25 janvier 2012

O tempora, O Morin


Il est des jours où toute volonté vous abandonne. Le monde est trop lourd, il résiste trop, vous n'en pouvez plus. Vous avez envie de tout laisser tomber et de devenir sourd, et qu'on vous foute la paix. Mais le découragement vous a déjà trop atteint, vous n'avez même plus l'énergie pour tout envoyer au diable. Alors vous glissez sur le canapé, pétrifié, les bras de plomb, paumes en l'air, dans l'hébétude finale.
Ces grands découragements suivent souvent une révélation, une nouvelle plus affligeante encore, une énième manifestation de l'invincible merde où nous sombrons. Pour moi, ça a été la découverte de CETTE VIDEO. Après ça, que reste-il à démontrer?


9 commentaires:

  1. Même que c'est un rescapé des chambres à gaz !

    RépondreSupprimer
  2. Un peu de retenue, pourquoi ne pas croire ce brave Morin ?

    Il a certainement vu le débarquement d'un bunker allemand, dans sa dernière vie, avant de se faire fumer par les GI et de se réincarner un peu plus tard...

    RépondreSupprimer
  3. Paco Rabanne président!

    RépondreSupprimer
  4. SevereRectalTrauma27 janvier 2012 à 02:45

    Georges Frêche à fait bien pire que ce gland...

    RépondreSupprimer
  5. Le quart de pourcent d'intention de vote divague, la République est en danger.

    RépondreSupprimer
  6. non non il a entièrement raison ! dans "Le jour le plus long" c'est remarquable encore mieux dans " Il faut sauver le soldat Ryan"

    RépondreSupprimer
  7. Il a peut être vu le tournage de "il faut sauver...", mais même pour le tournage du "Jour le plus long" il devait encore être dans le ventre de sa mère.... A moins, à moins que ce soit une réincarnation du comte de Saint Germain.

    RépondreSupprimer
  8. On nous cache tout29 janvier 2012 à 01:13

    Oui bin moi j'aimerais bien savoir ce que Georges Frêche à fait de bien pire que ce gland.

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?