13 janvier 2012

Pour 2012, le CGB se mobilouze !


Citoyens, Citoyennes,
Sous-chiens, Sous-chiennes,
Sans-papiers, Sans-papières,

Comme vous le savez, voici plusieurs années maintenant que le CGB prépare, aux côtés de Jack Lang, la présidentielle de 2012. Avec les régions, avec les collectivités, nous imaginons chaque jour les solutions qui pourront faire fonctionner la France de demain. Nous les débattons et les expérimentons sur le terrain.

Parce qu’à l’heure de la crise, le temps n’est plus aux batailles de clochers ni aux clivages. Parce que nous voulons rassembler les Français de toutes origines, de toutes opinions, de toutes couleurs de peau ou presque. Parce qu'ensemble, nous avons le devoir de contribuer au débat citoyen et de faire de cette campagne un véritable espace de dialogue… le CGB ouvrira les portes de son laboratoire politique.


Tout au long de la campagne présidentielle, nous proposerons ici-même des mesures concrètes, d’urgence et de salubrité publique, en vue de construire avec tous les citoyens de bonne volonté et avec le Président-de-tous-les-Français qui sera choisi, une France plus forte, plus juste, plus solidaire et plus gentille.

Vous serez bien sûr invités à contribuer à ces propositions et à partager vos idées, de gré ou de force.

CGB.
Ni de droite, surtout pas de gauche.

12 commentaires:

  1. Pour partir sur des bases saines...

    http://voie-lactee.fr/

    la voie du PCMLM!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Dans un état de droit, une mesure doit devenir loi pour entrer en application. En ce sens toutes les mesures sont totalitaires une fois adoptées...
    Car une loi, durant la période où elle est appliquée (et avant un éventuel amendement), n'est pas censée être négociable !
    Reste que l'on peut la faire observer avec plus ou moins de tolérance je vous l'accorde.

    RépondreSupprimer
  3. 10 % de droite, 1 % de gauche, 4 % sioniste, 0.02 % palestinien, 1.1 % Corée du Nord, 8 % Bush, 52 % anticon, 7.52 % Al-qaida, 7 % IRA, 3 % Poutine, 4 % Hitler, 2 % Staline et 0.36 % Lénine.
    C'est grosso-modo le camembert idéologique du CGB.

    RépondreSupprimer
  4. @ Manon: tu veux dire si on peut pas négocier la loi, c'est totalitaire...
    ben je serais assez d'accord.

    RépondreSupprimer
  5. Mais il faut voter pour qui ? Eclairez donc ma lanterne !

    RépondreSupprimer
  6. @Stalagtilte
    Il n'y aura pas de consignes de vote. Nous avons constaté que donner des consignes de vote pouvait se révéler discriminant pour les autres candidats qui se voyaient alors stigmatisés dans leur différence.
    Quand tout le monde aura bien pris conscience de ça, on devrait pouvoir abolir les élections.

    RépondreSupprimer
  7. vous n'êtes peut-être pas au courant mais votre ami Djack vient de se payer des vacances de Noël à 12000 euros aux îles. Il cherche une circonscription pour la députation à 72 ans. gonflé le mec, non ?

    RépondreSupprimer
  8. Un homme qui se fout du monde avec autant de classe désinvolte ne peut être qu'un demi-dieu.

    RépondreSupprimer
  9. Dans son résumé et dans sa précipitation, Paracelse a oublié une part importante de notre idéologie : 17% lesbienne.

    RépondreSupprimer
  10. @Manon & cie : Totalitaire est l'adjectif qui renvoie au terme totalitarisme, qui correspond à un concept extrêmement précis et situé historiquement (Et de fait une dictature n'est pas un totalitarisme). Ce n'est pas parce qu'une mesure est appliquée de manière unilatérale et sans recours possible qu'elle est pour autant totalitaire. Cessons, de grâce, d'employer le terme totalitaire dès qu'il faut (dis)qualifier une forme de rapport à l'autorité... A moins de vouloir ressembler à un idéologue de la R.A.F sur le retour. /Mode troll off/

    RépondreSupprimer
  11. C nimp cette histoire d'idéologue de la R.A.F sur le retour. Soral il a pas les cheveux tout crasseux mais un joli bonnet de marin qui sent bon le sable chaud et la sueur des salles de boxe.

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?