3 avril 2012

Ali Méro


Mohamed Achamlane le Ben Laden français aimait à se faire appeler Cortex (sic).

Au CGB on opterait plutôt pour Ali Méro après l'écoute de ce délirant monologue ...
(attention la séquence audio n'est pas un sketch de Dieudonné)


Je suis la dépression de Cortex - Forsane Alizza par _le_cube_

11 commentaires:

  1. Il y a également un coté Pierre Bellemare dans sa façon d'énumérer les "250 SMS par semaine", "500 mails par jour", "entre 200 et 300 commentaires par jour" ... une vraie machine de guerre !

    RépondreSupprimer
  2. Étonnant que 2 décérébrés prennent pour pseudo "cortex", c'est comme si Gilbert Montagné prenait comme pseudo "œil de lynx"

    RépondreSupprimer
  3. A la frontière du zombie on a du lui demander ses papiers.

    RépondreSupprimer
  4. Il était prêt a investir son RSA et ses allocations! La République a vraiment eu chaud.

    RépondreSupprimer
  5. Le mec t'explique que s'ils ne font pas de lui un gourou, ils sont des zombies. Pas mal ! ça me plait !
    Je reprends cette rhétorique à mon compte et vous dit, chers lecteurs du CGB, que si vous ne faites pas de moi un gourou, vous êtes des putains de zombies ! ça va être comme ça maintenant !

    RépondreSupprimer
  6. Devra-t-on t'emmener nos femmes pour que tu les purifies au jus de Para, ô grand Para ?

    RépondreSupprimer
  7. Je n'y avais pas pensé, mais c'est une excellente idée !

    RépondreSupprimer
  8. kobus van cleef4 avril 2012 à 22:06

    la frontière du zombi , ça ressemble à la frontière du bison, à la fritière du zobi
    ça ouvre diverses possibilités....

    RépondreSupprimer
  9. Le "tu vois" ajoute force et rythme au monologue. Tu 'ois?

    RépondreSupprimer
  10. Pour ceux qui veulent s'enerver : express.paltalk.com

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?