14 février 2010

Le coup de pied de l'âne

CGB Premier sur le Bellanger


L'an dernier sensiblement à la même époque, j'avais la surprise de recevoir un courrier électronique signé de Maître Ambroise Soreau, avocat au barreau de Paris, associé au sein du Cabinet d'avocats Henri LECLERC & Associés. Ce monsieur m'adressait, en plus de l'expression de ses sincères salutations, une mise en demeure dont il me demandait de prendre connaissance.

L'affaire portait sur un article publié par René sur le CGB à propos d'une affaire de moeurs dans laquelle était empêtré un gros bonnet des médias français dont Mr Soreau est le représentant. L'avocat nous demandait de retirer cet article ainsi que certains commentaires sur l'affaire, nous accusant de calomnies et de violer la présomption d'innocence, sous peine de poursuites judiciaires. Après réflexions René décidait de retirer son billet. J'informais de mon côté le cabinet d'avocats de notre décision et la correspondance s'arrêtait là et nous n'avons plus été inquiété. La justice, elle, poursuivait son chemin en appel.

Le procès a pris fin la semaine dernière, nous l'avons appris à travers quelques maigres articles dans la presse, notamment le Nouvel Obs :


Le PDG de Skyrock Pierre Bellanger a été condamné vendredi par la cour d'appel de Paris à trois ans de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende pour "corruption de mineure", une peine inférieure aux quatre ans dont trois avec sursis et 15.000 euros d'amende écopés en première instance.
M. Bellanger avait comparu le 20 novembre 2009, à huis clos, pour avoir "corrompu" une jeune fille, mineure à l'époque des faits, au sein de ses relations avec plusieurs autres femmes, dont la sœur aînée de la victime.
Le ministère public avait requis 30 mois d'emprisonnement avec sursis, huit ans de suivi socio-judiciaire avec interdiction d'entrer en relation ou de fréquenter habituellement des mineurs et deux ans d'emprisonnement en cas de non respect des obligations du suivi. Enfin, il avait demandé 50.000 euros d'amende. La défense avait plaidé la relaxe.
En première instance, Pierre Bellanger, 51 ans, avait été condamné en novembre 2008 à quatre ans d'emprisonnement dont un an ferme par le tribunal correctionnel de Paris.

Nous nous félicitons que la justice française ait pu suivre son cours sereinement sans subir les insoutenables pressions que n'auraient pas manqué d'exercer sur elle les discussions animées d'un blog influent comme le notre.

Pierre Bellanger, essayiste, PDG de Skyrock, Chevalier de la Légion d'Honneur, avait pour égayer ses nombreux moments perdus monté une petite communauté du nom d'Halcyon.

Entouré de ses 3 jeunes concubines, Pierrot s'amusait, en pagne, à se faire appeler "Maître" le temps de quelques jeux érotico-spirituels au menu des quels on retrouve pèle-mêle, des rites sado-masochistes, des relations sexuelles de groupe (un peu comme au CGB il faut bien le reconnaitre), fellations après sodomie, et quelques jeux de soumission à l'autorité du maitre comme la privation de nourriture et les veillées spirituelles.

Celles qui manquaient à leurs devoirs ou ne respectaient que partiellement les tables de la loi du Maître, se retrouvaient soumises au supplice de la douche glacée, devaient présenter leurs excuses à genoux ou faire pénitence nues sur le balcon (et ça je goute tout particulièrement car moi-même, aux temps de l'école primaire, j'y soumettais régulièrement ma jeune voisine de palier, comme quoi on peut avoir 51 ans, être millionnaire et savoir garder une âme d'enfant).
Cette initiative entre autres, lui vaudra la médaille de Chevalier de la Légion d’Honneur remise le 14 juillet 2008 (source wiki). Ah non merde là je confonds avec l'importation et la mise en place en France de l'alerte enlèvement.

Bref on savait s'amuser chez les Bellanger entre adultes consentants.

Malheureusement notre Mandarom radiophonique, amateur de tendrons et fasciné par la virginité, eu la mauvaise idée d'inclure à sa communauté une jeune fille mineure au moment des faits qui l'accusera plus tard d'avoir profité de son aura et charisme de gourou, toujours en pagne, pour lui ravir son innocence au cours de relations sexuelles multiples et sado-masochistes.

C'est ainsi que Pierre Bellanger se retrouve aujourd'hui reconnu coupable de corruption de mineure, échappant toutefois à la prison ferme ainsi qu'à l'inscription au fichier des délinquants sexuels.

Certains esprits chafouins ne manqueront pas de faire jonction avec l'immense entreprise de corruption et de décérébrage de masse de notre belle jeunesse que représente déjà Skyrock, le média dont le "Maître" est le PDG. Pierrot a simplement voulu ajouter une dimension physique et individuelle à cette entreprise.

17 commentaires:

  1. AH, la haute moralité de nos dirigeants ! C'est toujours un plaisir de voir de tels modèles pour notre société !

    RépondreSupprimer
  2. Il y a de cela quelques années, dans le XVème arrondissement de Paris, les circonstances m'obligent un soir à pousser la porte d'un Mac Donald pour me restaurer. Bien que celui-ci ne prenne pas place dans un quartier dit sensible, les hauts-parleurs de la salle diffusent pourtant - bien trop fort - une émission de Skyrock. A la table à côté de la mienne, des enfants dînent avec leurs parents. J'ai beau de ne pas vouloir tendre l'oreille, les propos crus d'ordre sexuel de la radio s'invitent sans ménagement à ma table et viennent interférer avec mon repas, déjà que celui-ci me donne la nausée rien qu'à l'observer et le sentir. Je ne demande pas une émission sur les bisounours et l'amour courtois, juste pouvoir ingérer mes frites sans savoir si cette fille mineure, maîtrisant avec difficulté la langue française, éructant plus que parlant, doit ou non faire une fellation - dans un endroit sordide - à son gars, avec qui elle sort depuis trois jours et qui lui présente cette pratique comme une marque d'amour absolue... Je me lève et interpelle le manager, jeune, dynamique, méditerranéen. Je lui demande de changer immédiatement de radio lui faisant part de mes haut-le-coeur. Son regard devient méprisant ; en cela, il s'accorde au ton de ma requête qui l'était tout autant ! Je me rassois. Cinq minutes se passent et les mêmes immondices continuent à se déverser dans la salle. Je vais pour me relever quand la radio change. Le volume a été baissé et la salle est maintenant rythmée par les ondes de... Chante-France !

    RépondreSupprimer
  3. Plus que la "perversion" de certains nos dirigeants, c'est la débilité profonde des personnes qui s'engagent dans ce genre de secte qui m'affligera toujours.

    RépondreSupprimer
  4. Un séjour en prison aurait assouvi ses derniers fantasmes. Il doit être déçu...

    RépondreSupprimer
  5. Je ne m'y connais pas trop en droit et s'il y a des juristes je serai corrigé comme il se doit, mais ça doit être rare quand même que dans une affaire sexuelle avec des mineurs la sanction des juges se révèle sensiblement plus lourde (et encore on est d'accord que cette raclure méritait la prison) que celle demandée par le procureur (soit un an avec sursis en première instance et trente mois en appel).
    Serait-ce possible que ce procureur eût la main plus lourde si ce monsieur n'avait pas reçu des mains de notre Président la légion d'honneur en 2008 ?

    RépondreSupprimer
  6. Encore un commentaire hors sujet, mais je ne peux résister à la tentation de vous communiquer le lien vers un blaugue de cinglé chimiquement pur: cinq minutes de lecture, dix d'hilarité ! Je proposerais même, si j'osais, un pacs avec Jérôme Leroy, pour faire bonne mesure...

    http://florentingastard.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  7. C'est le coup d'Aleister Crowley revu par la démocratie, le petite perversité de caniche qui ta révéler les secrets du monde, d'un côté je te fais la révolution décérébrée avec skyman, de l'autre que je t'explore ces zones inconnues qui vont te révéler à toi-même, à bon tu pleures et ça fait mal, t'étais pas bien solide ma grande. La surprise pour le Bellanger est venue des tribunaux, il pensait juste que la Loi avait dû disparaître dans le trou noir de l'Histoire, qu'il était le grand commandeur des temps nouveaux, l'ère du Verseau pour neu-neus qui jouent au grand démon, il en viendra d'autres c'est sûr des Bellanger, tous aussi minuscules, faux-derches, le cerveau vide, les mains pleines de promesses

    RépondreSupprimer
  8. Viv'ment qu'Yann Moix fasse un livre là-d'ssus!

    RépondreSupprimer
  9. Même pas une injonction pour l'interdire de travailler au contact des gosses, y compris par télécommunication, télépathie ou télépathétique : justice de merde.

    RépondreSupprimer
  10. http://www.rue89.com/2010/02/11/le-patron-de-skyrock-est-choisi-par-le-gouvernement-pour-parler-aux-jeunes-137940

    Bon ok c'est rue89, mais c'est le seul que j'ai vu reprendre cette info qui vaut son pesant de chaussettes a clous.

    RépondreSupprimer
  11. Bon, il va parler aux jeunes, ok mais doit-on lui répondre en l'appelant Maître ?


    @Lestat

    Je ne vois pas en quoi s'être rendu coupable de corruption de mineur pourrait être incompatible avec la direction de la plus grande radio jeunesse de Frlonce.

    RépondreSupprimer
  12. C'est vrai, c'est moi qui ai l'esprit mal tourné :-) lol mdr !
    D'ailleurs, ce n'est pas non plus incompatible avec la légion d'honneur (source Figaro : il a bien été décoré le 14 juillet 2008 ):

    Article R91 du code de la légion d'honneur et de la médaille militaire :
    Sont exclues de l'ordre :
    1° Les personnes condamnées pour crime ;
    2° Celles condamnées à une peine d'emprisonnement sans sursis égale ou supérieure à un an."

    Article R92
    Peut être exclue de l'ordre toute personne qui a fait l'objet d'une condamnation à une peine correctionnelle. = c'est une faculté.

    Au moins a t il été déclaré coupable de corruption de mineure. Je suppose qu'on doit s'en féliciter...

    RépondreSupprimer
  13. Babouche sensible17 février 2010 à 14:10

    Ouais, je suppose aussi même si le suppôt (du Maître) a du mal à passer quand on voit le dossier dans son ensemble ; mais il est vrai qu'au train où vont les choses dans quelques années on pourrait ne plus entendre DU TOUT l'écho de ce genre d'affaires-car c'est déjà ce à quoi est réduite cette information d'importance aujourd'hui, un simple écho- étouffées dans l'œuf par divers biais, réjouissons-nous donc.

    Je prends sur moi les accusations de complotophilie à venir mais il est impossible pour qui a connaissance de l'affaire Roche ou de l'histoire des "charniers d'enfants" parisiens de ne pas y penser subrepticement. Et que peut-on bien répondre aux cathos pour qui le diable tient haut la main ce début de siècle ? Pfff


    Je reviens, je vais me flageller la gueule au martifouet'piquant, Ça fait passer.

    RépondreSupprimer
  14. Babouche action directe sur du papier17 février 2010 à 14:19

    Il faudrait lancer un putain de pétition pour qu'on lui retire sa légion d'honneur.
    Celle-ci n'a plus aucune valeur de toutes façons mais ce serait un biais comme un autre pour étaler la marmelade de pourriture qui nous dirige en une belle tartine au grand jour, en plein soleil si possible.

    Allez le CGB, pétition !!!

    RépondreSupprimer
  15. le truc Bab, c'est que quand tu vois la liste des chevaliers chaque année, t'as pas non plus envie de défendre cette institution. Bon, après faut s'entendre sur le thème de l'opération : si c'est juste pour faire chier, faut en être !

    RépondreSupprimer
  16. Juste pour faire chier !

    Et si accessoirement ça fait ouvrir quelques paires de mirettes sur l'état lamentable de notre république, todo bueno !

    Suffirait de l'envoyer à un paquet de sites, notamment FDS qui quoiqu'on en dise a déjà plusieurs fois lancé de bons parpaings à la gueule des médias dominants pour le bonheur des grands zet des petits, mais sans oublier les sites "de gauche" pas cons.

    Après j'imagine qu'il faut une page, un blog quelconque pour abriter la bête...
    Z'êtes pas trop du genre à héberger des pétitions vous non ?
    (après tout ça touche à vos deux mamelles que sont le Cultural et le Gang Bang, moi je dis ça je dis rien hein)

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?