2 novembre 2010

Le cinéma et le racisme

Un certain Franck, lecteur du blog, nous a envoyé le profil « allociné » d’un paranoïaco-illuminé, plus précisément un militant communiste, répondant au pseudo de « antiraciste » dont c’est justement la seule et unique grille de lecture pour ses critiques de films. Ça en est totalement délirant, drolatique et ça vaut son pesant d’or. Avec lui, même Amélie Poulain ou Némo sont des films racistes.
Mais laissons place à l’artiste, sans critiquer son orthographe, car ce serait raciste :


Des hommes et des dieux
De Xavier Beauvois
Avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale
Film français - Drame


Sa critique : Il falait si attendre. C'est l'histoire de gentil chrétiens venu aidés les méchant musulmans assisté et qui les tues pour les remercier. Aucune explication sur les raisons de leur execution. Aucune présentation du point de vue des "terroriste". Aucun lien avec la colonisation ou les croisades. Une des seule foi ou un algérien a la parole c'est pour dire "on ne comprend pas", genre, ils sont stupides les algériens. Evidement, dans la france raciste de Sarkozy, tous le monde crie au génie...


Copacabana
De Marc Fitoussi
Avec Isabelle Huppert, Lolita Chammah
Film français - Comédie dramatique


Sa critique : Les relents raciste habituels du cinéma franchouillard : les touristes étrangers sont des pijons qu'on peut arnaquer, le brésil, pays à la culture pourtant riche et complexe, se résume à des bimbos en string qui dance en montrant leur fesses. Pitoyable étalage de clichés éculé au relent xénophobes. A fuir.


La Tête en friche
De Jean Becker
Avec Gérard Depardieu, Gisèle Casadesus
Film français - Comédie


Sa critique : Tout le monde il est genti mais il y a quant meme le mauvais mari (youssef) la mauvaise mere (espagnole donc qui dance le flamanco) le mauvais neveu (belge avec axent) je ne voit pas en quoi la precision de leur origine apporte quoi que se soit au sénario. Juste le petit reflexe de xénophobie ordinaire des franchouillards saucisson-baguette du genre amélie poulain. Nauséabond.


Les Invités de mon père
De Anne Le Ny
Avec Fabrice Luchini, Karin Viard
Film français - Comédie


Sa critique : Message du film, immigration = danger, femme russe = pute Nauséabond ! Il faux boycotter tous les acteur de ce dangereux navet !


Au revoir les enfants
De Louis Malle
Avec Gaspard Manesse, Raphael Fejtö
Film français - Drame


Sa critique : La denonciation du racisme est bien faite mais le film voudrais nous faire croire que la france est un pays de resistans (alors qu'ils on en majorité colaborer) et que les cathos, par nature antisémite, on proteger les juifs pendant l'occupation, ce qui est faux comme le montre l'example de la pologne. Et pourquoi le type qui denonce est un ouvrier alors que la résistance était majoritairement communiste ? C'est chez les capitaliste qu'on trouve les plus raciste. Aussi il ne faut pas oublié le sort des noirs dans les camps. A voir avec un oeil critique.


Tête de Turc
De Pascal Elbé
Avec Roschdy Zem, Samir Makhlouf
Film français - Drame


Sa critique : Inutile de dépenser un ticket. Il suffit d'écouter Zemmour gratuitement à la télé. On apprend qu'il y a les bons immigrés : arméniens cathos qui deviennent medecin à notre dame de je sais pas quoi. Et les mauvais immigrés qui jette des molotov et deal de la drogue : (dans l'ordre d'apparition à l'écran) chinois, turcs, arabes, noirs... Et les dialogues du genre "ce sont des barbares, ils ne comprenne que la violence" on en veut plus !


Un prophète
De Jacques Audiard
Avec Tahar Rahim, Niels Arestrup
Film français - Policier


Sa critique : Dans ce film c'est simple, TOUS les arabes, blacks, corses sont des délinquant. TOUS Les blanc c'est les matons. Pas étonant que dans la france raciste de sarkozy on lui acorde le césar du "meilleur film" !!!


Gran Torino
De Clint Eastwood
Avec Clint Eastwood, Bee Vang
Film américain - Drame


Sa critique : Clint Eastwood ne peux pas s'empéché de faire des films bourés de préjugé racististes. Cette fois-ci ont voit des gangs (de Hmongs, de mexicains, de blacks, jamais de blanc), confronté à un vieux beauf capable de tiré pour défendre sa voiture... que c'est inteligent ! Bien sur, le vieux beauf blanc proteje les gentil jaunes qui vienne travailler gratuitement chez lui... Moralité : vive l'esclavage, les préjugés racistes et les vieux beauf armés qui tire sur les méchants immigré... A fuir.


Mémoires de nos pères
De Clint Eastwood
Avec Ryan Phillippe, Adam Beach
Film américain - Guerre


Sa critique : Il falait fait un film pacifiste et le "républicain" Eastwood nous sers une bouse militariste a la gloire des etats-uniens avec les vieux clichés raciste des japonais cruel et de l'indien alcoolique... NON !


Le Concert
De Radu Mihaileanu
Avec Mélanie Laurent, Aleksei Guskov
Film français - Comédie dramatique


Sa critique : Si vous avez besoin d'un film pour apprendre les cliché les plus ridicule sur les juifs bon en affaire, les russes alcolique, les gitans voleurs etc... allez voir se navet raciste. Mais comment peux ton faire des films pareil en 2009. Les 64 % de critiques positive en dise long sur la mentalité des français. On passera sur l'idée ridicule que Brejnev était antisémite alors que le communisme combatait pour l'amitié entre les peuples.


La Guerre du feu
De Jean-Jacques Annaud
Avec Everett McGill, Rae Dawn Chong
Film canadien,français,britannique - Aventure


Sa critique : Film raciste qui se déroule entre races inégal alors que les races n'existe pas. Avec des civilisations plus avancés que les autre et comme par hasar ils ont la peau blanche alors que les "sauvage" on tout les cliché sur les africain (cannibalisme...)


King Kong
De Peter Jackson
Avec Naomi Watts, Jack Black
Film américain,néo-zélandais - Fantastique


Sa critique : Film ouvertement raciste ou les indigenes sont montrer comme des canibales assoifés de sang humain alors qu'il se défende juste contre un invasion des états-uniens. Et comme par hazard, King Kong n'en a que pour une blonde au yeux bleux. C'est quoi ce sénario de nazi ?


Away We Go
De Sam Mendes
Avec John Krasinski, Maya Rudolph
Film américain,britannique - Comédie


Sa critique : Film raciste ou les gens qui s'ouvre a une culture étrangère (dans ce film, la culture asiatique) sont ridiculiser et presenter comme des membres d'une secte. A vomir


Le Seigneur des anneaux : les deux tours
De Peter Jackson
Avec Elijah Wood, Sean Astin
Film américain,néo-zélandais - Fantastique


Sa critique : Des milliards de budjet pour un film bouré d'alusion racistes : les elfes blond aux yeux bleu comme des nazis et presenter comme une "race superieur" les urucs hai, "issus du métissage", toutes les "races" avec des qualité et des défaux genetiquement programmé... Hitler lui meme a t'il écris le sénario ? ce film est une oeuvre de propagande nazi (voir le livre d'Isabelle Smadja qui la prouvé noir sur blanc).


Kingdom of Heaven
De Ridley Scott
Avec Orlando Bloom, Liam Neeson
Film américain,britannique,espagnol,allemand - Historique


Sa critique : Film ouvertement raciste : les gentil chretiens, les méchant musulman auquels le gentil blanc apprend a creuse un puis...


OSS 117, Le Caire nid d'espions
De Michel Hazanavicius
Avec Jean Dujardin, Bérénice Bejo
Film français - Comédie


Sa critique : Succetion de blagues raciste d'un "comique" franchouillard.


Million Dollar Baby
De Clint Eastwood
Avec Clint Eastwood, Morgan Freeman
Film américain - Drame


Sa critique : Film raciste : il y a deux méchants et comme par hasard, il sont noirs... Pas étonnant de la part du raciste "républicain" Clint Eastwood


Mesrine : L'Instinct de mort
De Jean-Francois Richet
Avec Vincent Cassel, Cécile de France
Film français,canadien,italien - Policier


Sa critique : Ca commence par le meurtre d'un algérien, et ça continue par le meurtre d'un autre algérien après qu'on est appris que "un arabe dans une poubelle c'est du gachis, on peut en mettre 3". Voila les heros de la France ! Mais comment un telle scandale peux ne pas etre interdit ?


Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre
De Alain Chabat
Avec Gérard Depardieu, Christian Clavier
Film français - Comédie


Sa critique : Film ouvertement raciste qui nous refais le coup de "nos ancetre les gaulois" (= seul les blancs sont de "vrais français" ) et dont le sénario commence par affirmer que les egypsiens sont trop con pour construire tout seul alors qu'ils ont fait les piramydes quand les gaulois vivaient dans les hutes... Avec ça Jamel qui fait encore le rebeu de service (comme dans Amélie Poulain, autre film fachisant, comme par hazar...) et si on avait pas compris, à la fin, on nous met la black qui est trop conne pour comprendre la blague foireuse. Evidement, les français ce sont ruer pour voir cette immonde daube qui devrait etre purement et simplement interdite par la HALDE, mais ça ce serait dans une vraie démocratie, pas dans la France raciste de Sarkozy.


Martyrs
De Pascal Laugier
Avec Mylène Jampanoï, Morjana Alaoui
Film français,canadien - Epouvante-horreur


Sa critique : Des jeunes issus de l'immigration et de la diversité sont torturé par des blancs. Mais c'est pas grave parce qu'il y a une raison scientifique... et le film échappe à l'interdiction... Si avec ça on est pas convaincu que la france est un pays de raciste...


La Ligne verte
De Frank Darabont
Avec Tom Hanks, David Morse
Film américain - Fantastique


Sa critique : Film ouvertement raciste avec le stéréotype du gentil noir façon banania. Bisarement c'est le seul noir dans le couloir de la mort alors qu'on sais que les condamné à mort sont majoritairement noir.


True Lies
De James Cameron
Avec Arnold Schwarzenegger, Jamie Lee Curtis
Film américain - Comédie


Sa critique : Tous les gentils sont blancs et tous les méchant sont arabes ou asiatiques. L'original était une grosse bouze franchouillarde, Schwarzenneger rajoute du racisme en plus. On s'y attendais.


Le Promeneur du champ de Mars
De Robert Guédiguian
Avec Michel Bouquet, Jalil Lespert
Film français - Historique


Sa critique : On apprend avec surprise que ceux qui fouillent le passé trouble de Mitterrand du coté de Vichy sont des voyeurs malsains et que le sujet des responsabilités de chacun dans ce drame ne doit pas être abordé. On ne demandera pas leurs avis aux millions de juifs morts en déportation. Pas étonnant qu'il y ait eu autant de collabos dans ce pays.


Un monde parfait
De Clint Eastwood
Avec Kevin Costner, Clint Eastwood


Sa critique : Film raciste où les noirs du Sud des Etats-unis (n'oublions pas que le film se passe au Texas en 1963, en plaine ségrégation)sont montrés comme des gens ayant besoin d'être menacé d'une arme par des gansters blanc pour dire à leurs enfants qu'ils les aiment. Un vrai scandale mais on en attendait pas mieux de Clint Eastwood, connu pour son engagement "républicain" (au sens américain du terme.)


Les Rois Maudits (1972)
Avec Max Amyl, Muriel Baptiste
Série française - Historique


Sa critique : Jeu d'"acteur" ridicule, effets spéciaux nul. Et que dire de la glorification des templiers presentés comme des nobles chevaliers alors que ceuxci était responsable des pire crime des croisades.


Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain
De Jean-Pierre Jeunet
Avec Audrey Tautou, Mathieu Kassovitz
Film français - Comédie


Sa critique : Une honte ! Le 18ème arondissement débarrassé de ses minorités pour laisser la plasse a la France telle que le FN la veut : que des petits bourges blancs gnangnan. Le seul arabe s'apelle Lucien ! Le succes de se film montre bien que les souchiens sont racistes. Comme par un an plus tard, Le Pen était au segond tour. Jeunet porte sa pard de responsabilité. A bohicoter d'urgence !


Twist again à Moscou
De Jean-Marie Poiré
Avec Christian Clavier, Philippe Noiret
Film français - Comédie


Sa critique : Comedie lourdingue qui tante de se moquer du communisme sans jamais faire rire. Nul.


L'Aveu
De Costa-Gavras
Avec Yves Montand, Simone Signoret
Film italien,français - Drame


Sa critique : Un ensemble de contre-vérité sortie de leur contextes historiques. Pas un mot sur le Mc Cartisme qui sévissait aux Etats-Unis a la meme epoque. Costa Gavras , convainquant lorsqu’il dénonce le fachisme et le racisme s’égard dans un film douteux de propagande Etats-unienne. Dommage.


Persepolis
De Marjane Satrapi, Vincent Paronnaud
Avec Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve
Film français - Animation


Sa critique : On voudrait nous faire croire que les jeunes filles iranienne soufre plus dans l'Iran islamique que dans l'europe ou personne ne soufre du racisme. Une critique de l'Iran qui ne tient pas conte des acquis de la Révolution. Un film ouvertement islamophobe. Pas étonnant d'un tel succès dans la France de Sarko. A eviter

37 commentaires:

  1. C'est un fake ou son cas relève de la psychiatrie ?

    RépondreSupprimer
  2. paranoïaco-illuminé2 novembre 2010 à 22:54

    Le style,la signature, l'orthographe, tout indique l'ex en rupture de ban et l'opération sous fausse bannière.

    RépondreSupprimer
  3. Les mecs rassurez-moi, c'est une parodie ?

    RépondreSupprimer
  4. C'est tellement con que ça ne peut être vrai... à moins que...

    RépondreSupprimer
  5. est-ce bien surprenant?
    C'est le résultat prévisible du lavage de cerveau en vigueur: " au commencement était le racisme et le racisme était auprès des blancs et le racisme était blanc..."

    C'est pareil avec les ados: ils sont fin prêts à voir des pédophiles à tous les coins de rue.
    Le moment où ils devront s'en inventer à force de ne pas en voir est imminent.

    Ça va devenir compliqué de vivre en société: diagnostiqué raciste à la façon dont on noue sa cravate puis accusé de pédophilie pour avoir bu un café serré, il ne reste plus que la solution Robinson.
    Hélas, Vendredi, dont on ne sait pas s'il est majeur mais qui est certainement basané, est là pour confondre le pédophile raciste que vous êtes sans le savoir.

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que c'est dur à croire, mais...
    http://www.allocine.fr/membre-antiraciste/?stars=1

    RépondreSupprimer
  7. "Les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait..."

    RépondreSupprimer
  8. Je crois qu'on a dégotté un champion...

    RépondreSupprimer
  9. Je penche pour le fake, et ce malgré l'orthographe et la grammaire qui sonnent très juste. Il y a de vrais spécialistes de la méthode écossaise aujourd'hui, des acharnés qui montent des sites entiers, genre:

    http://www.peuplesunis.fr

    set fiche halociné cest de la ni haut ni haute à coter!

    RépondreSupprimer
  10. Mon Dieu, c'est une perle...

    RépondreSupprimer
  11. Vous ne connaissez donc pas la méthode écossaise chère aux commentateurs de fdesouche...
    http://www.fdesouche.com/3721-la-voie-ecossaise

    RépondreSupprimer
  12. Je pense à un fake. Il me rappele celui-ci http://jeanmi.hautetfort.com/about.html

    RépondreSupprimer
  13. Si c'est un fake, alors Rue89 aussi en est un ?

    RépondreSupprimer
  14. J’ai lu l’article de la méthode écossaise sur Françoise Sedouche. Cette méthode rejoint les conclusions de « L’insurrection qui vient » du comité invisible qui consiste à créer plus de chaos au-delà du chaos. À créer un vrai chaos incontrôlable au-delà du pseudo-chaos maitrisé du système. La méthode écossaise consiste donc à engendrer un vrai chaos par une fine caricature de l’idéologie des idiots utiles du système.
    Pour le profil « antiraciste » d’Allociné, il peut s’agir d’un vrai militant comme le stipule l’article. Les zélateurs sincères et débiles, engendrant une drolatique caricature d’eux-mêmes, existent réellement.

    RépondreSupprimer
  15. C'est vrai que les rois maudits de 1972 sont nuls niveau effets spéciaux... Ce n'est donc pas un fake.

    RépondreSupprimer
  16. je n'avais pas pris la peine de lire toutes les critiques, j'avais tort.
    Maintenant, je ne sais pas quoi penser: douche écossaise ou stupidité abyssale?

    RépondreSupprimer
  17. Plusieurs indices me font pencher pour l´écossais:
    utilisation du mot "souchien",
    hyperbole systématique (par ex au revoir les enfants film raciste car oubliant les noirs dans les camps..)
    style qui est plus celui d´un type cultivé jouant les incultes que celui d´un inculte.
    Mais bon, il n´est pas non plus totalement impossible que ce soit un "vrai", la réalité dépassant souvent la fiction.
    De toutes facons c´est foutrement drôle...

    RépondreSupprimer
  18. à mon avis il ne s 'agit pas d 'un fake. je parie que c'est tout simplement momo qui défend grossièrement sa propre cause mais hypocritement caché derrière un pseudo bisounouesque.

    RépondreSupprimer
  19. ivan karamozov avait semé le trouble dans la bonne société russe en rédigeant un texte que spiritualistes et matérialistes pouvaient également revendiquer.
    Cette époque a donc accouché de son propre genre d' ivan karamozov...hum. Pas fameux quand même.

    RépondreSupprimer
  20. Méthode écossaise assurément.

    Cet individu n'a aimé qu'un seul film "Mission to Moscow", seul long-métrage de propagande pro-russe d'origine américaine réalisé durant la Seconde Guerre Mondiale. Par contre, rien sur l'œuvre de Sergueï Eisenstein et Grigori Aleksandrov.

    Il fait étrangement référence à l'ouvrage d'Isabelle Smadja, paru aux Presses Universitaires de France.

    Il s'entête à faire des fautes d'orthographe qui paraissent suspectes tant elles semblent distillées de manière volontaire.

    Le recours à l'hyperbole systématique fait de ce fake un truc franchement drôle. Je me demande pourquoi le CGB n'a pas eu lui-même cette idée brillante.

    RépondreSupprimer
  21. No pasaran ! (au cinéma)

    RépondreSupprimer
  22. Je voudrais pas dire, mais il a *88* % de notations une étoile ... le naz.i !!

    RépondreSupprimer
  23. C'est très drôle en tout cas, bande de racisss.

    RépondreSupprimer
  24. Je ne sais pas...alors là un sacré mystère...un doute persistant que vous devriez percer...

    RépondreSupprimer
  25. Vous avez manqué le meilleur : ses commentaires pour les films notés 2 ou 3 étoiles. La fin du commentaire d'avatar me fait effectivement croire qu'il s'agit d'un écossais.

    AVATAR > Le senario semble s'inspiré de la conquete de l'ouest et dénoncé le génocide dont les indien (les na'vis) on étés victime de la par des états-uniens (les humains). Cameron dénonce certes la cupidité des impérialistes capitalistes et la destruction du paradis de l'etat de nature, mais le sauveur reste un humain (incarnation des blancs), comme si les indigenes n'avait aucun chef digne de ce nom... Vieux réflexe raciste ? A la fin, on s'étonera de voir les humains expulsé de Pandora. Est-ce la le traitement réserver aux migrants ? Un très beau visuel qui mérite une étoile.


    AMISTAD > Spielberg fait alternativement un film à gros budget et un a petit budget. Maleureusement, il a réaliser un chef d'oeuvre sur la shoah et nous sort un film a petit budget sur la traitre des esclaves africains. Ce traitement inégalitaire n'est-il pas raciste ? Des le debut du film, on voit des africains capturé d'autre africains sans expliquer que sans la demande des blancs les africains ne se serait jamais conduit comme ça. Ensuite on montre les gentils blancs qui prenne la défense des pauvres noirs présentés comme des idiots incpables de se défendre tout seul. A la fin, les américains c'est les gentis et les espagnols les méchants. C'est raciste. Combien d'esclaves ont eu droit a un proces ? Combien d'abolitionniste dans l'Amérique qui restera ségrégationniste pendant encore des siècles ? Les contre-vérités sont trop nombreuses pour qu'on adhère, même si l'idée de départ est bonne et que certains aspects de l'horreur esclavagiste sont bien traités (mais pas tous et pas assez).

    RépondreSupprimer
  26. Dans l'autre sens, Soral et Dieudonné utilisent-ils la méthode de la douche écossaise dans l'intérêt des juifs ?

    RépondreSupprimer
  27. Cette façon, finalement si raciste, de voir du racisme partout, on dirait du Allain Jules! Je ne sais pas si c'est un fake mais c'est vraiment trop drôle!

    RépondreSupprimer
  28. Cocasse : quand le noir est méchant (million dollar), c'est raciste. Et quand le noir est gentil (ligne verte), c'est raciste.


    Alors quoi, plus de noirs au cinéma ?

    RépondreSupprimer
  29. Fikmonskov > le plus drôle, c'est la comparaison entre "un prophète" et "la ligne verte".

    Des taulards basanés = raciste !

    Des taulards blancs = raciste !

    RépondreSupprimer
  30. Ce n'est pas un fake, je suis tombé sur ce profil allociné il y a quelque mois déjà, le nom de son profil est "antiraciste" (oh bah ça alors). Je m'étais déjà bien marré, mais ca fait toujours plaisir de le relire.
    Antiraciste si tu passes par la : reprend tes chroniques !

    RépondreSupprimer
  31. C'est quoi ce con parano qui nous écrit de la merde??

    RépondreSupprimer
  32. Ce con est sans doute le plus grand artiste que l'histoire du CGB et du fake réuni aient connus. Si j'me trompe j'invite le type pour un gueleton de con

    RépondreSupprimer
  33. Dans la même veine je parlais plus haut d'Allain Jules, qui vient de nous pondre un billet d'anthologie. Éclat de rire garanti. Extraits:

    "Si encore il y avait une volonté de recadrer les choses en se focalisant sur le véritable facteur et vecteur du racisme médiatique à savoir France Télévisions, j’allais comprendre. Oui, c’est là qu’il y a le véritable noeud du problème. C’est cette institution gouvernementale qui véhicule tous les propos racistes contre les noirs sans discontinuer. C’était déjà en 1991 que l’ancien président Jacques Chirac, alors maire de Paris, sur l’antenne de France Télévisions assénait ses contrevérités sur “le bruit et l’odeur”. Une saillie raciste dont Canal+ s’en faisait l’écho en 2006, qui ne l’a pas empêché de devenir président de la République 4 ans après.

    Souvenez-vous de Fogiel et son sms sur l’”odeur des noirs”. C’était sur France 3, le service public. Et dire que les noirs payent aussi une redevance pour essentiellement se faire insulter. Il me souvient avoir tenu des semaines sous le froid, tous les dimanches, devant le studio d’enregistrement de l’émission “On ne peut plaire à tout le monde”, à la Plaine-St-Denis. Nous étions, comme un seul homme, groupés, unis, forts et altiers. Que se passe-t-il aujourd’hui ? Rien ou presque. D’ailleurs, tous les samedis, depuis des années déjà, Eric Zemmour en rajoute une couche sans être inquiété outre mesure. Hier les autres donc, aujourd’hui, Guerlain. Il n’y a plus de surprise. France Télévisions est l’institutionnalisation même du racisme, de la négrophobie. [...]

    Ce que je propose donc, puisqu’on accuse parfois les autres de ne rien faire ou de déblatérer, c’est de faire le siège de France Télévisons, sans violence, en les mettant en face de leurs responsabilités. Même chez France Ô où le noir est supposé être “chez lui”, il n’est même pas capable de faire le poids. Les codes et la symbolique d’une logique raciste même. France Télévisions est le chantre du racisme médiatique en France. Non, ce n’est plus sur Guerlain qu’il faut taper. Je crois même que c’est un moyen de détourner le regard sur le métronome même du racisme: France Télévisions qui porte mal son nom puisqu’elle n’est pas à l’image de la France d’aujourd’hui, un creuset, un melting pot.

    Allons manifester tous les samedis devant France Télévisions !"

    http://allainjules.wordpress.com/2010/11/02/affaire-guerlain-cest-france-televisions-le-probleme/

    Et là, ce n'est pas un fake! J'attends de voir ces manifestations devant France Télévisions! Quel dommage tout de même que le ridicule ne tue pas!

    RépondreSupprimer
  34. Dans la même veine je parlais plus haut d'Allain Jules, qui vient de nous pondre un billet d'anthologie. Éclat de rire garanti. Extraits:

    "Si encore il y avait une volonté de recadrer les choses en se focalisant sur le véritable facteur et vecteur du racisme médiatique à savoir France Télévisions, j’allais comprendre. Oui, c’est là qu’il y a le véritable noeud du problème. C’est cette institution gouvernementale qui véhicule tous les propos racistes contre les noirs sans discontinuer. C’était déjà en 1991 que l’ancien président Jacques Chirac, alors maire de Paris, sur l’antenne de France Télévisions assénait ses contrevérités sur “le bruit et l’odeur”. Une saillie raciste dont Canal+ s’en faisait l’écho en 2006, qui ne l’a pas empêché de devenir président de la République 4 ans après.

    Souvenez-vous de Fogiel et son sms sur l’”odeur des noirs”. C’était sur France 3, le service public. Et dire que les noirs payent aussi une redevance pour essentiellement se faire insulter. [...] Hier les autres donc, aujourd’hui, Guerlain. Il n’y a plus de surprise. France Télévisions est l’institutionnalisation même du racisme, de la négrophobie. [...]

    Ce que je propose donc, puisqu’on accuse parfois les autres de ne rien faire ou de déblatérer, c’est de faire le siège de France Télévisons, sans violence, en les mettant en face de leurs responsabilités. Même chez France Ô où le noir est supposé être “chez lui”, il n’est même pas capable de faire le poids. Les codes et la symbolique d’une logique raciste même. France Télévisions est le chantre du racisme médiatique en France. Non, ce n’est plus sur Guerlain qu’il faut taper. Je crois même que c’est un moyen de détourner le regard sur le métronome même du racisme: France Télévisions qui porte mal son nom puisqu’elle n’est pas à l’image de la France d’aujourd’hui, un creuset, un melting pot.

    Allons manifester tous les samedis devant France Télévisions !"

    http://allainjules.wordpress.com/2010/11/02/affaire-guerlain-cest-france-televisions-le-probleme/

    Et là, ce n'est pas un fake! J'attends de voir ces manifestations devant France Télévisions! Quel dommage tout de même que le ridicule ne tue pas!

    RépondreSupprimer
  35. Allain Jules publie souvent sur agoravox. A chaque fois, il me faite marrer. Seul le racisme vaut la peine que l'on se bat. Voilà le résumé de sa non-pensée. Ce mec te trouve du racisme, même sur une boite de camembert.

    RépondreSupprimer
  36. Fake ou pas, certains pensent sincèrement comme lui et diffusent leur paranoïa avec l'autorité que leur donne leur position médiatique et la croyance en leur juste cause. Deux exemples.
    1) On lit ci-dessus que voir du racisme dans Amélie Poulain est délirant, et pourtant : http://www.liberation.fr/tribune/0101375722-amelie-pas-jolie
    2) Un article fashion de Elle indiquait que les afro-américains s'habillaient plus "chic" depuis que Michelle Obama donnait l'exemple. Rien de bien méchant ? Je vous laisse découvrir la réaction indignée de... la femme d'un actuel ministre : http://www.ozap.com/actu/audrey-pulvar-critique-un-papier-de-merde-et-raciste-du-magazine-elle/439017

    RépondreSupprimer
  37. Probablement pas un canular, si on en juge par cette affaire, bien réelle : http://www.hothbricks.com/2013/01/lego-attaque-en-justice-pour-incitation-a-la-haine/

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?