14 mars 2014

Fait Div'air

Libérons l'air libre !
Ils nous veulent du mal.
Ils veulent notre mort.
On le savait déjà.
C’est de plus en plus clair.
C'est-à-dire, de plus en plus trouble.
L’air est bleu comme un orage… de particules fines.
Il fait beau. Pas un nuage dans le ciel. C’est-à-dire un nuage, un seul et unique, un gros, un énorme : le nuage de pollution.
Pic de pollution sur Paris, alerte maximale.
Réponse des pouvoirs publics : Velib pour tous.
Réponse des pouvoirs publics : Autolib pour tous.
Réponse des pouvoirs publics : transports en commun gratuits de vendredi à dimanche ; la RAPT précise : aucune remise ne sera effectuée sur les abonnements Navigo.
On est estomaqués.
Soufflés par cet amoncellement de débris de mesures énergiques.
C'est le printemps des particules.
Un printemps nucléaire... 

A l'arrêt...
Au réveil, le périphérique bourdonne.
Ce matin, sur la route, perdu dans le brouillard : encore et toujours des bagnoles, partout.
Ce matin, sur la route, perdu dans le brouillard : des bus aux numéros identiques qui se collent au cul.
Ce matin, sur la route, perdu dans le brouillard : des cyclistes qui pédalent pendant l’alerte maximale.
Pic de pollution sur Paris, alerte maximale.
Réponse des pouvoirs publics : Velib pour tous ; des cyclistes qui pédalent pendant l’alerte maximale.
Réponse des pouvoirs publics : évitez toute activité physique ; Velib gratuit pour tous ; des cyclistes qui pédalent pendant l’alerte maximale...
Ils nous veulent du mal…



Si vous désirez une image de l'avenir,
imaginez un masque 
piétinant un visage
humain...
Eternellement.



Depuis 60 ans, le tout bagnoles.
Depuis 20 ans, le tout diesel.
Depuis quelques semaines : 150 nouveaux bus au diesel dans les rues de Paris. 
Fiscalité pro mazout.
Choc pétrolier. Le consommateur s’y retrouve : le diesel est moins cher, le diesel c’est deux fois moins de pleins à la pompe. Le diesel, c’est l’avenir. Le diesel, c’est maintenant. Pic de pollution sur les villes. Alerte maximale aux particules fines.
Airparif : « A Paris, l’atmosphère n’a plus une gueule d’atmosphère. »
Bougez 30 minutes par jour.
Joggez.
Livraison des courses à domicile via camion diesel ; caractéristique : nuage maximal au démarrage. Pots qui puent.
Le e-commerce c’est super ; livraison à domicile via camion diesel ; caractéristique : nuage maximal au démarrage. Pots qui puent.
Les nouvelles collections printemps/été 2014 déjà dans tous les rayons des dealers marchands ; livraison via camion diesel ; caractéristique : nuage maximal au démarrage. Pots qui puent.
Le bon père de famille a le nez dans ses volutes de gaz d'échappement.  
Airparif : « A Paris, on a cassé la gueule de l’atmosphère. »
Bougez 30 minutes par jour.
Le joggeur  en tenue fluo pour bien le repérer dans le brouillard...
Bougez 30 minutes par jour.
Pas un pour mettre un peu de marche à pied dans ses déplacements quotidiens.
Sous nos yeux ébahis, le Parisien.
Un truc qui prend le bus pour faire 500 mètres.
Une chose qui prend un verre aux terrasses des grands boulevards, le nez dans les pots.
Un bidule qui hait les fumeurs, prend le bus pour faire 500 mètres, prend un verre aux terrasses des grands boulevards, le nez dans les pots...
Marathon de Paris : un suicide collectif
Pic de pollution, alerte maximale.
Réponse des pouvoirs publics : « Il faut relancer la croissance ! »
Pic de pollution partout. Alerte maximale pour tous. L’asphyxie, c’est maintenant.
Aux infos : « Bonne nouvelle : les ventes des constructeurs français (de voitures) sont de nouveau en pleine croissance. »
Aux infos : « Bonne nouvelle : la Peugeot 308 est élue voiture de l’année. »
Un syndicaliste : « Bonne nouvelle : la Peugeot 308 est construite en France. C’est bon pour nos emplois. » 
Sondage du jour :  « Faut-il passer à la circulation alternée ? »
Sur le périph :  « Alerte pollution. Vitesse réduite à 60 km/h. » Valable y compris dans les bouchons de 6h à 11h et de 16h à 21h.
Le Progrès est bleu comme un orage… de particules fines…
Réponse des pouvoirs publics : évitez toute activité physique.
Langue de bois, langue de pute.
Paris c'est Pékin.
Paris c'est Mexico.
Paris c'est La Paz, moins l'altitude.
Paris, ville invivable.
Vivement l'été et Paris plage. 

Scandale sanitaire à ciel ouvert

Il paraît qu’il y a des ministres écologistes au gouvernement.
Il paraît qu’il existe un courant politique écologique en France.
Il paraît que l’écologie est une préoccupation pour tous les partis politiques.
Il paraît que le Parisien est un bobo écolo.
Il paraît qu’on est passé dans l’ère du développement durable.
Il paraît que voter est encore important.

On aimerait respirer.
On aimerait… sauter en marche.

2 commentaires:

  1. Le parisien qui fait son jogging le long des bagnoles m'a toujours fasciné, pic de pollution ou pas. En jogging, la moindre bagnole à portée de nez t'es insupportable alors se mettre à faire le mariole en fluo à coté des autos...

    RépondreSupprimer
  2. achetez deux 308 avec plaques paire et impaire, vous pourrez vous conformer à l'injonction anti-pollution tout en relançant l'économie hexagonale...

    pour avoir été à paris en vélo vendredi (parce que http://2.bp.blogspot.com/_kPethA6MCpM/RzsslBks3tI/AAAAAAAAAEg/X6XQi8-2h6E/s1600-h/FuckRATP15x15x150.jpg), j'ai vraiment eu l'impression d'être une une petite abeille en train de me faire enfumer par le grand apiculteur de l'univers normal...

    c'est fou ce que ce pays ressemble à un film de monty pythons...

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?