17 octobre 2013

Les incommensurables bienfaits de l'exception culturelle


J'aurais voulu écrire un petit truc bien vicelard ne serait-ce que pour me faire du bien mais j'y arrive pas. Je crois que cette fois ils ont gagné. On ne peut pas lutter contre un système capable de mettre sur pied un film avec Benjamin Biolay et Christophe Barbier. On dépasse ce que l'être humain normalement constitué peut endurer.
Y a pas un truc dans les conventions de Genève qui interdit ce genre de bombes sales ?
La réalisatrice tient même un blog sur le site de la revue de BHL.
Bientôt ils nous feront des doigts d'honneur hilares sur les affiches de films.
Sortie en salle le 13 novembre 2013.

Le synopsis :
Deux couples d’amis, Chris Bailey et Judith Lazard d’une part et Paul Adler et Albertine Langlois, de l’autre, se retrouvent pour dîner le 9 juillet 2006, soir de la Finale de la Coupe du Monde de Football qui oppose la France à l’Italie. Entre certitudes, hésitations, points de rencontre, lignes de fuite, leurs conversations mêlent les aléas de l’intime au commentaire sur l’actualité politique, comme si les deux s’entrelaçaient, se rejoignaient jusqu’à se confondre. Pendant six années, d’appartements, en cafés, en passant par une loge de théâtre et un cabinet de psychanalyste, ce sont tour à tour les relations amicales, entre hommes, entre femmes, entre hommes et femmes mais aussi les relations amoureuses qui se nouent et se dénouent en même temps que la croyance en la gauche s’entête ou se délite. Entre la primaire socialiste pour la Présidentielle 2007 et le scrutin de la Présidentielle 2012, le politologue, l’historienne, le journaliste et la comédienne traversent cette époque où la croyance est mise à mal,  jusqu’à voir leur ressorts les plus personnels se casser.

36 commentaires:

  1. Houla, mais c'est une scénario taillé sur mesure pour toucher un maximum de subventions ça.
    Etrange qu'il n'ai pas été fait plus tôt d'ailleurs.

    Ca permet néanmoins de se rendre compte à quel point la vie d'un socialiste est chiante et vide. On sent bien les personnages réalistes, loin du pays réel, qui se masturbent l'intellect pour des résultats médiocres. Ils ont un avis sur tout, mais seraient incapables de faire pousser des patates pour nourrir leur famille.
    On connais tous des gens 'engagés' comme eux, pleins de convictions pré-mâchées, c'est quasiment un documentaire ce nanar. Les seuls spectateurs seront eux.
    Ils ont tourné un film de vacance avec des fonds publics, voilà tout.

    RépondreSupprimer
  2. Fouquet, gros farceur, tu as monté le truc de toutes pièces, hein, saligaud ? Tu t'es fait aider par ce bon vieux Skymann pour truquer la vidéo, c'est ça ?
    Ha, bien joué bande de bourreurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ça pouvait être vrai. Mais je suis bien incapable d'imaginer un film réalisé par la femme de Christophe Barbier avec Christophe Barbier et Benjamin Biolay dans les premiers rôles et dont la promo est assuré par le site de BHL. Je suis pas assez introduit dans les cercles Sarko/Carla Bruni pour ça.
      Ce truc c'est la mort des petits rigolos et satiristes que nous sommes. Comment réussir à pasticher quand le système est capable lui-même d'aller aussi loin dans l'auto-parodie ?

      Supprimer
    2. Franchement, on croit à une parodie jusqu'au bout. J'ai lu vos commentaires avant de pouvoir regarder la vidéo et je n'en reviens pas. Je vais m'en refaire une louche pour me convaincre et faire un blind test sur une victime innocente.

      Supprimer
  3. La dernière production Groland ??

    RépondreSupprimer
  4. Faut bien noter dans le synopsis le mot croyance cité 2 fois. Croyance en la gauche bien sûr.
    C'est ça la gauche d'aujourd'hui, non pas une politique mais une croyance. Ces connards sont des religieux, ils sont des curetons en pleine crise de foi.
    Sous le soleil de Gros Flan.

    RépondreSupprimer
  5. C'est un fake, c'est Sébastien qu'est déguisé en Barbier !

    RépondreSupprimer
  6. Je refuse d'y croire. Ce sont des images de synthèse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun avion ne s'est écrasé sur le cinéma français.

      Supprimer
  7. Oh mon dieu. Effectivement on confine au documentaire là. J’en suis presque à voir une lueur d’espoir, dans ce film. Comme si on s’approchait du point où la Gauche se confond trop ostensiblement avec l’idéal divin pour ne pas éveiller les doutes – même parmi les fidèles les plus fanatiques.

    RépondreSupprimer
  8. 1H24 générique compris?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le générique doit être plus long que le film. Beaucoup trop de gens à remercier.

      Supprimer
  9. Une fresque magistrale et d'une intelligence remarquable réalisée de main de maître. Une ambiance particulièrement bien rendue, des plans magnifiques et surtout une interprétation magistrale de Benjamin Biolay qui crève l'écran. Les longueurs sont évitées (parfois de justesse) et la musique est magnifique. (on imagine bien l'avis du cinéphile de l'express ou des inrocks ,en même temps c est aussi crédible que le film en lui même ....)

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai pas pu arriver à la fin des 2 mn de la bande-annonce. C'est trop violent.
    De toute façon : film français = grosse daube. Cela doit faire 20 ans que je n'ai pas vu un de leurs films.
    Les alchimistes essayaient de transformer le plomb en or. L'état (pas de majuscule !) français et ses séides font mieux : ils transforment mes impôts en merde.

    Anonyme, le seul, le vrai.

    RépondreSupprimer
  11. Byron de La Beckwith18 octobre 2013 à 14:20

    C'est fou ce truc, qu'est-ce qu'ils sont largués quand même.
    Où alors ils s'ennuient énormément et font du 3ème degré, comme des dandys hyper-décadents qui attendraient avec langueur qu'un nouveau Néron brûle leur confort antique...

    RépondreSupprimer
  12. Byron de La Beckwith18 octobre 2013 à 14:25

    Pour des raisons techniques, ce film sera exclusivement diffusé dans le Vème arrondissement de Paris O_o

    RépondreSupprimer
  13. nan mais franchement les gars c'est pas possibles vous êtes masos? merde quoi! je sais que l'article prévient un peu mais là c'est à la limite du snuff ukrainien

    RépondreSupprimer
  14. J 'ai quelques bobos dans ma famille ; et en regardant le film je me suis rendu compte que la France était foutue .

    Je m'explique : ces gens , ça pourrait être ma soeur , mon oncle; ils sont désespérément aveugles à la réalité , mais en même temps , impossible de les hair .

    On ne hait pas des autistes , une autruche avec la tête dans le sable ne suscite pas de la haine , mais de la pitié ou de l'incompréhension.

    Et c'est justement ça le problème : ce sont ces gens : les bobos , qui sont aux manettes , si on ne les élimine pas , dans moins de 50 ans , toute la France ressemblera à Marseille.

    Ils ne se rendront JAMAIS compte de leurs erreurs ; ils pourraient y avoir encore 50 000 mohamed merah , 50 000 émeutes , 5 millions de clandos qui rentreraient en France par seconde , ça ne changerait STRICTEMENT rien à leur vision des choses .

    Et je pense que même les plus violents Keyboards Warriors de la "réacosphère" sont dans le même état que moi , sinon , y a longtemps qu'une Taubira ou qu'une Aram aurait eu son Petit Clamart.

    J'essaye pas de vous décourager , mais je pense que c'est fini.

    Au moins , on a des sites comme Ilys ou l'Organe pour se marrer pour "apprécier" la lente disparition de la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ anonyme du 18 oct 2013 17h21
      "une autruche la tête dans le sable ne suscite pas de haine, seulement pitié et incompréhension"
      vous avez oublié le désir,l'ami ,le désir !
      une vulve d'autruche , un cloaque , offert comme ça , ça ne se rate pas !

      Supprimer
    2. « J'essaye pas de vous décourager , mais je pense que c'est fini.

      Au moins , on a des sites comme Ilys ou l'Organe pour se marrer pour "apprécier" la lente disparition de la France. »


      Il y a une vie après la France.

      Supprimer
  15. Oh putain!!Mais quel duo magique... Ça dépasse tout ce que j'ai pu imaginer.. On a repousser les limites là... (comme dirait l'autre,"au dessus c'est l'soleil"!..)

    Sinon hier,minuit,j'zappais comme un paumé de la vie,et sur quoi j'tombe,"france5":doc sur Plantu!...

    Bah vous avez raison,c'est un sacré gros naze...(j'ai tenu 3min,perso... ensuite je suis revenu à "une activité normale",j'suis passé sur D8 et j'ai admiré une fois de plus "le monde en train de brûler" devant une énième rediff du "coussin péteur";Yallaaaaaahhh..)

    PS:Pire que les gens qui font des émissions de merde,ceux qui se réunissent et les commentent ensemble...(j't'enverrais ça au goulag moi!!.. Rafale de kalash dans la nuque,et ça srait réglé)

    RépondreSupprimer
  16. Yallaaaahh Ouakbarrrr18 octobre 2013 à 19:19

    Cyril Hanouna est beaucoup plus dangereux pour la France qu'un Finkielkraut ou un BHL!!Il faut intervenir vite!!
    Les dégâts sont déjà beaucoup trop importants... Tous ces gens qui font "les sardines" là,aujourd'hui ils sont 1millions!!.. Et demain,combien??5,10 millions??

    Putain on est foutus!!... Comment on va sauver la France avec ces gens là??.. Impossible!!...

    IM-PO-SSi-BLE....

    RépondreSupprimer
  17. Je sais pas si c'est un réflexe conditionné mais dès que je vois la gueule d'Hanouna, je suis pris d'une envie irrépressible de m'acheter des jean's.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Serge,serge.. oublie pas que t'es un gagnant18 octobre 2013 à 20:11

      Moi de voler des cravates... comme Élie Semoun

      Supprimer
  18. Pas pu aller au bout. Trop insupportable. Tout mon intellect refuse de croire que ce n'est pas un fake. Au bout d'une minute, j'avais déjà l'impression que ça durait depuis une heure.

    RépondreSupprimer
  19. C'est vrai, quand on y réfléchit on en viendrait facilement à fantasmer de l'entendre nous dire que le jean tombe impeccablement tandis qu'il nous fait l'ourlet, accroupi à nos pieds... Mmmh...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dirait le personnage principal du crime farpait à propos de "Don Antonio"(le directeur du "rayon hommes"),il aime habiller les hommes mais quelquechose me dit qu'il aime aussi les déshabiller

      Supprimer
  20. Ces gens font-ils autre chose de leur vie que de se regarder le nombril ???
    Ils sont payés/subventionnés pour ça en plus ???

    RépondreSupprimer
  21. Ne vous fatiguez, ce que vous voyez là n'est pas de ce monde, en réalité ces images nous viennent d'un univers parallèle, un inter-monde dans lequel s’ébattent ces étranges créatures. Nous ne pouvons les atteindre, elles ne peuvent nous voir. Nous avons seulement le pouvoir de les nommer: les socialistes.

    RépondreSupprimer
  22. "Moi, en ce moment, je sais plus où donner de la tête. Je fais des films plutôt nombrilistes et mal dialogués. C'est d'ailleurs assez marrant, parce que... je suis du gauche, je suis payé par chais plus qui, et ça mouille toute la gauche !"

    http://www.youtube.com/watch?v=roZNMwFYQt0

    RépondreSupprimer
  23. Et dire que sans ce merveilleux système des avances sur recettes (euh, si les potes de l'équipe de tournage paient leur place), le cinéma du Franchouillistan ne pourrait pas s'ennorgueillir de si glorieux nanars comme "l'angoisse existentielle de l'homme de gôche" ou "gros plan sur mon nombril" dont les bobines servent au bout de deux semaines à caler une armoire normande instable.

    RépondreSupprimer
  24. http://www.youtube.com/watch?v=dW-MnaT2hK8

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?