13 janvier 2014

M'Fudeche et M'Karaille, l'antépisode d' ASU ZOA la nouvelle pièce de Dieudonné

 _____________________________________
AVERTISSEMENT : Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. De plus, ce récit édifiant doit être lu avec un fort accent africain sous peine de mort.
 _____________________________________

A Bwanaville, la capitale du Bwanaland, le soir tombe, il fait chaud. Étendue nue sur une couche en feuilles de bananes, Sissidou M'Foufa dort. Elle est jeune, elle est belle, elle est noire. Entre ses jambes s'écoule lentement la royale semence du général M'Fudech, Roi-Empereur du Bwanaland. Noir aussi.

M'Fudech est vieux, M'Fudech est laid, M'Fudech est gras mais M'Fudech bande. Fier de lui il contemple la fille. Ca sera sa deuxième épouse. Ca fera un peu jaser parce que c'est une danseuse de Zizito des hauts plateaux du Bwanaland... Là-haut, parmi les étoiles, on zizite et on sniffe la kouka en chassant l'éléphant cosmique.
Sissidou M'Foufa a promis qu'elle ne snifferait plus. «C'est toi mon Éléphant maintenant» a-t-elle glissé en se penchant bien bas.

La nuit est chaude, elle est sauvage. Au pied du lit, deux yeux jaunes luisent dans le noir. C'est Tobi, la guenon du président. Elle a regardé copuler son maître en poussant de petits cris d'encouragement. Elle a chaud elle aussi.
Le Roi-Empereur lui jette une banane. Au lieu de la manger, Tobi se l'enfonce dans l'ananus. Le grand Roi M'Fudech rit d'un rire immense qui s’éteint dans la nuit étoilée.


A quelque pas de là en revanche, dans une jolie case de ministre, il y en a un qui en prend pour son grade.
C'est M'Karaille, le ministre de la bagarre, qui se fait encore une fois engueuler par sa femme. Ils sont bien noirs tous les deux.
Son épouse est une grosse N'Gonez de l'ethnie N'Gonez des N'Gonez. Cette ethnie est en guerre contre les N'Gazis. Et son ministre de la bagarre de mari ne veut pas tuer le chef des N'Gazis: Satanas M'Balou M'Balou. Il se contente de le persécuter.

    _ Mais enfin, bibiche, non, je ne le tuerai pas! On est en totalicratie quand même, on ne peut pas tout faire sous un régime totalicratique!
    _ SI! Et si tu ne le fais pas exécuter, j'appelle les chasseurs de N'Gazi de la tribu N'Gonez des N'Gonez de N'Gonez. La famille N'KaKaKa au grand complet.
    _ Ah non, pas eux bichette, le jeune me fait peur. Il paraît qu'il défilait tout seul devant sa glace dans le costume de Super N'Gazi de son grand père.
    _ Quoi?? Tu insultes la mémoire de...

Il y eut un fracas épouvantable, la porte de la case vola en éclats. Sur le seuil, enveloppé d'un nuage de fumée bleue et blanche, le grand prêtre des N'Gonez de la tribu N'Gonez des N'Gonez se dressait en personne, l'air terrible, voir méchant. C'est M'Licro M'Licro. Chauve, noir et rouge, il bave de rage:

    _ SILENCE! SILENCE! Toi petit étron! Viens ici! SILENCE!

Il tendit un doigt crochu vers le ministre de la bagarre.

    _ Oui, toi, écoute-moi:  Satanas M'Balou M'Balou a encore frappé! Ce Gourou a fait le geste du Bourmoipalmou devant le temple des ancêtres! Sais-tu que chaque fois qu'on fait le geste du Bourmoipalmou devant le temple des ancêtres c'est comme si on gobait les yeux de nos morts par le cul! Tu veux que j'aille trouver le Roi-Empeureur?!?
    _ NON, ne le dérangez pas, il est en conférence ! Pardon, pardon, que dois-je faire maître?
   _ Ecoute-moi bien chiure de termite, je ne le répéterai pas. Tu vas faire annoncer par tous les tam-tameurs du pays, qui te lèchent le cul, que M'Balou M'Balou n'est plus un humain. Note bien: il a quitté l'humanité, c'est devenu un démon à six couilles, il doit disparaître pour le bien de tous. Qu'on le tue, qu'on le mange, mais qu'on me rapporte ses oreilles et sa queue, j'ai besoin d'un chasse-mouche.

Et il disparut. Le ministre de la bagarre soupira, une puissante odeur de merde imprégnait le bas de son froc.



_ Allô, Allô , président M'Fudeche ?
_ Oui, qui est à l'appareil ?
_ C'est François. François Hollande le premier des Français. Alors, il paraît que tu ne respectes plus les droits de l'homme M'Fudeche?
_ C'est à cause du prêtre des N'Gon...
_ Je ne veux pas le savoir, rentrez un peu dans l'Histoire tas de sauvages. En attendant, je viens demain avec mon armée. On va raser ton pays M'Fudeche.... Bon, comme tu es un pote, je peux te le dire, ça n'a rien de personnel, j'ai une démonstration de Rafales à faire à des clients Indiens. Donc ça tombe bien vos histoires de vengeance à la con pour primitifs attardés... Ton pays va être vitrifié M'Fudeche, on va pouvoir rejoindre Bwanaville depuis Fudechcity en patins à glace. Si tu veux, je t'envoie mon scooter pour t'enfuir. Façon Mollah Omar. Je peux pas plus... M'Fudeche?

***
Le Roi-Empereur président pleurait en silence à coté du téléphone. Tobi s'approcha et lui tendit sa banane *poup*. Son maître se mit à la manger distraitement en attendant Armageddon.


9 commentaires:

  1. À se pisser de rire dans les guenilles

    RépondreSupprimer
  2. Pas mal du tout, c'est quand le procès?
    Moi aussi je résiste, mais plus subtilement que vous, à grand coup de musique subversive d'un autre temps: http://www.youtube.com/watch?v=g1uCUtIwU9U

    RépondreSupprimer
  3. Pour le premier de l'an, j'ai fait une salade de fruits exotiques
    Ananas, bananes, kiwis, kumquat.....
    Avec une pointe de gingembre confit
    Les années précédentes, ça passait bien, tout le monde en redemandait
    Ce coup ci, elle m'est restée sur les bras....
    J'ai dû finir le plat moi même....
    Stupéfiant, non ?

    RépondreSupprimer
  4. T'aurais dû y glisser deux trois quenelles de tilapia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le tilapia c'est du poichon ?
      Ça va pas avec la chalade de fruits

      Supprimer
    2. C'est vrai, tu pourrais les empoichonner.

      Supprimer
  5. De la vrai subversion, un rappeur antifa fait un caca nerveux et clash Dieudonné http://www.youtube.com/watch?v=RJXBnrUsjZs

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?