8 janvier 2014

The Fall of France



Esgourdez-moi ça vous les malins et les mecs à la coule : c'est alors que le petit monde médiatico-politique, sous le regard médusé de l'ensemble de la population française, s'occupe tout entier à traquer le nègre-marron échappé des élevages à comiques de plateaux télévisés, que la propagande anti-française reprend de plus belle de l'autre côté de l'Atlantique. N'est ce pas ignoble ?
Ah, si François Mitterrand n'avait pas été antisémite, on finirait par croire qu'il avait raison quand il expliquait au soir de sa vie que la France est en guerre avec l'Amérique et que les Français ne le savent même pas. Heureusement la négociation du traité d'accord États-Unis/Europe devrait ne pas tarder à nous le rappeler.

Sous la plume d'une Calamity Janine de music-hall, infiltrée de longue date sur notre territoire, nous arrive rien de moins que l'acte de décès de notre beau pays. Un immonde brûlot, un torchon mensonger et calomniateur qui se veut la liste des raisons pour laquelle la France connaîtrait une chute dont elle ne se relèvera pas. Un tissu d'âneries.

Déjà, il n'est fait nulle part allusion au seul et grand péril qui nous menace : le Goldstein nègre, l'immonde Dieudonné M'bala M'bala, c'est dire si c'est des conneries. Mais ce n'est pas tout. Les énormités sont à l'avenant, le prix du litre de lait qui dépasserait les 6 euros, la description du barème d'imposition français, le mot « entrepreneur » qui n'existerait pas dans la langue française, des conneries vous dit-on. Même l'ex-future 1ère dame de France qualité 100 % zyeux bleus par dessus pull angora, Anne Sinclair, peu sujette à l'anti-américanisme, a qualifié l'éditorial de « caricature à la Marie-Chantal ».

Cela dit, même si on a bien rigolé, maintenant qu'on est là, tranquilles et entre nous, on est bien obligé de constater que si la Janine raconte un paquet de conneries, elle n'a malheureusement pas tort dans sa conclusion. La France s'effondre, la France étouffe. Bien sûr, le marasme économique est pour beaucoup dans ce constat. Mais le mal est plus profond, il s'inscrit dans la globalité de la société française. Il prend la forme d'absurdités, de paradoxes bien français qui chaque jour minent un peu plus les honnêtes gens qui peuplent encore ce pays. Difficile d'innover, d'inventer la roue, de penser le lendemain, quand on a passé la moitié de la journée à se battre pour imposer parfois ne serait-ce qu'un minimum de bon sens. Pour vous, le CGB a listé un certain nombre de ces French paradoxes qui donnent de furieuses envies d'ailleurs :

  • En France, vous pouvez lire des articles dont le titre est « victoire du gouvernement, le chômage baisse » pendant que le corps de l'article dit exactement le contraire. Ce qui nous distingue d'une dictature lambda où le titre et le corps de l'article seraient mensongers mais en accord.

  • En France, vous pouvez militer pour que les Pussy Riot soient faites citoyennes d'honneur de la ville de Paris et que Dieudonné en soit chassé au nom de la même raison : une certaine conception de la liberté d'expression.

  • En France, vous risquez d'être placé en garde à vue pour port de T-shirt de la manif pour tous, mais si vous défoncez les grilles du palais présidentiel au volant de votre voiture, vous risquez d'être reçu par la ministre de la culture (si vous le souhaitez).

  • En France, vous pouvez vous régaler de discours républicains et tourner la tête quand une milice communautaire décide de punir ceux qui ne pensent pas comme elle en organisant des chasses à l'homme.

  • En France, vous pouvez accéder à 200 chaînes de télévision câblées, en clair, en crypté, par satellite par numérique et ne recevoir toujours qu'un seul et même discours.

  • En France, vous trouverez toute une ribambelle de belles âmes médiatiques prêtes à mourir pour que vous puissiez exprimer vos idées, jusqu'à ce que vous ne pensiez pas comme elles. Elles se lèveront alors pour demander votre mise en prison.

  • En France, vous pouvez être directeur d'un grand hebdomadaire, donner des leçons de démocratie et vanter le modèle chinois de mise au pas d'Internet. Vous êtes Christophe Barbier.

  • En France, vous pouvez organiser une politique remarquablement laxiste envers les actes tout en appelant à criminaliser au maximum la parole. Si bien que bientôt, vous risquerez plus à insulter un homme pour sa couleur de peau qu'à violer sa femme.

  • En France, vous pouvez vous faire tuer pour une cigarette, un regard, une parole sans émouvoir un seul ministre, mais vous pouvez devenir un héros national si vous vous faites tuer en attaquant par derrière et en bande un adversaire politique.

  • En France, vous ne parlerez plus de propagande médiatique. A cette expression agressive, vous préférerez le terme de pédagogie, qui passe bien mieux dans les dîners.

  • En France, tabasser gratuitement des gens dans la rue est une simple incivilité. Se prendre en photo en train de faire le geste de la « quenelle » une apologie de crime contre l'humanité.

  • En France, si vous exprimez votre mécontentement vis-à-vis de la ministre de la justice, vous pouvez être arrêté pour trouble à l'ordre public. Sur ordre du ministre de l'intérieur. Si vous manifestez contre la tenue du spectacle d'un clown dans votre ville, c'est celui-ci qui est interdit au motif du trouble à l'ordre public ainsi provoqué. Vous serez alors félicité par le ministre de l'intérieur.

  • En France, vous pouvez tutoyer des ministres, organiser des manifestations de soutien au gouvernement, regarder vos maigres opposants être embarqués par la police puis, une coupe de champagne à la main et devant les micros tendus, vous octroyer le titre de résistant. Vous êtes alors Guy Bedos.

  • En France, vous pouvez annoncer que plus de 1000 véhicules ont été brûlés le soir du Nouvel an et réussir à vous en féliciter.

  • En France, si vous organisez un spectacle anti-catholique, la salle sera placée sous protection policière. Si vous insultez les musulmans, vous recevrez une escorte policière, mais si vous vous en prenez à la religion juive, on vous enverra la police.

  • En France le petit monde médiatique n'a pas de mots assez durs pour dénoncer ce travers parait-il si français d'écrire à la police. Tout en trouvant très bien que des individus se substituent à celle-ci et appellent des employeurs pour les informer des pensées déviantes qui animent leurs employés.

  • En France, à condition de vous appeler Pierre Bergé vous pourrez tranquillement appeler au meurtre  de vos adversaires politiques et continuer à passer pour un grand humaniste et un progressiste.

Voilà quelques exemples de ces paradoxes français qui font qu'effectivement, à bout de souffle, épuisée par cette dichotomie permanente, la France s'effondre et finit par se détester. La liste est non exhaustive vous pouvez l'enrichir de vos propositions, nous en avons oublié.


10 commentaires:

  1. Vive Ubu, vive père Ubu notre bon maître ! Fouquet, traître à Ubu !

    RépondreSupprimer
  2. http://www.youtube.com/watch?v=WpbI-Z2anlw

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mec a raison. La quenelle de Dieudonné n'est pas antisémite, elle est uniquement antisystème. Les quenelles devant l'image à l'effigie d'Anne Franck ne sont pas antisémites. D'ailleurs Todomodo le certifie : s'en prendre à la mémoire d'Anne Franck n'est pas antisémite et n'est que antisystème, puisque cette petite fille était une élite sioniste du système.
      Idem pour la photo des quenelles devant le wagon des déportés juifs, ce n'est pas antisémite, ce n'est qu’ antisystème.
      Idem pour les quenelles devant l'école où Merah a abattu un rabbin et trois enfants à bout portant. Ce n'est que antisystème. La petite Myriam Monsonego, âgée de 8 ans, était une élite sioniste du système.
      Y a rien à dire, la quenelle est le top de l'humour.
      Même si ce n'est pas très moral, on peut quand même dire que c'est très éthique et d'une décence qui blufferait Orwell et Michéa.

      Supprimer
    2. Bien entendu qu'il y a des quenelles antisémites faites par des "fans", mais toutes les autres ?
      Bien entendu que Dieudo est (pour gratter un max de pognon?) le singe de Mamoudananas dit Nedjad.
      Et qu'est-ce que ça change au débat actuelle ?
      La déclaration des droits de l'homme ça ne te parle pas du tout ? Si on les laisse s'assoir dessus pour Dieudonné, si ils réussissent à plier le droit on va se réveiller dans un autre pays.
      L'enjeu n'est pas la personne de Dieudonné pour l'instant, c'est une position de principe.

      Supprimer
    3. C'est du grand n'importe quoi cette histoire de violation des droits de l'homme. Valls peine à réussir dans sa vendetta contre Dieudo parce que le droit n'est pas en sa faveur, malheureusement. L'article que t'as posté est totalement excessif et consiste à mettre Dieudonné en position de victime. S'ils arrivent à le niquer, ce sera par le droit, rien d'autre. Une mairie a le DROIT d'interdire un spectacle. Le hacker est un mec du Betar et n'a rien à voir avec le gouvernement (ou alors faut croire comme Dieudonné que le Betar agit sous ordre direct du pouvoir). Le non renouvellement du bail de son théâtre a été initié à cause du paparrazzi Jean-Claude Elfassi, qui déteste Dieudo depuis très longtemps et qui n'a rien à voir avec le gouvernement.
      Si t'as encore un autre foutage de gueule aussi excessif, n'hésite pas à le partager. Ta position de principe ne vaut rien, car les droits de l'homme ne sont pas en danger et ni Dieudo. Son business par contre oui.

      Supprimer
    4. La décence et l'éthique sont justement les leviers de ceux d'en face, dont ils se moquent eux réellement.
      La décence et l'éthique on voit où çà mène.
      Vous avez plus haut 17 paragraphes d'exemple de décence et d'éthique appliquée.

      Sur la petite de huit ans, qui n'était pas non plus à l'école publique...
      "Je vous souhaite ainsi qu'a toute votre famille, qu'avec le réconfort de Jerusalem vous continuerez votre mission importante de renforcer la Torah en diaspora"

      Paroles énoncées par le président Israélien à la famille.
      Pas : "de vous remettre de cet immense chagrin", "de surmonter cette terrible tragédie" ou "de continuer à vivre avec ce fardeau".

      Non, non : "Remets toi au boulot, le business continu."

      Et on est entre gentleman on va évacuer tout de suite l'horreur, l'immonde, le nauséabond. Comme moi, les 40 000 morts au mexique chaque année dont certains décapités à la tronçonneuse, les blancs trucidés en afrique du sud ou les égorgées afghanes, le concours d'apnée de novembre dernier au philippines : vous n'en avez rien a foutre. Concrètement.
      Alors qu'un troupeau de mouton trouve hilarant de produire des mêmes devant une synagogues grand bien leur fasse. La synagogue et le wagon de drancy, c'est bien des outils du système non ? Si on en doutait la réaction est là pour le confirmer.
      On est pas obligé de rire avec eux et encore moins de les foutres en taule pour çà.
      Et nous sommes encore moins obligés de se rallier à une pleurnicherie mémorielle de plus en plus contrainte.
      A.g.

      Supprimer
    5. Un peu de lecture : http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/dudh/1789.asp

      Non, on n'a pas le droit d'interdire apriori, renseigne toi, arrêt benjamin de 1933 ( http://www.conseil-etat.fr/fr/presentation-des-grands-arrets/19-mai-1933-benjamin.html ) c'est pour ça que les mairies perdent toujours.
      On ne peut pas interdire à un peuple de faire un geste qui déplait au pouvoir en place.
      La justice doit protéger Dieudonné mais surtout les citoyens des Hacker, or il semble que le hacker se vante partout de son exploit, j'en déduit donc qu'on ne cherche pas vraiment à l'arrêter. pire, il a diffusé des données personnelles et protégées de citoyens français qui sont à présent en ligne et qui servent à leur faire perdre leurs emplois . Une autre atteinte gravissime à la DUDHC qui sert de socle à toutes nos lois.
      La séparation des pouvoirs se fait de plus en plus mince avec le fameux "mur des cons".
      On nous fait chier avec le piratage et voilà qu'un journal subventionné met en ligne l'intégralité du spectacle de Dieudonné capturé en micro caché (depuis retiré certes mais tout de même, c'était hallucinant).
      Concernant le recours au fisc, si le pouvoir fait pression, on peut aussi se retrouver face à des délits de concussion, ce qui est très grave
      Valls a mis des moyens de police sur Dieudonné ça a fait l'objet d'articles dans la presse officielle.
      Et puis, la LDH que je cite ironiquement en titre a finalement pris position :

      http://actu.orange.fr/une/faut-il-interdire-les-spectacles-de-dieudonne-contre-productif-juge-la-ldh-afp-s_2760620.html

      Donc, je te donne rendez-vous publiquement pour le futur arrêt de la CEDH dit arrêt "M'bala M'Bala" et qui sera connu comme "l'arrêt Quenelle" et qui condamnera la France tout en faisant jurisprudence.

      Supprimer
    6. S'en prendre à la mémoire de la Shoa n'est pas antisémite au sens strict, vu que son exploitation bien comprise dépasse largement la question juive... En assimilant dès que possible toute idée de nationalisme à de la barbarie, on contribue à faire de la construction européenne (et mondiale) un processus irréversible. Je ne dis pas que toutes les quenelles sont nationalistes, mais en tout cas elles sont antisystèmes à coup sûr dans la configuration actuelle, fût-ce de manière involontaire.

      Supprimer
  3. http://www.ldh-france.org/Contre-l-antisemitisme-les.html

    C'est un article qui prend toutes les pincettes possible et inimaginables mais qui constate la même chose : l'état s'apprête à violer une liberté fondamentale pour lutter contre l'antisémitisme.

    RépondreSupprimer
  4. http://www.lepoint.fr/societe/dieudonne-interdit-a-nantes-la-ligue-des-droits-de-l-homme-s-alarme-09-01-2014-1778726_23.php

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?