6 janvier 2009

C'est un ordre !



C’est désormais officiel. À partir du 1er juillet 2009, nous n’aurons plus le droit de féconder une femme d’une couleur de peau similaire. C’est en effet le 1er juillet prochain que la loi « bouillabaisse raciale » entre en application. Tout manquement à notre devoir républicain se verra sanctionner par un avortement obligatoire pour les femmes et d’une ablation testiculaire pour le « délinquant raciste ». La survie de la civilisation en dépend.

13 commentaires:

  1. C'est toujours pareil, ils ont abandonné l'idée de changer le système économique alors ils inventent des impératifs sociétaux.

    RépondreSupprimer
  2. arf relever le défi du métissage, passer à des méthodes plus contraignantes. Un flic dans chaque lit ?

    C'est vraiment ridicule ces trucs.
    En plus tu peux pas y réagir sans passer pour un vilain fafounet.

    RépondreSupprimer
  3. En fait le projet c'est de détruire les races impures (non-métissées) pour enfin assister à l'avènement de la race pure (le métis).

    C'est quand même fou cette obsession des races.

    RépondreSupprimer
  4. Un youtron qui n'épouse que des youtres et qui nous parle de diversité, de métissage et de consanguinité... on rêve.

    Les mesures contraignantes... compte là dessus et bois de l'eau sac à merde.

    RépondreSupprimer
  5. C'est moi ou ses propos manques de clarté?

    Quand à la notion de consanguinité elle n'est valide que pour les proches parents, dire qu'une société qui possède des millions d'âmes fait de la consanguinité parce qu'elle ne se métisse pas est un abus de langage et un mensonge biologique. Les pauvres islandais contrains par la nature à vivre pendant des siècles sans se mélanger aux autres peuples européens seront contant de savoir qu'ils ne sont qu'une bande de trisomique issus de famille consanguine. On peut en dire de même des japonnais ou des suédois. Et franchement le métissage est un choix personnel, il est inquiétant de voir l'état commencer à s'intéresser à l'intimité des français. D'autant qu'en général on ne choisi pas son conjoins en fonction de sa couleur de peau c'est un peu plus compliqué que çà.

    RépondreSupprimer
  6. @yann : vous résumez parfaitement l'affaire. Le système du Beau du Bon et du Bien non content de nous faire avaler la DIVERSITE (ça marche pas, les français de souche fuient les quartier envahis par les indigène) veut orienter nos sentiments et nos comportement sexuels pour instaurer le METISSAGE. La démocratie perfectionnée c'est le LEBENSBORN pour tous.

    RépondreSupprimer
  7. A qui s'adresse ce personnage grotesque par un discours si débile ?

    RépondreSupprimer
  8. Regardez bien vers le début, Sarkozy en rigole de ses conneries! Juste avant qu'il parle de la consanguinité!
    Quel guignol...
    Merci aux afwikains de nous envahir, grâce à eux la France n'est pas un pays de consanguins...
    Il faut abattre toute personne qui a participé aux gouvernements des 30 dernières années.

    RépondreSupprimer
  9. Sarkozy est un exemple de consanguinité!

    RépondreSupprimer
  10. AMORTLEMETEKKKSS8 janvier 2009 à 05:31

    GNAGNAGNA LES JUIFS LES ZARABES LES NEGRES GNAGNAGNA

    RépondreSupprimer
  11. putain, mais quel con!!!!


    "ce n'est pas un choix, c'est une obligation"...


    je propose que l'on impose (par soucis de métissage culturel, bien entendu) au nabot présidentiel de se faire enculer par un nègre monté comme un cheval...

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?