5 décembre 2008

Bruno Wilhelm et EOne au Triton

Un bassiste qui sonne reggae, un guitariste rock, un clavier funky, un batteur qui carresse, un sax qui envoie ses volutes veloutées jazzy, la formation des Mondes de choc est impeccable au niveau musical.
EOne, le rappeur a quant à lui un potentiel certain. Quand il sera prêt à faire fi des stéréotypes hip hop, ma foi, je n'aurai rien à y redire. Les sentiers de Babylone en sont un bel exemple. Naturellement, avec cette formation en backup, le morceau est littéralement transfiguré (mais plus de place sur mon téléphone...).









5 commentaires:

  1. ça peut interesser le CGB

    http://www.programme-tv.net/news-tv/culture-infos/3531-jack-lang-president-france-televisions/

    (je le met ici, mais peut-etre êtes-vous déjà au courant !)

    RépondreSupprimer
  2. Ça vaut pas Morsay, sa mère la pute !

    RépondreSupprimer
  3. Merci j'aime l'ambiance. Je vais me pencher sur ces artistes. Après j'ai du mal avec le flow du rappeur également mais j'imaginerai volontiers un petit guru à la place...

    RépondreSupprimer
  4. ...plutôt un guru! je dirais aussi.

    http://www.youtube.com/watch?v=Ge7QKmPY0N0
    From "Jazzmatazz, Vol. 2: The New Reality"

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?