3 novembre 2008

Exclusif: l'interview de Philippe Valve


_ Tout d'abord, Philippe Valve, bonjour.
_ Bonjour.
_ Vous venez d'écrire un livre "Reviens JPP, reviens, ils sont devenus fous". Alors, première question, Philippe Valve, qui sont-"ils"?
_ Ah, vous savez: "ils" sont partout.
_ C'est à dire
_ Hé bien, toi par exemple
_ Euh... oui
_ Que faisaient tes grands-parents sous l'occupation?
_ Mais ça... ça ne "te" regarde pas!
_ Tu vois, non seulement tu n'as pas la conscience tranquille, mais en plus... tu utilises le tutoiement. Sais-tu que les SS se tutoyaient pendant la nuit de cristal?
_ Mais, c'est t.. vous qui avez commencé!
_ Ah oui, mais moi, vois-tu, ça n'a rien à voir. C'est un tutoiement citoyen, un tutoiement des lumières.
_ Enfin, c'est vous qui le dites!
_ Tout à fait. J'éduque. Je lutte contre ce que BHL (Baruch-Henri-Lévy) appelle "l'imprégnation brune". Enseigner la différence entre le BIEN du MAL, tel est mon sacerdoce, tel est ma croix, tel est mon destin.
_ Vous êtes en pleine crise mystique! Fini l'humour spinoziste?
_ Ah, je reconnais bien là les inquisiteurs de la pensée unique! Je vais te dire ce que tu es: un moyenâgeux hémiplégique, incapable d'appréhender une pensée bourrée de complexité! Tu ne serais pas Serbe par hasard? Le Serbe est mauvais, c'est connu.
_ Euh... Calmez-vous. Une autre question: quelle est la différence entre Siné et un caricaturiste danois?
_ L'un est un héros de la liberté d'expression et l'autre est un vieil antisémite, c'est évident.
_ Mais qu'est-ce que l'antisémitisme? Du racisme?
_ Non, les juifs ne sont pas une race, ça serait raciste de dire cela.
_ Alors c'est un blasphème à l'encontre d'une religion? Philippe Valve, je vous croyais contre le délit de blasphème? Votre dernière couverture a pour titre "Le Vatican à la conquête de l'espace", on voit Jésus crucifié sur un godemiché à réaction et le pape, cul nu, tendre son derrière en disant "objectif Lune!".
Deux poids deux mesures?
_ Tu me dégoûtes! Tu n'es qu'un abject cybercrétin backchishin de troisième ordre sorti tout droit du trou du cul de cette France de merde peuplée de beaufs tannés au gros rouge et parfumés au camembert! Tu transpires la haine! Je vais te dire... je vais te dire.. Tu me rappelles les ZEURLAIPLUSOMBREUDENOTRISTWARE!!!!
_ Répondez à ma question au lieu de faire votre numéro de claquettes!
_ Mon numéro??!! Je te préviens sale nazi, j'ai quelques lois mémorielles dans ma besace et un excellent avocat.
_ Si vous êtes contre la liberté d'expression, pourquoi vous vanter partout d'en être le gardien?
_ J'ai été choisi insecte. Que peux-tu comprendre à tout ça.
_ Certain prétendent que votre âme damnée serait une lesbienne communautariste... Clémentine Fourrée c'est ça?
_ C'en est trop mon gaillard, KiCabu! KiCabu!

_ Oui maîtwe!





_ Attrape ce salopard! J'appelle la HALDE!
_ Lâchez moiii!!!

_____________________________

Ces notes nous sont parvenues de Guantanamo Bay.
_____________________________

Rien à voir mais:

22 commentaires:

  1. "Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges." est une phrase de Nietzsche que ne comprend pas Puilippe Valve l'Européiste compulsif.

    Je résume l'histoire Siné par une démonstration simple :
    Si Siné avait remplacé "juif" par "écossais" ou "Auvergnat" (autres peuples réputés pour leur amours des sous):
    Cela aurait'il fait un scandal ?

    Je vous laisse seul juge !

    RépondreSupprimer
  2. Mmh.. On se convertit difficilement à la bougnaterie...

    RépondreSupprimer
  3. A se boyauter comme Henri Salvador.

    RépondreSupprimer
  4. A se fendre la gueule à coup de hache ??????????????

    RépondreSupprimer
  5. Pfff... Mais arrêtez un peu!
    Il est très bien Philippe Val.
    Il a parfaitement le droit de s'énerver un peu lorsque son pote Cabu en vient à le représenter en nazi alors qu'il se fait précisément le défenseur de la cause juive!
    C'est un amalgame monstrueux en soi qui rappelle les plus grandes dérives intellectuelles de l'histoire.
    On ne va tout de même pas reprocher à un homme de lettre de savoir filer une métaphore!

    Le philosémitisme c'est le péché mignon des femmes de goût et des gens biens. ;-P Jésus en était, Charlie Chaplin, Einstein et les Frères Cohen - bon nombre de mes idoles en sont. L'Hébreux est une langue magique avec laquelle on peut faire des jeux de mots numériques, si les gens continuent à devenir de plus en plus bêtes, leur peuple sera peut-être le dernier en france à savoir éduquer ses enfants, et Natalie Portman is definitely the perfect woman.

    Et pour répondre à Ozenfant : je suis moi-même une auvergnate pur suc, et je ne crois pas avoir une seule goute de sang juif dans mes veines ; pourtant je vous assure que si j'entends quelqu'un crier "sale rappiat de juif", je vais vraiment voir rouge, alors que si quelqu'un me dit que je dois être avare à cause de mes origines, je lui chanterai la chanson de Brassens et ça me fera seulement marrer.

    RépondreSupprimer
  6. Ah, et ne me dites pas que je suis Al-Mansur à l'envers.

    Je sais parfaitement que le philosémitisme est un racisme inversé. Mais il vaut mieux, quand même, être fasciné par une culture étrangère que d'être obsédé par la sienne, non?

    RépondreSupprimer
  7. Philippe Val c'est le mec capable dans la même phrase de traiter les musulmans de babouins sous-développées et de te traiter d'antisémite parce que tu trouves que les sketchs de Popeck sont nuls.

    RépondreSupprimer
  8. "Mais il vaut mieux, quand même, être fasciné par une culture étrangère que d'être obsédé par la sienne, non?"
    Je n'arrive pas à voir en quoi une obsession est meilleure qu'une autre. Dans ce cas précis.

    RépondreSupprimer
  9. En outre, en quoi vaut-il mieux se tourner vers une autre culture que la sienne ? On peut être fasciné, intéressé, interpellé, stimulé par nombre de cultures, sur différents points. Notamment la sienne. Ce que je trouve plutôt sain. Mais c'est mon côté réac et vieille France. Mais il ne me semble pas qu'ici, ce soit fromage ou dessert. Sinon, en parlant cuisine, pendant qu'on est entre femmes, vous reprendrez bien une petite tasse d'ethnomasochisme chère Millie ?

    RépondreSupprimer
  10. Millie suit un peu ce n'est pas Cabu qui a représenté Philou en nazi mais Plantu.

    Et en quoi le philosémitisme serait un racisme inversé ? Pourquoi juger toutes choses, tout à priori favorable ou défavorable, par le prisme du racisme ? C'est insupportable à la fin.

    RépondreSupprimer
  11. Je ne sais pas ce Cabu Millie, mais je sais que je l'aime en corps (et en pieds).

    RépondreSupprimer
  12. Millie, où as-tu vu que Charlie Chaplin "en était",comme tu dis?
    Alors, toujours fan de Chaplin?

    RépondreSupprimer
  13. @ Anonyme : tu m'as eu. On n'a effectivement jamais prouvé les origines juives de Chaplin. On sait juste qu'il était un vrai de vrai philosémite, bonne vieille grosse fascination mystique et tout. Y'a qu'à voir "le Dictateur". Film génialissime.

    @ Gabriel Fouquet : J'ai grandi avec Charlie Hebdo au biberon. Il est pas né le mec qui m'enlèvera ma sympathie pour Cavanna et Philippe Val.
    Franchement, j'ai tendance à être d'accord avec ce qu'Orianna Fallaci dit des arabes (sauf en ce qui concernes les potes, mais les potes, on peut discuter avec, c'est différent) et j'adore les sketch de popek - même quand son accent est trop épais et que je ne comprends rien.

    L'humour juif! La révélation spirituelle de ma vie! Depuis qu'à 12-13 ans j'ai découvert un petit recueil de contes juifs où ces pauvres diables en voyaient de toutes les couleurs sans perdre le sourire, dès qu'il m'arrive une crasse, une part de moi continue à se marrer, et à penser que Dieu a "définitivement" (anglicisme) beaucoup d'humour!!

    ... Et, sinon, bien sûr que le philosémitisme, techniquement parlant, est un genre de racisme. Mais la vraie question est : faut-il vraiment lutter contre toutes les formes de racisme?
    La réponse est non, bien sûr! La reconnaissance de l'Autre commence toujours par la reconnaissance de sa différence. Pas de tolérance sans diversité, et pas de diversité sans racisme.
    De toute façon, ça, c'est comme tout le reste : si nous, français, on laisse aux étrangers le monopole du racisme, on va encore passer pour des cons. ;-)
    ________________

    Ah! Cousine Beth! (c'est ainsi que je vous appelle, par-devers moi. Ne me demandez pas pourquoi, c'est ainsi.)
    Pour quelle raison effectivement vaudrait-il mieux être fasciné par une culture étrangère que se focaliser sur la sienne?

    Cette question est la même que : "Pourquoi vaut-il mieux baiser avec quelqu'un qui ne fait pas partie de sa famille?"
    Ou encore : "Pourquoi les civilisations en bonne santé, à travers l'histoire de l'humanité, ont toujours été celles qui multipliaient les métissages intellectuels?"
    Ou encore : "Pourquoi Jésus, concept oriental, a fait florès en occident?", et donc, par extension : "Pourquoi n'est-on jamais prophète en son propre pays?".
    Ou encore : "Est-ce que l'ethnocentrisme forcené du peuple allemand et du peuple russe, à l'aube du XXe siècle ne serait pas partie prenante de leur deux interprétations psychotique du socialisme du juif Marx?"

    Questions intéressantes... Dont les réponses sont toujours suffisamment en suspens pour faire beaucoup de mal.

    Ensuite, cher Beth, comme l'ethnomasochisme est un sport national, en France, si je détestais la France (ce qui n'est pas du tout, mais alors pas du tout mon cas) je ferais d'une pierre deux coups.
    Trahir la France, c'est encore être français! ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Comment ai-je pu penser une seule seconde avoir un seul élément de réponse ? Vous phosphorez souvent à vide Millie ? Enfin je veux dire, en d'autres périodes que ces 15 derniers jours ?

    Sinon, pour la cousine Beth, non je ne vous demande pas pourquoi. Par devers, par devant vous, cela ne m'intéresse guère. J'ai ma réponse à moi.

    RépondreSupprimer
  15. Millie ne mélange pas Cavanna et Val stp.

    RépondreSupprimer
  16. "J'ai grandi avec Charlie Hebdo au biberon"

    Et tu n'as remarqué aucun changement?

    RépondreSupprimer
  17. @ Beth : C'est affectif, je vous assure. ^^ Et puis j'ai vachement aimé le coup du : "le mieux est l'ennemi du bien". Sooo biblic! ;)

    @ Gabriel Fouquet : Je sais que Cavanna est un sage. Qu'il a le coeur pur, et qu'il peut suivre son bon gros coeur sans jamais se tromper.
    Mais je me souviens (il y a bien longtemps que je ne lis plus Charlie Hebdo, je dois vous avouer) d'avoir souvent apprécié les éditos de Philippe Val, surtout lorsqu'il devenait un peu centriste, et qu'il provoquait son lectorat en refusant de jouer la carte de l'humour et de la causticité.
    Il est légèrement premier degré. Il n'a pas peur de filer des métaphores dangereuses. C'est un homme qui a des couilles.

    @ Kroulic : Ahahahah! Des changements! Oui, pour le moins! Le temps de Charlie Hebdo, c'est celui du début de ma puberté... Des plaisirs simples. Ma vision du monde était celle d'une gosse...
    Puis j'ai découvert Dostoïevski, Hermann Hesse et Kaspar David Friedrich, puis rien n'a plus jamais été comme avant! :D

    Sturm und Drang forever. ;)

    RépondreSupprimer
  18. tient, c'est marrant, alléveque a parfois un discours sensé...

    RépondreSupprimer
  19. Siné/Val, champions du monde du concours de points Goldwin

    RépondreSupprimer
  20. Après Al Mansur, le CGB circus présente: Millie, l'éthnomasochisme par le prisme des smileys internet.

    RépondreSupprimer
  21. Mais qu'est-ce que vous m'insultez tous, bordel? Foutez-moi la paix!

    ALLEMAND SOURD

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?