12 juin 2012

Les nouveaux dieux


« (...) Comment éberluer, tenir dans les chaînes toutes ces viandes mornes ?... en plus des discours et de l'alcool ? Par la radio, le cinéma ! On leur fabrique des dieux nouveaux ! Et du même coup, s'il le faut, plus idoles nouvelles par mois ! de plus en plus niaises et plus creuses ! Mr. Fairbanks, Mr. Powell, donnerez-vous l'immense joie aux multitudes qui vous adulent, de daigner un petit instant paraître en personne ? dans toute votre gloire bouleversante ? épanouissime ? quelques secondes éternelles ? sur un trône tout en or massif ? que cinquante nations du monde puissent enfin contempler dans la chair de Dieu !... Ce n'est plus aux artistes inouïs, aux génies sublimissimes que s'adressent nos timides prières... nos ferveurs brûlantes... c'est aux dieux, aux dieux des veaux... les plus puissants, les plus réels de tous les dieux... Comment se fabriquent, je vous le demande, les idoles dont se peuplent tous les rêves des générations d'aujourd'hui ? Comment le plus infime crétin, le canard le plus rebutant, la plus désespérante donzelle, peuvent-ils se muer en dieux ?... déesses ?... recueillir plus d'âmes en un jour que Jésus-Christ en deux mille ans ?... Publicité ! Que demande toute la foule moderne ? Elle demande à se mettre à genoux devant l'or et devant la merde !... Elle a le goût du faux, du bidon, de la farcie connerie, comme aucune foule n'eut jamais dans toutes les pires antiquités... Du coup, on la gave, elle en crève... Et plus nulle, plus insignifiante est l'idole choisie au départ, plus elle a de chances de triompher dans le coeur des foules... mieux la publicité s'accroche à sa nullité, pénètre, entraîne toute l'idolâtrie... Ce sont les surfaces les plus lisses qui prennent le mieux la peinture. (...) »
Louis-Ferdinand Céline, Bagatelles pour un massacre (1937)

14 commentaires:

  1. Aaargh , que c'est noir mais que c'est bon !

    RépondreSupprimer
  2. J'ignorais qu'il y avait de si beaux texte dans Bagatelles, je croyais que ce n'était que du dégueulis antisémite. Je viens de lire qu'il y aurait des passages du même calibre sur l'imposture marxiste-léniniste dans le livre. Si vous en avez d'aussi costauds, Paracelse, les lecteurs du CGB sont preneurs.

    RépondreSupprimer
  3. Grandiose !!...et c'est pas noir du tout , c'est VRAI ...

    RépondreSupprimer
  4. Noir ne veut pas dire faux Chris , justement.

    RépondreSupprimer
  5. Tout ces petits points de suspension qui veulent tout dire chez Céline.

    RépondreSupprimer
  6. Edouard aux mains de doigts13 juin 2012 à 17:34

    Vous connaissez la différence entre une groupie de Justin Bieber et un adorateur de Céline ?
    Il n'y en a pas. Sauf que le céliniste pense être plus futé que le reste du monde parce qu'il lit des bouquins qui conchient le monde.
    Supayr.

    RépondreSupprimer
  7. T'as pas tort. En plus, c'est un looser qu'on a choisi, car Justine Bieber n'est même pas encore majeur qu'il est déjà blindé de thunes. En outre, Céline ne savait pas danser comme Usher.

    RépondreSupprimer
  8. La vache, d'après vous qu'est-ce qu'il penserait de Secret Story ?

    Céline en 2012 :
    "La chatte à vos mères, tas de pédés merdiques !
    Je ne viens pas vous dire adieu, car vous irez tous en enfer.
    http://i.imgur.com/jMpVN.jpg
    (…)Sergei est en toute vraisemblance un authentique cas d'homosexuel refoulé.

    Allez vous faire enculer par satan, vous êtes vendus... attachés par tous les démons de l'enfer à votre playstamerde... votre pornochiotte...j'en passe et des pires !

    À jamais, tas de fions béants."

    RépondreSupprimer
  9. Cé ki sa Céline? Encor 1 pov ga ki se kroi malin parckil écri dé pov boukin tro pouri! Enhaurme mé vré!

    RépondreSupprimer
  10. (Chui en rade de woueb, alors faisez gaffe à me modérer dans le bon sens.)

    Une petite citation de F. Dard s'adressant au lecteur:

    "Faudrait tout te mâcher ! T'atrophies des cellottes, mon gars. T'as les méninges qui se croisent les bras. Le cervelet qui s'invalide. Ta matière grise cloaqueuse. Entre ta bagnole et ta culture pré-digérée, t'es juste là pour témoigner de la permanence humaine, faire croire que notre espèce disperse pas dans les futurs. Mais t'auras beau espérer, ton inertie aura gain de cause. Quand les trois quat' noeuds volants dont je auront mis la clé sous le paillasson de leur sépulcre, il en sera terminate pour ta pomme à brève déchéance comme j'dis toujours. Qu'on est plus qu'une poignée d'utopistes à exister pour tout le monde. A faire nombre, comme dans les tournées miteuses les gars qui se déguisent à toute pompe pour faire les autres ! Subterfuge, trompe l'oeil, poudre au z'oeils ! Tant pis. Après nous, l’insecte ou le déluge. De toute manière, le monde, pour quelques malheureux millions d'années qui lui restent, on va pas se racler les os des jambes pour en faire des pipaux, hein ?

    RépondreSupprimer
  11. celine mérite sa place au panthéon de la littérature francaise

    RépondreSupprimer
  12. Ouais quelques part entre Jean d'Ormesson et Philippe Bouvard !

    RépondreSupprimer
  13. Se mettre à genoux devant la merde, il savait ce que ça voulait dire Céline: il a été collabo.

    Trêve de blagues, j'ai toujours été fasciné de voir que ce sont toujours les vieux auteurs qui décrivent le mieux notre société. Comme s'ils avaient eu une boule de cristal... Alors que les modernes enchaînent les poncifs déprimants, les lamentations de caniveaux et la complaisance mielleuse.

    RépondreSupprimer
  14. Ce mec est un génie et pour la peinture il a vachement raison...

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?