que ça a modéré sévère, là
    Pas bien reluisant, ça, les garcus

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?