1 novembre 2011

Après l'occupation de la Ruhr...


Occupons ce misérable pays qui a l'outrecuidance de vouloir organiser un... comment disent-ils déjà... un "référendum" [sic]... Vieille idole barbare du monde d'avant.



5 commentaires:

  1. Rassure-moi : "il" n'a pas vraiment dit ça ?

    RépondreSupprimer
  2. Jaimebaissesasoeur1 novembre 2011 à 16:32

    A pleurer!

    RépondreSupprimer
  3. Après avoir tout tenté pour sauvegarder tel quel un système en bout de course, ils ont bien dû se rendre à l’évidence : non seulement c'était plié dès le départ, mais pis, toutes leurs initiatives brillantissimes avaient rendu la situation encore plus désespérée... du coup il devenait urgent pour tous ces géniallisimes stratèges formés dans les meilleures écoles du monde de se doter d' une porte de sortie qui les mettrait à l'abri de la vindicte populaire.

    Après des mois de réunions brouillonnes dont il ne sortit apparemment rien, ils trouvèrent finalement une issue à la hauteur de leur talent : et si on faisait en sorte qu'on puisse imputer l'éclatement de la zone euro à une initiative 100% démocratique prise par le peuple lui même ?

    Il va sans dire que la solution fut plébiscitée : en plus de dédouaner définitivement nos braves fonctionnaires qui avaient tant fait en faveur de la disparition des douanes, elle leur offrait l'opportunité inespérée de réapparaitre par la fenêtre comme par enchantement afin de proposer au peuple abasourdi par le chaos crée des solutions toutes prêtes pour y mettre fin...

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?