9 janvier 2015

Attentat de Charlie Hebdo : prise d’otage de masse des Padam Algam

bienvenue chez les charlots
Nous sommes tous des Charlot !
7 janvier 2015.
Où est Charlie ?
Charly est dans la rue. 
Charly est deux. 
Il porte cagoules et parle le kalach. 
Charly est au siège de Charlie. 
Charly est là pour buter Charlie.
Mais qui est Charly ?
Charly est l’ennemi comme dans les films sur le Vietnam, copy that Papa Tango ?
Charly croise la factrice qui lui répond pas y’a pas marqué la Poste.
Charly croise Coco sur channel four.
La coconne fan de Femen tape sur le digicon.
Charly appelle Charb à la barre.
Il tire.
Charly appelle Cabu, Wolin, Tignious, Honoré, Maris et les autres.
Il tire.
Fatwa ça dans la tronche : c’est du calibre XXguerre.
Ça tire sur la satire.
A bout portant.
C’est la faute à Voltaire.
Charly s’échappe.
Charly pratique le tir de précision en pleine tronche au pas de course dans la rue.
Comme à la foire du trône. La loi du Game. Ça bouge comme dans BlackHawkDown. Charly est un pro.
Charly s’échappe. A midi en plein Paris, Charly a pris son temps. Charly a eu tout son temps. Et le sang froid.
Charlie est mort.
La France est tombée sur les pompes de la France.
Padam Algam réagit live : « L’Islam est meurtri. »
Padam Algam lui répond : « J’aimerais pas être arabe en France aujourd’hui. »
Padam Algam, les larmes aux yeux : « Tu crois que Charb leur a dit avant de claquer : vous faites le jeu du FN bande de cons ! »
Padam Algam prend Padam Algam sous le bras direction l’unité, la France rassemblée, direction Répu, sous les jupes de sa mère Marianne. 
Padam Algam : "Charlie, c'était la tolérance". 
Padam Algam : « Je suis Charlie. »
Padam Algam : « Nous sommes tous Charlie ! » 
Y’a même un Padam Algam qui a écrit sur son carton qu’il est Charlie et qu’il est musulman. Il est presque pas tout seul, mais c’est limite.
StarSystem
Héros nationaux
Sur BFM, c’est quenelles et V de la victoire. On se croirait dans le XVIIIème un jour de match de l’Algérie à la Coupe du monde.
La France des Padam Algam crie on a pas peur ! de sous les jupes de sa mère Marianne.
7 janvier 2015, les Charlie sont dans la rue. 
 Ils ont des pancartes avec écrit dessus Je suis Charlie. Ils sont debout dehors car la liberté d’expression est en danger ; celle de la 17ème chambre du tribunal correctionnel.
Ils ont pas peur. Ils voulaient juste pas rester tout seul. Y’a des bougies pour les bouffeurs de curé islamophobes, comme des cierges laïcs, comme ça, il fait pas trop noir pour les Padam Algam.
7 janvier 2015, l’Islam a été meurtri.
7 janvier 2015, le FN a été perçu comme une menace.
7 janvier 2015, les Padam Algam ont encore une fois parfaitement saisi le réel, celui de la réalité réellement inversée. Les Padam Algam sont coincés dans le miroir. Ils nous prennent tous en otage.
7 janvier 2015, des nazislamistes ont exécuté Charlie.
7 janvier 2015, des islamokaïra ont fait la guerre à Wolin, 80 ans, et Cabu, 76 ans et Charb, celui que les Padam Algam défendent de toute islamophobie, qu'on aurait fait le quart du dixième du tiers du nanocentième de l'équivalent d'une caricature d'un Mahomet à poil avec l'étoile du berger dans le cul, qu'on nous aurait délocalisé à Cayenne. 
7 janvier 2015, la menace intérieure a frappé fort. Un carnage. Faudra plus que du Daech 2 en 1 pour nettoyer la moquette.
7 janvier 2015, la France fantasme le rassemblement.
7 janvier 2015, le signe aura pourtant été parfaitement lumineux.
7 janvier, 8 janvier 2015, on a regardé les Padam Algam marcher comme toujours à l’envers depuis le réel.
7 janvier, 8 janvier, 9 janvier, 2015, des anecdotes de RER qui fusent : « Sale français ! »"Sale blanc !"
7 janvier 2015, Ivan Rioufol a fait pleurer Rokhaya et les Padam Algam y ont vu un crime contre l’humanité.
8 janvier 2015, un musulman venu se recueillir à l’épicentre de la tuerie a dit : « Les musulmans doivent se mobiliser pour que les terroristes cessent de les trainer dans la boue. » 8 janvier 2015, Jeannette Bougrab, au JT de TF1 : « Je voulais que nous quittions la France avec Charb car je pense que la France est dans une situation insurrectionnelle. » Mille ans que le CGB l'annonce. Charlie n’est pas mort pour rien. Tu parles Charles ! Le CGB, c'est le média d'avant et après, c'est-à-dire de maintenant.
7 janvier 2015, le bal des sirènes a débuté.
7 janvier 2015, les gyro bleus éclairent la nuit comme les lunettes infra-rouge des RAIDers
8 janvier 2015, une policière municipale est abattue au petit matin dans les rues de Montrouge. Charly peut être un amateur, un spontané ; Charly est de toute façon enfouraillé comme le Charles de Gaulle.
ça tire à vue. ça tire ici. ça tire pas ailleurs. ça tire maintenant et ici. 
Quand ça s’arrête plus de tirer, on appelle ça une guerre ou pas ?
Nan-nan : les Français font bloc, sont unis, solidaires.
RAIDers
Go les RAIDers !
Où est Charly ?
Il est partout.
Que fait Charly ?
Il met les jeunes des técis de France en fête.
C’est la StarAcHackée. 
Mahomet est élu personnalité préférée des Français. 
La France est under attack.
7 janvier 2015 : Charlie est mort.
Le CGB offre l’asile pour tous.
Les Padam Algam nous crient : padamalgam, surtout padamalgam.
Vous souhaitez survivre ?
Le CGB offre l’asile pour tous. 
Sherrif Hollande contre Chérif et Saïd ? 
Il se prend une branlée contre un gamin de 14 ans à Limoges alors on imagine contre des commandos Jihad Joe en mode Call of duty. 
On aimerait pas être un Français aujourd'hui en France.  
Grâce aux Padam Algam, l’asile pour tous c’est maintenant.
Bonne chance à toutes et à tous.  

4 commentaires:

  1. Au lieu de chercher Charlie, je propose un nouveau jeu : chercher un imam ou un représentant du culte d'amour invité en plateau qui parle notre langue sans faire une faute par phrase, ou sans avoir un puissant accent.
    Je n'en ai pas vu un seul pour l'instant.
    Ils sont envoyés par qui ? Le Maroc et l'Algérie c'est ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'aurez qu'un cheik en bois.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Padam, Padam, Padam...

    Vite, cachons nos yeux et nos oreilles sous un parapluie : https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpf1/v/t1.0-9/10891533_821138404599563_5437517574461691632_n.jpg?oh=ad111b3da5c5930b1f5c43fcf08f8d1c&oe=5524ACCC&__gda__=1429892774_0b75d834e446ab93895a5ca30b92b57f

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?