16 janvier 2015

Dans la peau de John-Michel Ribes

Patrick Timsit censuré !! Dans le contexte des attentats, JCDecaux a estimé que l’affiche du spectacle de Timsit, où on le voit embrasser un obus, pouvait « heurter la sensibilité » des passants. L’afficheur refuse de placarder l’affiche sur les colonnes Morris tant qu’elle n’est pas modifiée.

Jean-Michel Ribbes, le Nicolas Fouquet du Parti socialiste et directeur du théâtre où se joue la pièce, a chaudement réagi : « C’est grotesque. Cette affiche, évidemment humoristique, a déjà largement été diffusée à la télévision et dans les médias, dans la brochure et sur la façade du théâtre sans que personne ne s’en soit offusqué ni avant ni après les événements ».

Et il ajoute magnifiquement : « Surtout, ce dessin n’a rien d’offensant ni d’impertinent, c’est simplement de la drôlerie. On n’a pas chié dans un tabernacle ! ».

« Messire, j’ai composé pour Son Altesse un menuet anti-amalgames… »

« On n’a pas chié dans un tabernacle »… Ainsi, en cette période de psychose, c’est à cela qu’il pense, Jean-Michel Ribes. Depuis le 7 janvier, le danger qu'il envisage, ce n’est pas une fatwa sur sa gueule, ce n’est pas une rafalhallal de mitraillette… C’est… c’est… un attentat catholique !

N’hésitons pas à tout mélanger. N’hésitons pas à mettre toutes les susceptibilités au même niveau. Quand l’islamo en colère dégomme un journal, des flics, et un ou deux juifs au passage, le catho est tout juste capable de dégonfler un plug anal géant, mais ce n’est pas grave : pour Jean-Michel Ribes c’est la même chose.

Exclusif ! Le CGB s’est procuré des clichés de l’IRM faite par Jean-Michel Ribes début 2015. On découvre les images qui hantent son esprit.



Ah bon dieu Jean-Michel… S’il te plaît, dessine-moi un Mahomet et qu’ils t'emmènent au paradis ! De toute façon, arrivé à ce stade de mauvaise foi, le déni finit par révéler le vrai, mieux que la vérité elle-même. En pleine période « post-11 septembre français », puisque certains font la comparaison, le surmoi de Jean-Michel n’irait jamais chercher l’image du « tabernacle » si dans ses tripes ne clignotaient pas tous les voyants de la banlieue islamisée.

15 commentaires:

  1. Lumineux.
    Merci de vous décarcasser les neurones.

    RépondreSupprimer
  2. Quand même... Jean-Mi n'aurait-il pas pu utiliser cet exemple bien innocemment? Ou même tout à fait consciemment, pour ne pas en rajouter?

    Par ailleurs, faut-il rappeler, par exemple, les cinémas incendiés par nos catholiques il y a quelques années, en 1988, car le Scorsese d'alors ne leur avait pas plu ? Même si leur fougue s'est calmée, depuis qu'ils ont trouvé plus fanatiques qu'eux.

    Il faut avoir l'indignation bien sélective pour ne pas comprendre que la violence fanatique n'est pas le monopole de l'islam, mais peut-être bien plutôt celui des monothéistes.

    En passant, je trouve votre fatwa appelant au meurtre de Jean-Mi particulièrement irresponsable. Celui qui a besoin d'un IRM n'est peut-être finalement pas celui qu'on croit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh pépère. t'as pas bien regarder le film à la télé. Les fatwas, c'est pas nous qui les lançons. C'est pas les cathos non plus. Quant à Jean-Michel Ribes, blague en soi, courtisan de la République, figurant de l'histoire du théâtre, grosse suceuse subventionnée, c'est une anecdote, mais du genre total ! Ah, l'avenir s'annonce radieux avec des charlie comme toi : très fini de rire.

      Supprimer
    2. Je n'appelle pas au meurtre. J'appelle Jean-Mi à dessiner un Mahomet (un autoportrait ferait aussi l'affaire). D'autres jugeront la sentence que cela mérite.

      Mais puisque vous voulez jouer à ça, je m'empresse d'ajouter un ADDENDUM à destination des radicalisés qui liraient ceci : ce n'est pas un appel au meurtre ! Tuer n'est pas bien. Pas tuer ! Pas tuer monsieur l'islamiste ! Aimez-nous les uns les autres. On ne tue pas. On ne viole pas. Quelle que soit la raison. Je serai intransigeant là-dessus !

      Supprimer
  3. Décidément, l'ironie est un outil bien commode.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas-ci, elle ne me semble commode que pour éviter de vous remettre plus directement à votre place!

      Supprimer
    2. Petit péteux, par Pierre Peureux :

      C'est un petit péteux qu'a une poupée mais qui peut pas etc..

      Gonflable la poupée !

      Supprimer
    3. https://www.youtube.com/watch?v=42prNgZt4iI

      Supprimer
    4. Gnouros... Un jour, tu comprendras que c'est toi qui es commode.

      Supprimer
    5. Moi qui suis de tout cœur avec Gnouros (je vais pas dire pourquoi, ça semble évident), je tiens à dire qu'elle est très bien, cette chanson de Pierre Perret.

      Supprimer
  4. @ Gnouros: Et c'est bien tout ce qu'il nous reste l'ironie. MORBLEU.

    Avant qu'on nous l'enlève aussi, au motif qu'on pourrait mal la comprendre et encore moins l'apprécier. C'est qu'il ne s'agirait pas de badiner avec la liberté d'expression hein, surtout quand elle peut attiser les susceptibilités et écorner notre merveilleux "vivre ensemble". Un peu de sens des responsabilités, morbleu.

    Clarence, cynique





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc toi. T'as fait tes devoirs ?

      Le(s)tat, relou.

      Supprimer
  5. Vous n'auriez pas supprimé du site une vidéo youtube avec un clip très années 80?? Diantre moi qui voulais danser! Je ne la retrouve plus et impossible de me souvenir du nom!

    RépondreSupprimer
  6. chier dans le tabernacle , c'est pas facile , puisque c'est un placard avec une porte , porte articulée verticalement
    alors que chier derrière le mirrhab ,c'est facile
    c'est qu'on rideau , après tout

    RépondreSupprimer
  7. On oublie aussi de dire que bon nombre de Rives aiment l'islam, pour les saveurs juvéniles qu'exhale le Maroc. Soumis dans les deux sens du terme.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?