24 janvier 2010

Le morceau du jour qui rend hommage aux victimes du Vaudou

2 commentaires:

  1. Dans le même genre de parallèle, on peut citer "Live an let die" (Le film, pas la chanson, qui vaut largement plus que celui-ci).

    RépondreSupprimer
  2. C'était l'arme secrète des oligarques haïtiens pour perturber les américains. Faut voir la chiasse qu'il leur a foutue avec "Constipation Blues" aussi.

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?