14 février 2014

Tir à blanc

Chou fleur (rose)
« Le temps de la PMA n'est pas venu », Dominique Bertinotti, ministre de la famille. « Cela ne se fera pas dans l'immédiat, peut-être dans 2 ans, 3 ans, 5 ans, je ne sais pas… » François Rebsamen, sénateur-maire de Dijon, président du groupe PS au Sénat : « Le retrait du projet de loi sur la famille est une sage décision. La société n'est pas encore prête… »
La société n'est pas encore prête…
Pas encore prête pour l'élargissement de la PMA et la GPA aux couples homosexuels.
Pas encore prête pour l’élargissement…
Mais bientôt, bientôt prête pour l’élargissement !
Elargissement…
Si tu avances quand je recule, comment veux-tu ? Comment veux-tu hein ? 
Nous ne sommes pas encore prêts…
Pas encore prêts au Kama Sutra bioéthique ? 
Pas encore prêts pour la fécondation in vitro d’un ovule de mâle passif par des gonades aux principes gay actif ?
Pas encore prêts pour la location/vente de ventre ?
Pas encore prêts pour : « La filière des mères porteuses est porteuse. C’est la niche à emploi du futur » ? Ou : « Grâce aux nouvelles technologies, les étudiantes pourront à la fois mener à terme leur grossesse pour tous et leurs études » ?
Pas encore prêts pour les tirages au sort au sein du couple homme ? Qui va tirer ? Qui va tirer le… le premier ?!  
Parent 2, Parent 1…
Ignition.
Les petites filles aussi naissent dans les choux.
C’est ça le progrès.
Tir à blanc.

Le vote blanc m'a exprimER

La société française est prête.
Prête pour le vote blanc.
Dorénavant, le vote blanc sera comptabilisé à part.
Le vote blanc n’est plus un vote nul, je répète le vote blanc n’est plus un vote nul.
En vigueur à partir du 1er avril prochain, après les prochaines élections municipales.
En vigueur le 1er avril…
Annoncé partout comme une petite révolution par les journalistes.
Les électeurs pourront clairement montrer qu’ils ne se retrouvent pas dans les candidats en lice.
Les électeurs pourront clairement montrer qu’ils ne se retrouvent pas dans les candidats en lice, tout en montrant qu’ils se sont toutefois acquittés de leur devoir de citoyen.
Bon chien-chien de la République.
Le vote est blanc comme un susucre.
Ce devoir chèrement acquis (trémolos anti abstention) à des époques où on se battait pour un droit. Un droit ! Le droit de vote.
Le droit devenu devoir.
Devoir de voir la… la dégénérescence.
Démocratie, dictatocratie, troupeaucratie.
Sondage d’opinion depuis les écuries d’ô chiasse.
En vigueur le 1er avril…
Le vote blanc ne sera pas comptabilisé dans les suffrages exprimés.
Le vote blanc ne sera reconnu ni aux élections présidentielles, ni aux référendums locaux.
Les électeurs pourront clairement montrer qu’ils ne se retrouvent pas dans les candidats en lice.
François Zocchetto (UDI-UC), rapporteur du texte à l’Assemblée : « C’est une avancée dans la transparence de la vie démocratique qui répond aux attentes de nombreux Français depuis de nombreuses années. L'absence de reconnaissance de la voix de l'électeur qui se déplace pour accomplir son devoir civique était choquante en démocratie. »
Le vote bande mou est reconnu par la République française, je répète le vote bande mou est reconnu par la République française.
Philippe Kaltenbach (PS), « Si l'abstention peut généralement être comprise comme une marque de désintérêt pour la vie politique, le vote blanc doit être vu comme une attente non satisfaite qui peut traduire une forme d'espérance. C'est un choix tout aussi respectable que les autres. »
Le vote demi-molle est reconnu par la République française, je répète le vote demi-molle est reconnu par la République française.
Hélène Lipietz, député écolo : « Mieux vaut voter blanc que bleu marine ! » C’était donc ça…
En vigueur le 1er avril…
Gros poisson…
La pêche intensive au con, c’est pas la pêche intensive au thon. Elle défie les lois de la gravité : plus on l’intensifie, plus le con pullule, prospère, youpla badaboum.
Pisciculteur.
Pisse ici, là l’urinoir euh, l’isoloir.
Les électeurs pourront clairement montrer qu’ils ne se retrouvent pas dans les candidats en lice.
Et sinon ?
Le duc de Saint Sinon répond : « Sinon ? Sinon rien. »
Jean-Luc, ceinture noire de Ricard au bartabasse de la mairie, répond : « Raymonde ! Enfin euh, hé, Léi Mēng Dé, un vote blanc sinon rien ! »
Eugène Sacomaniaque répond : « Houuulallalalalallaa ! On ne refait pas le match avec des balles à blanc ! »
Dans les tribunes.
Mouette allumée.
Aucun effet.
Aucune conséquence.
Aucun impact.
La mouette allumée.
Le vote blanc.
Stérile.
L’indice, la preuve : les députés ont voté le vote blanc.
Champagne Mouette et Champ de cons.
Préméditation retenue.
A charge.
Chargez.
Epaulez.
Visez.
Tir à blanc.

Le vote blanc ? POISSON D'AVRIL !

Emmanuel Todd, dans une interview accordée à Aude Lancelin pour Marianne : « Au-dessus d'un certain niveau, le taux d'abstention vaudra référendum. Le ridicule tuera l'idéologie. »
Todd parle des futures élections européennes.
Todd parle de l’euro, des cocus monétaires que nous sommes, de l’austère branlée que colle l’Allemagne à toute l’Europe.
Eugène Sacomaniaque : « La politique monétaire, c’est un sport où l’Allemagne gagne toujours à la fin. »
Jean-Luc, ceinture noire de Ricard au bar tabassé de la mairie : « Raymonde ! Enfin euh, hé, Léi Mēng Dé, t’as la monnaie sur un euh rot ? »
Le duc de Saint Sinon : « L’euro sinon c’est la guerre qu’y disaient… »
Une seule solution pour le statisticien à martingale, le sociologue pronostiqueur, l’expert turfiste : abstention.
« Au-dessus d'un certain niveau, le taux d'abstention vaudra référendum. Le ridicule tuera l'idéologie. »
Un vieux dicton, comme ça au cas où : le ridicule ne tue pas.
Il ne tue pas. Rien ni personne.
Sinon Hollande aurait péri foudroyé lors de son investiture.
Sinon Hollande, aurait péri foudroyé à la première déclaration d’une Cécile Duflot, d’un Vincent Peillon, d’un Arnaud Montebourg.
Sinon Hollande aurait péri foudroyé au concert de Mary J Blidge donné en son honneur lors de sa visite d’Etat aux Obama.
Visite d’Etat, Mary J Blidge…
Sinon la Terre entière aurait péri foudroyé !
Eclair implosif.
Tonnerre de brêle.
L’abstention.
Le tantrisme électoral.
Tir à blanc.

Parce que Nicolas Domenach...

Emmanuel Todd : « Le verrouillage de la question monétaire par les oligarchies partisanes crée un sentiment d'impuissance. Le Front national, dont la fonction est en fait de sécuriser le système, souille toutes les solutions économiques raisonnables. »
Au zinc du CGB, ça doit faire dans les vingt siècles qu’on le dit, tandis qu’on existe depuis pas huit ans.
Cependant, récent sondage : « Un tiers des Français sont favorables aux idées du FN ».
Un tiers des Français sont favorables aux idées que le FN a piquées partout sur la blogosphère depuis dix ans, histoire de les discréditer.
Nos experts 205 GTA : « La crise explique bien évidemment la poussée du FN. »
Pas celle de l’insécurité.
Pas celle du communautarisme.
Pas celle du rire. 
Critique en crise... Point critique.
L’idéogramme chinois qui signifie crise, signifie également opportunité.
La crise économique : l’opportunité pour un peuple assemblé en Nation d’éprouver sa solidarité au feu.
La mondialisation : l’opportunité pour un peuple assemblé en Nation d’éprouver sa solidarité au feu.
Mais une société en pièces détachées ?
Une société atomisée, divisée à l’extrême ?
Une société de la concurrence à tout, à tous ?
« La crise explique bien évidemment la poussée du FN. »
Société de crise d’identité nationale, société de la crise d’adolescence économique.
Ça va passer.
Ça va passer tout seul, c’est lubrifié, ça va glisser malgré le gravier de l’agression.
« La crise explique bien évidemment la poussée du FN. »
Tir à blanc.
A vue.
Envie de tirs ailleurs. 
Envie de têtes chercheuses.
Envie de... balles neuves.

5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il en est des votes comme des balles, à blanc ça fait beaucoup de bruit mais ça fait pas grand mal...

      Supprimer
    2. ...comme disait le Mentor de Séguéla: "Toute propagande efficace doit se limiter à des points fort peu nombreux et les faire valoir à coups de formules stéréotypées aussi longtemps qu'il le faudra, pour que le dernier des auditeurs soit à même de saisir l'idée".

      Supprimer
  2. Docteur DESTOUCHES j'aime lire vos diagnostics, vous êtes le spécialiste de nos maux.

    RépondreSupprimer
  3. Le diagnostic est posé depuis bien longtemps malheureux!...par le regretté Docteur Cyclopède
    http://www.youtube.com/watch?v=6hwwImq-Mlk

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?