3 septembre 2014

Le gouvernement d’éblouissement


"Notre Président qui êtes aux cieux"
« Les réformes doivent conduire à la croissance, mais elles ne peuvent pas réussir s'il n'y a pas de croissance. »
Aaaaaahhhh…
C’est pas qu’on soit des petites natures, mais on a comme un éblouissement là.
Non, cette citation n’est pas la dernière saillie awared de Jean-Claude Van Damme.
On aimerait.
Malheureusement, c’est bien la dernière blagounette de François Hollande.
On comprend qu’il ait commandité à son Premier ministre Manuel Valls un gouvernement de clarté.
Un gouvernement de clarté…
Après les gouvernements de coalition, les gouvernements d’ouverture, les gouvernements de parité, les gouvernements de cohésion nationale, les gouvernements resserrés, les gouvernements de combat : le gouvernement de clarté.
En attendant le gouvernement transfiguré.
Et le gouvernement sanctifié. 
Et le gouvernement ressuscité.
Et le gouvernement auréolé.
Et surtout le gouvernement… libéré.
II, III, IV et pour le reste, on verra plus tard.
Tout le Petit Larousse va y passer.
Et le gros Robert.
Tous les dictionnaires vont y passer !
Tous !
Et tous leurs mots.
Tous synonymes. De rien.
C’est le grande vide-grenier du sens.
C’est la com.com. Le serpent qui se mord le zgueg.
Dans dix ans, Rires et Chansons passera en boucle les discours de François Hollande.
Si y’a bien un truc qui est bien clair…
C’est Escalator pour l’échafaud.
C’est net. 

Au début, on riait.
Surtout de lui : François Perrin Hollande. 
sosie François Hollande
Sosie officiel du Président
La Chèvre I, la Chèvre II, III, IV, et pour la Chèvre V,
on verra plus tard. 
En vérité, on vous le dit : on peut pas suivre un rythme aussi effréné.
Faut pas croire, au CGB, nous ne sommes que des hommes.
Deux ans à regarder le petit gras se faire lapider par la pluie, jusqu’à cette île de Sein qu’on ne saurait plus voir.
Encore trois ans…
Dans la famille des morts lentes et douloureuses…
On proposerait bien une décapitation au canif, voire à la petite cuiller en plastique.
Faut pas croire, au CGB, nous sommes toujours restés humains.
Nous on dit qu’en pareil cas, faudrait abréger les souffrances, mettre un coup de calibre douze directement dans le troufignon de l’animal.
Vision trouble, lunettes embuées, pleine d’embruns.
« Les réformes doivent conduire à la croissance, mais elles ne peuvent pas réussir s'il n'y a pas de croissance. »
Optic 2014 : l’arnaque des politopticiens.

la panse de la pluie
 La panse de la pluie
Au début, on riait ouais.
A gorge déployée. Aux éclats ! On aurait pu ouvrir des carotides en grand, en béant ! S’en taillader les veines même.
Mais tout ce ridicule a viré violent, violet, violacé.
C’est l’hécatombe d’ecchymoses et d’hématomes. Le grand carnage ! La boucherie, les pieds englués dans le bourbier ! Les décombres abracadabrantanbrrrrtrrnte… esques ! Les rats sont dans la trachée !
Une trachéotomie mentale, vite !
François Hollande, le Président qui marchait seul. Seul sous son nuage.
Le Président célibataire.
Le Président à mobylette, livreur de croissants.
Si vous ne jugez pas ma conduite adéquate, appelez le 36 15 code Ulla.
Le Président Meetic de la Vème Rep !
Le veau de ville permanent.
Valérie : « Et merci encore pour le poisson ! »
De rien ma chatte. 482 000 euros, la passe, sous l’imper, on voit rouge. On jouerait bien tout à la roulette. La russe.
Seul dans la mire : Hollande. A prendre toute l’image. TOUTE l’image.
Les yeux qui piquent, qui brûlent.  On avait dit pas le physique. Non mais là, on peut pas ! On peut plus ! C’est trop ! On imagine ses doigts boudinés. Qui collent. Et pas à cause du cambouis des mécanismes ! C’est la confiote séminale qu’ils tourmentent en secret dans les placards de la cambuse France. Tout part en ribouldingue !

croissance dans le slip
La croissance ? Elle est dans son slip...
Plan serré sur ses verrues.  
Montebourg, Filipetti, Hamon.
Après les frondeurs à blanc de l’Assemblée, les putschistes arrivistes du gouvernement.
En temps de guerre, on compte ses Lamy disait Ernest.
Qui veut gagner des Millions les mecs ?
C’est qui ce Lamy ?
a : je sais pas. b : aucune idée. c : jme suis gouré d’émission, c’est qui veut gagner 30 millions de Lamy ou quoi ?! d : un assisté qui vit aux frais du contribuable.  
Lamy, un foireux qui motivait son refus de revenir au gouvernement commac : « C’est une question de ligne politique : je ne suis pas sûr de partager les orientations du futur gouvernement sur la réforme du Code du travail, le relèvement des seuils sociaux ou la baisse des dépenses publiques et notamment les 11 milliards d’euros en moins pour les collectivités locales. »
Livrez-nous des putains de cuillers en plastiques et des go pro.
On s’occupe du reste.

Putain de la République
La Putain de la République
« Les réformes doivent conduire à la croissance, mais elles ne peuvent pas réussir s'il n'y a pas de croissance. »
De l'art contemporain ! 
La Grèce vend ses îles.
Le Portugal vend ses Mirò.
Nice vend son aéroport. Paris ses hôtels particuliers.
La France n’a pas encore le droit de vendre la Joconde.
Mais à la fin, il ne restera plus que ça. C’est-à-dire, il ne reste déjà plus que ça.
Le tourisme de masse en France, c’est PIB my ride !
Les dingos ont beau refaire l’Histoire, l’avenir de la France est derrière elle : c’est son passé.
Ça va ça comme Chute ?

1 commentaire:

  1. Les esclavagistes du Qatar rachètent le patrimoine français, c'est bon le serpent se mord la couille.
    Merci pour cet article.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?