6 octobre 2013

Etat du biopouvoir chez les progressistes

"Il s'appelait Nancy Verhelst et aurait voulu, à 42 ans, devenir Nathan. Pour être un homme à part entière, il avait subi plusieurs opérations. Mais, après deux années d'actes chirurgicaux ratés, se sentant emprisonné dans son corps, il a obtenu le droit d'être euthanasié dans un hôpital de Bruxelles, où il est mort lundi 1er octobre."
 Sacrés médecins, ils sont vraiment sympas, des bons génies qui accèdent à tous nos vœux ! (Des esprits chagrins pourraient dire que les médecins ne sont pas là pour satisfaire les désirs délirants des malades mentaux, mais ça serait sans doute vu comme de l'homophobie... non, non, continuez, vive le progrès! Et vive l'AMOUR !!) 


6 commentaires:

  1. Pour ma part, j'aurais fait une 4eme vignette
    Un homme, modèle standard, costume gris, lunettes, calvitie assis devant le toubib, avec un petit phylactère..."docteur, ma cliente ne voulait pas mourir, j'ai ici son testament qui atteste de son désir de vivre riche, heureux et d'avoir un gros braque.... il faut la ressusciter, sous la forme demandée, celle de Patrick Swaize"
    Réponse du praticien"rien de plus..... Heu, j'invoque ma clause de conscience et j'en appelle au comité d'éthique, Patrick Swaize, c'est beaucoup trop ringard, en mon âme et conscience, je ne peut me résoudre à cet acte qui offense le vivrensemble et le bon goût, pourquoi pas en Marcel Cerdan, tant qu'on y est ?"

    RépondreSupprimer
  2. comment ça se fait que y'a pas encore de demande à devenir hermaphrodite ? Les hermaphrodites pourraient se marier entre soi-même, ils pourraient s'autobaiser, y'aurait plus d'altérité extérieure, du tout en un, l'aboutissement ultime de l'égalitarisme en vrai. L'hermaphrodisme pour tous ! Ah, espérons que c'est pour demain. L'escargot, l'avenir de l'homme...

    RépondreSupprimer
  3. Très bon, changement de "genre" et euthanasie garantie, analyse génomique en prime, la nouvelle Sécurité Sociale mais géno-morbide cette fois-ci. Du berceau à la tombe, toujours

    RépondreSupprimer
  4. Le pas supplémentaire sera franchi dès lors qu'un être hybride hermaphrodite voudra donner naissance à un mort-né que la médecine pourra ressusciter ensuite. Plus con tu meurs. D'un cancer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef21 mai 2016 à 21:45

      difficile de croire qu'il puisse exiger qu'on lui ressuscite le mort né ( quoique....ça s'est vu)
      par contre , en dédommagement , on pourra suggérer l'adoption des congelés de véronique courjeault

      Supprimer
    2. Certes, mais attention toutefois: il ne faut jamais recongeler un bébé décongelé... Des fois que.

      Supprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?