1 novembre 2013

Devenir enfin un homme, un vrai...

... et éternuer dans une pute comme un bourgeois branchouille, un décadent politico-médiatique à petits pieds ou un vilain petit gremlin libertarien (Frédéric Beigbeder, Nicolas Bedos, Philippe Caubère, Marc Cohen, Jean-Michel Delacomptée, David Di Nota, Claude Durand, Benoit Duteurtre, Jacques de Guillebon, Basile de Koch, Alain Paucard, Jérôme Leroy, Richard Malka, Gil Mihaely, Ivan Rioufol, Luc Rosenzweig, François Taillandier, Eric Zemmour etc..) 
Tout ça sous la houlette de notre chère Babeth.


10 commentaires:

  1. le pire est peut être celui qui n'assume pas => http://www.elle.fr/Societe/News/Mea-culpa-d-un-ex-salaud-2618251

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, elle est à encadrer cette pirouette du fils Bedos.
      Il était ok pour aller aux putes, mais pas avec n'importe qui. Il voulait y aller avec Yann Moix, Emmanuel Carrère et Giesbert.

      Supprimer
    2. L'union sacré... autour d'un con.

      Supprimer
  2. Legros Robert,dit "Bob" pour les intimes2 novembre 2013 à 08:15

    Moi jveu y'alé avec "nando" arrabal,"tonio" sfeir & jipé mocky(ou dodo la saumur)!
    Que des types qui en on la gueule,quoi...

    Sinon bien choisi la foto "Kro"(tu permet que j'tapel "Kro",ma gueule?!.. -un réflèx,tu pige..?!..)!!
    Nan ya pa à dir!sur celle-si "la mère babeth" on voi vraimen quelle a une tronche de vieille ginette à bosser en camionette sur un bord de nat'!.. chaude comme une baraque à frite steu cochone chui sur!!...
    "Lapipoulamour-mon-coco?"... Les 2 ma bone dame,les 2!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. well, you can't be a pimp
      and a prostitute too.

      Supprimer
  3. Je comprends que vous chambriez cette pétition et ses signataires. Mais il n'empêche que sur le fond ils ont raison: cette proposition de loi est véritablement ridicule et liberticide. Marre de cette logique féministo-hygièniste d'inspiration scandinave qui consiste à vouloir faire le bien des gens (en l'occurence ici les prostiputes) malgré eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me sens pas concerné par les combats des vieux richards qui montent avec les dames. Ils arrivent directement du 19ème siècle et les grandes familles montent au bordel avec eux...
      Un jour on remontrera à ces bons bourgeois ce que font les crevards laborieux aux mecs comme eux : ils les butent en masse. Mais juste avant, les putes, qui sont potentiellement nos fils et nos filles, viennent leur crever les yeux.

      Supprimer
  4. Allons, cessez ces agaceries !
    Souvenez vous des paroles de choron
    "Un puceau ne sera jamais aussi bien éduqué que par une pute, ou alors il faudra que ce soit par sa mère !"
    Voulons nous que les mères s'y mettent ?
    Non ?
    Bon, on est d'accord....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Choron ça compte pas, il se vendait à son sergent pour lui déboiter la rondelle moyennant finances... normal qu'il fasse de la pub pour son corps de métier.

      Supprimer
    2. Ne dites pas de mal de cette honorable profession des prostiputes mâles que sont, plus ou moins, tous nos politrouks
      Quoique, certaines femelles....
      Pour le reste, je maintiens que la ou les premières expériences sessuelles devraient être effectuées, assisté de vrais/es professionnels/es
      Que des avantages...
      - pérennisation du corps putassier de la république, pour lequel on pourra exiger une reconnaissance type service public
      - impression, pour le puceau, au moins une fois dans sa vie, de niquer comme un dieu,ou, au moins, un prince, ou un homme, tout bonnement
      - collection de taxes diverses pour l'État, la taxe de deberlingage voyant son produit affecté à la lutte contre la malbaisance,ou contre le viol dans les locaux poubelle des tecis
      - instauration d'un corps enseignant dédié à la chose, pour apprendre aux putes comment éponger le jouvenceau, y aura même une aggreg' de putasserie ! Ha merde, ça existe déjà......



      Pour l'auteur de l'article, lorsque tout le monde désire faire les mêmes trucs, ça se nomme la démocratisation
      Par exemple, la démocratisation des voyages, celle de l'accession à la propriété, ou celle de la culture
      Ou celle du cul pour tous, par tous ( par tous = partouze, ha ha ha) ,par n'importe quel moyen
      Ça a un autre nom, c'est le progrès social
      Y a pas mieux, parait il....

      Supprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?