12 février 2015

CGB Dossier spécial DSK


5 commentaires:

  1. c'est vrai qu'il est plus logique de demander un devis avant la sodomie que réparation après ( sur le mode "il m'a pété le fion , m'sieur l'juge ....mon préjudice moral et physique peut s'estimer à...." " que dalle !" hurle l'homme de loi "si t'en as pris dans ta malle arrière ,c'est que t'aime ça !")

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou alors en requérant une sodomie réparatoire, sur avis d'un expert en diptèrocoloscopie ratifié par le commissaire à la Boîte à Bonheur, le tout à présenter devant les Assises Dessus.

      Supprimer
  2. Moi j'aime bien mais ca manque de bite

    RépondreSupprimer
  3. Encore ! Encore !

    (oups, je me suis fait repérée...)

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?