19 octobre 2008

L'idole des jeunes... révolutionnaires


Jacques Attali

11 commentaires:

  1. Sa vieillesse, quelle déchéance !
    Ayons pitier,
    Euthanasions-le !

    RépondreSupprimer
  2. Ce mec se prend pour un prophète, c'est dingue !

    RépondreSupprimer
  3. Ou alors il sait ce qui est prévu par certains cercles mondialistes.

    RépondreSupprimer
  4. Mdr, "plus personne ne parle le latin" nous dit-il en français... ^

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi sommes-nous nés à cette époque enfin ?

    Une jacquerie mondiale, voilà le salut.

    RépondreSupprimer
  6. Fin 2008, 3,5% de croissance en France... - Ha Ha - Ha Ha.

    RépondreSupprimer
  7. Au fond Jacques Attali, c'est une vraie foi, chevillée au corps, dans le libéra... euh, le socialisme le plus strictement gauchiste de la définition. Marx n'en reviendrait pas ! Ségolène serait bien inspirée de le prendre pour conseiller ! Entre la passionaria et le gourou, ça ferait de superbes show évangéliques au Zénith !

    Clarence, juif, nègre et communiste

    RépondreSupprimer
  8. Il me fait extraordinairement penser à un épisode des Lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet. Ce fameux épisode se passe ne Algérie et a été censuré récemment dans une réédition.

    RépondreSupprimer
  9. Chez cette merde, ont se demande
    quest-ce-qui l'emporte de la suffisance, de la prétention, ou du ridicule, qui apparemenbt ne tue pas.

    RépondreSupprimer
  10. Pour aller plus loin avec jacques, regardez "conversations d'avenir" sur lcp. C'est un festival à chaque fois.

    RépondreSupprimer
  11. J'aime bien la tête de l'intervieweuse qu'à l'air de régurgiter une forme de panique face au cauchemard décrit par Attali

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?