15 janvier 2009

Grand Hosto ! (3)

Les cliniques La Serpette sont fières de vous présenter Grand Hosto!
La Serpette, pour une santé plus nette.



Hippolyte Conda-Lasner
Nous revoici donc pour le lancement véritable de notre nouveau jeu. Je sais que vous êtes très nombreux et très impatients devant votre poste.
(Gros plan sur lui) Trois équipes. Dans chacune d’elles, un médecin, un chirurgien et trois "patients", tous volontaires bien entendu. Sous le contrôle d’un huissier, des infirmiers ont inoculé des maladies à ces patients volontaires. Oui mesdames et messieurs, je vous laisse applaudir la volonté, le courage de ces femmes et de ces hommes qui n’ont pas craint d’affronter la maladie pour l’amour du jeu. (On applaudit pendant une bonne minute)
C’est le hasard seul qui a décidé de qui allait contracter telle ou telle maladie. L’enjeu est là:
Premièrement, le personnel médical de chaque équipe doit d’abord identifier de quels maux souffrent leurs patients.
Deuxièmement, ils doivent les soigner et les guérir le plus rapidement possible en utilisant comme ils l’entendent l’ensemble des moyens mis à leur disposition par notre partenaire, les cliniques La Serpette.
Troisièmement, ils doivent être en mesure de réagir très vite, et notamment si l’une des deux autres équipes leur envoie une urgence, c’est-à-dire un malade supplémentaire constituant en quelque sorte un joker dont l’emploi est règlementé: ne pourra se servir d’un joker que l’équipe en tête, au cas ou une autre équipe serait sur le point de la dépasser. En tout état de cause, on ne pourra utiliser qu’un seul joker.
La victoire reviendra à la première équipe ayant réussi à sauver ses malades. Pour l’énoncé de la répartition des gains, je cède la parole à mon infirmière en chef, la ravissante Cindy!

La potiche, apparaissant
Bonsoir!

Hippo
Bonsoir Cindy! Alors, toujours amoureuse de moi?

La potiche
Qui pourrait résister à tant de charme, mon cher Hippo?

(Le public rit et applaudit)
Hippo
Ha, ha, ha! Merci, merci... Bien, soyons sérieux: dites-nous combien gagneront les vainqueurs.

La potiche
Alors écoutez: le docteur et le chirurgien de l’équipe gagnante se verront offrir la co-direction d’une clinique du groupe La Serpette, ainsi qu’une participation de 24,5% chacun au capital de l’établissement!

(Sur les écrans géants, images ensoleillées d’une clinique vue du parc où s’ébattent des malades ravis de l’être)
Hippo
Magnifique! Je pense que cela ne s’est jamais vu! Mais dites-nous Cindy, est-ce tout?

La potiche
Non! Ce n’est pas tout: ils se partageront également la somme rondelette de quatre millions de francs suisses!

(Applaudissements nourris)
Hippo
Ça arrangerait bien mes fins de mois! Et pour les malades, Cindy?

La potiche
A chaque malade guéri, Grand Hosto offrira... tenez-vous bien, cinquante millions de francs!(*)

Hippo (sous des applaudissements énergiques)
Cinquante millions de francs, oui, cinq milliards d’anciens francs chacun! Ça alors, c’est inouï!

La potiche
C’est effectivement une somme colossale, quoi! Elle récompensera à la fois le courage des candidats et leur foi en la médecine, car il faut vous imaginer les risques qu’encourent nos amis pour que triomphe la science! Se faire inoculer une maladie n’est pas un geste innocent, quoi.

Hippo
Vous avez parfaitement raison, chacun le comprend.
Je résume donc la situation: Trois équipes s’affrontent, trois malades dans chacune d’elles, ou plutôt trois personnes comme vous et moi qui n’ont pas hésité à confier leur propre santé... leur propre vie, disons-le, à des médecins en qui ils ont une confiance ABSOLUE. Objectif: guérir pour empocher un pactole de cinquante millions de francs. Pour les y aider, des médecins vont devant nous mettre en oeuvre leurs connaissances, leur savoir-faire et leur énergie. Ils vont faire l’impossible pour remplir leur mission éternelle, pour gagner quatre millions de francs suisses et la gestion d’une clinique ultramoderne.
Ils sont et je vous demande de les applaudir!

Les équipes font irruption sur le plateau tandis que se déchaînent les applaudissements. Pour différencier les concurrents, des casquettes de couleurs diverses couronnent ces braves. Les médecins sont en blanc, les chirurgiens en vert. Chacun semble ravis d’être là, souriant comme lors d’une merguez-party, saluant le public avec insouciance. Pas de stress.
Sous le tonnerre de l’enthousiasme populaire et devant une standing ovation des plus spontanées, on présente le staff.

Hippo
Pour la première équipe, Michel, Faouzi et Laurence! Ha, ha! Quelle énergie! Le docteur Jean-Claude N’Guyen-Desrombiers et Philippe Féyouze-Larosse, chirurgien! (Le chirurgien brandit un scalpel et un sourire)
Pour la seconde équipe, Luce, Célimène et Karine! Allez-y, vous pouvez les encourager, elles le méritent. Elles seront prises en main par deux spécialistes de charme, c’est une équipe cent pour cent féminine: le docteur Patricia Verner-Ducros et le chirurgien, ou la chirurgienne peut-être, Blandine Desfrôlons-Savignac-Lubat-Ferschtend, que nous appellerons Blandine pour plus de rapidité, si elle le permet.

La Blandine
Che fous en brie, mon cher Hibbo...

Hippo
Ha, je crois comprendre que vous tenez un sacré rhume. Ça commence bien!... Quelle santé!... Enfin je vous présente la troisième et dernière équipe, composée d’Emilie, d’Igor et d’Elie, dont les corps seront bichonnés par le docteur Pierre-Michel François-André et le chirurgien Jocelyn Diouf-Delavenne. Allez, on les applaudit encore une fois!

La musique repart de plus belle, soutenue par un volume d’applaudissements qui ne faiblit pas. Les concurrents sont radieux, on voit même le jeune Igor (un brun baraqué) sautiller comme un footballeur s’échauffant avant un match, se dandiner d’un pied sur l’autre en soufflant de grands pffouhouh... pffouhouh..., s’assouplir le cou en basculant la tête de droite à gauche. Il ne lui manque que la Marseillaise.

Soudain:
des fromages
des slips
des autos
des yaourts
des assurances
des téléphones
des autos
de l’électricité nucléaire domestiquée
des loisirs sportifs
des disques de Jacques Brel
des biscottes inouïes
des pneus

...................................................................................................................................................................

Hippo (recoiffé)
Nous revoilà donc sur le plateau de Grand Hosto! Bienvenue à ceux qui nous rejoignent!
Alors, les équipes ont pris place et les médecins se sont déjà mis au travail: il s’agit pour eux, je vous le rappelle, de découvrir de quelles maladies souffrent leurs patients. Nous allons faire un tour auprès de Cindy pour les premières impressions: Cindy?

La potiche
Ouiii, Hippo, je vous entends. J’ai auprès de moi Philippe Féyouze-Larosse, le chirurgien de la première équipe. Alors Philippe, comment débute cette épreuve?

Philippe
Le mieux du monde! On vient de découvrir la maladie de Faouzi, le premier patient ausculté par le docteur N’Guyen-Desrombiers: c’est un cancer!

(à suivre)
(*) ce texte fut écrit au printemps 2000, un temps obscur où l'euro n'existait pas encore...

...

2 commentaires:

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?