20 janvier 2009

America is Ba(ra)ck

Ainsi "l'effet Bradley" n'a pas eu lieu.

Le premier président noir des Etats-Unis a été élu le 4 Novembre 2008.

Barack Obama.

Beau, grand, intelligent, et gentil.
C'est la fin de l'Amérique du diable. Obama, il ira jamais fait la guerre aux pauvres pays sans défense qui n'ont rien fait. Obama, il est cool.
En même temps il est black, donc c'est normal qu'il soit cool.
Obama il est pas conservateur, c'est vrai, vous le verrez jamais dans son ranch au Texas. Non lui ça serait sûrement des vacances de rêve dans un hôtel de luxe à Dubaï. Faut avouer que ça a carrément plus de gueule quand même.

Bon, mais y a la crise... Obama peut-il relever ce défit ?

Yes we can. Qu'il dit. Enfin, je crois que c'est ça qu'il voulait dire par Yes, we can. J'avoue que quand je l'ai vu prononcer cette formule pour la 597ème fois dans un discours je suis resté perplexe sur son sens. Pouvons-nous faire face à la crise ? Yes, we can. Pouvons-nous élire un président noir ? Yes, we can. Pouvons-nous remettre les USA dans le cœur du reste du monde ? Yes, we can. Pouvons-nous sortir en boîte ce vendredi soir ? Yes, week end. Pouvons-nous faire une interview sans que vous répétiez sans cesse y... Yes, we can.

La crise du capitalisme donc. Youpi, enfin, la mort de la société de consommation. Vive Obama. Le socialisme va enfin pouvoir régner.

Même si bon, Yes we can, ça fait un peu slogan de pub, je trouve.

Mais c'est qu'un détail.

Bon y a bien aussi le fait que Wall Street est plus performante sous présidence démocrate, mais je vois pas bien le rapport avec ce qu'on disais.

Et puis, raaaah je vois toujours des problèmes partout peut-être, mais la vision de l'Amérique de McCain me paraissait moins capitaliste que celle d'Obama. La "bonne vieille Amérique" de l'entraide contre l'Amérique du "rêve" américain, de la gloire, de Paris Hilton.

Zut, en fait je crois bien que "l'Obamania" (et son nom ridicule) c'est pas mort avec les élections...

Faut dire aussi que c'est un sacré bon produit Obama. Un métis. L'idéal de la société de consommation. A propos d'"elle", Baudrillard disait d'ailleurs que "c'est sur la perte des différences que se fonde le culte de la différence" et qu'ainsi, "se différencier c'est précisement s'attacher à un modèle". Miss France 2009 a raison quand elle dit qu'elle ne profite pas d'un "effet Obama" (elle le dit pas comme ça hein, vous rêvez où quoi ?), comme celle qui la précédait, comme Obama, elle profite simplement de la dernière étape d'évolution de la société de consommation. "Je pense que je devrais être miss France car je suis métisse et je représente donc mieux la France et sa diversité". Elles nous l'ont sortie en copié/collé celle-là. Faut dire que c'est devenu une rengaine, un slogan, comme "Je suis pour la paix dans le monde". Mais la diversité c'est pas ça mes chéries (surtout celle sur la croix, là). Non là ce que vous nous vendez c'est un MacDo indien halal, avec des hamburgers au poulet (bah oui, pas au veau, car ils respectent la différence des cultures chez McDonald's) . C'est pas de la diversité, c'est la mondialisation, le capitalisme.

Bon d'accord ça fait langage de bolchévique tout ça désolé, "société de consommation", "mondialisation", "capitalisme". J'espère que je vais pas choquer mes amis réacs. Mais en même temps j'avais prévenu que s'il fallait me caser dans "l'échiquier politique", alors je serais de gauche.

Justement, mes amis "de gauche" m'ennuient à toujours jouer le jeu de ce qu'ils prétendent combattre (dédicace à la pauvre Millie).

Voir tous ces "gauchistes" fêter Obama c'était drôle ou à pleurer. J'avoue que je sais pas. En tout cas c'était idiot. Déjà ils sont Français, et dans le genre protectionniste avec Obama les Etats-Unis auront rarement fait mieux, mais on a compris que c'est pas le sujet de cet article. Non, c'est bien qu'Obama est le pur produit du capitalisme, de la société de consommation, de la mondialisation.

"Le métissage des cultures est une grande richesse". C'est pas moi qui le dit. Ce processus de nihilisation des cultures a pour but le profit. "Nos vies valent plus que leur profit" qu'il dit le "facteur" (je mets entre guillemets, mais bon, j'espère pas vous apprendre qu'on le voit pas tous les jours au boulot "l'ouvrier"). Apparemment pas nos cultures, pas la Culture. En même temps je comprends que les politiciens d'extrême gauche se foutent de la Culture. Vu comme ils font fuir leur électorat depuis plusieurs décennies, vaut mieux qu'ils ne parlent pas d'esthétique, parce que les pauvres n'ont aucun goût, c'est bien connu. Vous avez déjà vu une toîle de maître chez un pauvre vous ?

Soit, apparemment on ne peut vraiment rien y faire. Obama, c'est un produit bien trop élaboré. C'est vrai, moi même quand je l'ai vu faire son discours le soir de l'élection, j'étais réellement ému. C'est nul à dire, mais bon, le président des Etats-Unis allait être noir. Comme à la télé, comme dans 24. L'Amérique avait quelques problèmes de marketing ces dernières années, mais nul doute que maintenant elle regagne sa place dans le cœur du monde entier. Comme McDonald's et Disney. Oui, pas de doute, America is Ba(ar)ck.

21 commentaires:

  1. Les Pointer Sisters lui ont-elles déjà réclamé des droits d'auteur pour son slogan ?

    RépondreSupprimer
  2. Très bon texte.

    Son discours d'investiture était vague, il s'est fait taillé par les vieux Védrine et Giscard.

    Détail amusant: Barack et Michelle aiment faire des hugs aux républicains (Bush et même le sympathique Mc Cain) et pas aux démocrates (Al Gore, Kerry).

    En vérité, Barack est un républicain modéré (cf son admiration pour Lincoln)

    RépondreSupprimer
  3. Merci.

    Oui son discours était nul. Des platitudes de président entrant.

    Je crois qu'on pouvait le résumer ainsi : "Yes we can"

    RépondreSupprimer
  4. Vous voulez de l'Obamania? Vous en voulez des brouettes? Des camions?

    http://www.youtube.com/watch?v=fgnAz7A_i0s

    Et hop!

    RépondreSupprimer
  5. Y a même cet erzatz d'Iggy Pop d'Anthony Kiedis...

    RépondreSupprimer
  6. Bon maintenant, il faut lister les vedettes du petit et grand écran qui défilent dans cette version US des enfoirés...

    Putain, Eva Mendes is hot!!!!!!

    Quand, on pense que c'est Shepard Fairey qui nous a construit l'icône Obama en s'inspirant du constructivisme soviétique... J'aimais bien son obey giant.

    RépondreSupprimer
  7. Saviez-vous qu'il est possible de parler de politique sans utiliser les mots "gauche" et "droite"?

    D'autant plus que dans ce contexte, c'est totalement "irrelevant" comme diraient les Américains. La "gauche" américaine est tellement à droite de la droite française que c'est même pas la peine.

    Non mais c'est vrai, ça devient fatiguant à la fin.

    L'amie canadienne

    RépondreSupprimer
  8. Une video pour les amis Canadiens du C.G.B de la part d'un latino.

    Triumph The Insult Comic Dog in Quebec

    http://fr.youtube.com/watch?v=UF43P-FJrFo

    RépondreSupprimer
  9. Anonyme c'est votre commentaire qui est "irrevelant".

    Me dire ça à moi est une blague. Il est évident que la politique de parti n'est pas de la politique.

    Gardez votre révélation pré-adolescente pour vous.

    En plus pour le coup je ne parle de "gauche" que par rapport à des Français et je critique explicitement le fait que se réjouir de l'élection d'Obama quand on est pas américain c'est étrange, je ne vois donc pas ce que votre deuxième révèlation de spécialiste es-politique (non la gauche et la droite c'est pas un identique des démocrates et des républicains ? putain je savais pas ! faut dire aussi que j'ai que des amis canadiens, étant déficient mental, et que du coup je sais pas beaucoup de choses intelligentes) vient foutre ici.

    Dénoncer un point de vue étriqué précisement parce qu'on a un point de vu étriqué, c'est assez ridicule...

    L'ami français.

    RépondreSupprimer
  10. Au risque de vous désespérer vous m'apprenez que le "facteur" ne se pointe pas tous les jours au boulot. Sources ?

    RépondreSupprimer
  11. C'est un certain Joseph S. qui me l'a dit.

    Chuuut.

    RépondreSupprimer
  12. Cher ami autocatégorisé de gauche. Ton article était pas si mal jusqu’à ce qu’on arrive à « Bon d'accord ça fait langage de bolchévique tout ça désolé »… et après tu me dis que que la politique de parti n'est pas de la politique ? hihihi !

    Je m’en fous que tu parles de gauche que pour les Français ou what ever. My point is, ça sert à rien de toujours vouloir catégoriser d’un côté ou d’un autre, à gauche, à droite, en haut, en bas, par en avant, par en arrière ( http://ca.youtube.com/watch?v=ERDLUuxFW2M ). D’où ma deuxième révélation qui voulait démontrer justement à quel point c’est irrelevant... Bon est-ce que je dois te faire un dessin ?

    « Gardez votre révélation pré-adolescente pour vous »

    Merci pour le compliment, ça fait toujours plaisir aux femmes de se faire dire qu'elles ont l’air jeune ! Mais sinon eu… t’es pas un peu raciste ? Caisse t’as contre les canadiens? Hein ! Hein ! Fais gaffe, les bucherons c’est baraqué, et vu la taille de leur cerveau... on n'est jamais trop prudent !

    L'amie canadienne

    RépondreSupprimer
  13. Non mais c'était de l'humour, je faisais juste du sarcasme son le fait que tu nous apprennes que tu es canadienne alors qu'on s'en branle royalement.

    Pour ce qui est du reste si dans ton premier commentaire tu n'avais rien compris à mon article, dans le deuxième tu n'as rien compris à mon commentaire, qui est pourtant assez simple à comprendre.

    Je ne peux donc rien faire pour toi, et on va alors en rester là.

    RépondreSupprimer
  14. « Fais gaffe, les bucherons, c’est baraqué! »

    C'est surtout super vachement viril.

    Monthy Python - Lumber jack song
    http://fr.youtube.com/watch?v=5zey8567bcg

    RépondreSupprimer
  15. C'est drôle comme façon de se défendre. D'abord tu me dis "celui qui le dit c'est lui qui l'est", Ensuite tu me dis "tu comprends rien d'abord". Tu me tires la langue avec ça? Entre pré-ados, on devrait bien s'entendre non?

    L'amie canadienne

    RépondreSupprimer
  16. Bête et chiante...j'espère au moins que tu es belle.

    RépondreSupprimer
  17. Bête et chiante, comme quoi faut pas plus pour attirer ton attention à une heure si tardive. Sans photos en plus, je suis trop forte !

    Comme dirait la blonde américaine "I'm hot."

    L'amie canadienne

    RépondreSupprimer
  18. Chère amie Canadienne laissez moi vous dire une chose, « N'essayez pas d'apprendre quelque chose à un homme en public. Les hommes ne peuvent apprendre qu'en privé. En public, ils sont censés tout savoir. »

    RépondreSupprimer
  19. Oui voilà, il est manifeste que notre canadienne a raison et que je l'envoie balader simplement parce qu'on est en public.

    C'est sans ironie, en privé je n'hésiterais pas à me soumettre à tous les enseignements de notre "hot babe" canadienne.

    Oh oui maîtressse, gauche/droite c'est différent de démocrate/républicain.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?