24 août 2015

Attentat du Thalys : toujours un train de retard

islamohipster
"Wala c'est une barbe de hipster pas d'islamiste!"

On a vu passer la news.

Pour être honnête, on n’a pas été beaucoup plus ému qu’un troupeau de vaches devant le Tour de France.

... sans faire bouger l’autre aurait dit Chirac sans se souvenir du début de sa punchline dégoupilleuse de gonade à cause du soleil du Maroc qui tire fort en rafale sur son Alzheimer à la mer.

Un nouvel attentat.

Une nouvelle tentative d'attentat.

Cette fois, dans un Thalys. Un train. Un long couloir quoi. Un milieu confiné ou a priori, y’a plus qu’à kalacher.

Ayoub el machin ? Neuf magasins, pas un mort au compteur. Chez les islamo-terroristes, on appelle ça une Lumière...

_ Tout le monde est d’accord mes chers collègues ? C’est le redoublement pour le petit Ayoub. L’élève lui-même ne comprend pas l’ampleur du buzz devant tant de médiocrité alors… Que dit le papa ?
– Que c’est un gentil garçon mais il ne s'oppose pas au redoublement. Ah oui, sa conseillère d’orientation dit par contre qu’Ayoub a trouvé le sac contenant la Kalachnikov et le Luger dans un espace vert de Bruxelles, qu’il est sans domicile fixe, et qu’il souhaitait seulement dévaliser le train...
_ Seulement ? Il aurait trouvé son arsenal dans un parc et jardin à Bruxelles ? Plausible. A la décharge d’Ayoub, ce n’est quand même pas sa faute si tout un bataillon de marines était présent au moment de sa soutenance. On réoriente en CAP babouche.

Pauvre Ayoub, aspirant martyr, présent au mauvais endroit, au mauvais moment. Deux GI à bord qui revenaient d’Amsterdam et qui n’avaient apparemment pas goûté aux produits locaux de l’autre pays du chichon... C’est les conspipi qui vont repartir dans un grand numéro d’incontinence ! C'est Jean-Marie Le Pen qui doit pester devant tant d'inconsistance !

Oussama, au secours !
Evidemment, ça fuse dans tous les sens dans le prisme. Attention, enfilez les casques et les gilet pare-con.

Vidalies pour les contrôles au faciès, Vite !
Tellement zont eu peur ou tellement zont pas peur, ils savent pas eux-mêmes, on a des ministres des Transports et des rédactrices en chef de Elle Belgique qui en appellent au contrôle au faciès - !!!-.
L’une s’est déjà rétractée, jurant sur le Coran wala (et pas sur le Valhala) qu’elle n’était pas raciste. L’autre tardera pas à s’écraser devant les padamalgam arguant sûrement en désespoir de cause que c'était pour le bien de ses copains et copines députés européens : "Je ne pensais qu'à la sécurité de Rachida (ndlr : Dati), alors hein, je suis pas raciste hein ! D'ailleurs je suis socialisse et j'ai travaillé sur le rapport sur l'essclavage." 

Les pieds dans le tapis de leur connerie où y a tous les cadavres qu'ils ont enterrés depuis 40 piges ! ça se casse la gueule de partout. ça tombe comme des mouches à merde. ça pleut comme à Gravelotte ! ça tombe dans ses propres putains de pièges à loup. Les Eelv attaquent. Et pendant qu'Emmanuelle Cosse s'indigne, les cours de jujitsu brésilien sont perclus de bubar. Normal, y'a pas plus halal qu'un jujigatamé ma gueule !

Une padamalgam, on en a péché une belle. Elle est sortie de sa boîte comme ça pan ! Nadia Daam, journaliste à Arte, a tweeté en mode indignée qu’elle ne comprenait pas pourquoi on précisait l’origine du mec-du-Thalys-à-la-kalach. Ah, les enfants de la discrimination positive... Décidément, on adore Twitter. Twitter fait plus de victimes en une heure post-drame que la route en un an. 

Nadia Daam n'était pas dans le Thalys mais s'est sentie visée
On a lu des journalistes aux rotules calcifiées par les tremblements dénoncer la stigmatisation des lâches (sur Libé, ça nous étonne pas, c’est une question d’empathie ; « est-ce qu’en pareilles circonstances,  j’aurais eu le courage d’assumer ma lâcheté docteur ? »), et des qui en appellent à un courage pour tous à défaut d’une paire de balloches pour chacun. Au CGB, ça fait dix siècles qu’on a été clair sur le sujet : si vous voulez que votre putain de train arrive à l’heure, faites comme nous, lâchez l'ami Ricoré et matez du Bruce Lee tous les matins au ptit déj.

Miaou
Si on fait les comptes, entre le chauffard halal de décembre dernier, Charlie Hebdo, l’exécuteur pied nickelé de prof de fitness canon (le plus grave des crimes contre l’humanité pour nous : l'assassinat de jolies femmes), le réducteur de tête de l’Isère, et le terroriste qu’aurait raté le lion Cecil dans un Thalys, on est à plus d’un attentat en France tous les deux mois. Sans compter les déjoués, les trucs qui ne font pas surface, et les machins que le système refuse de connecter au champ bien balisé du terrorisme islamoRadikal.


En cas de crise, le meilleur d'entre les boucliers humains


Pendant ce temps, Alain Juppé, le Flamby de droite, nous apprend que la menace terroriste en France, c'est champ max.  Si même « le meilleur d’entre nous » percute, c’est que la situation est bien plus dramatique encore...





Au Cultural, ça fait presque dix ans qu'on vous livre le futur clés en main. Nos Bases Autonomes Durables sont presque prêtes, alors on a envie de conclure comme la Fourmi : Eh bien, dansez maintenant !


 

7 commentaires:

  1. kobus van cleef26 août 2015 à 14:17

    Je vous rejoindrait bien dans vos bases autonomes durables moi aussi
    Seul problème, faudra faire avec ma femme, et ces temps ci ,elle est grincheuse
    Faut la comprendre ,elle vient de bousiller sa voiture, et bien que plaie d'argent ne soit pas mortelle, elle est soucieuse

    Pour le reste, si Juppé s'interpose entre les bastos et le populo ,la populace ,on reprendra bien le train !
    Mais uniquement à cette condition !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est grincheuse ?
      Taka en changer !

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. ha ...picked !
      c'est mon autre pseudo
      alors je reprend
      serait ce une proposition , douce mouette ?
      je dis pas non , mais faudra assurer ....
      d'abord , sachez que j'aime les fleurs
      bleues
      et les petites attentions quotidiennes

      Supprimer
  2. On de dira plus : "il aurait raté un éléphant dans un couloir" mais "il aurait raté deux Gi dans un Thalys".

    RépondreSupprimer
  3. Oh ! Le CGB lecteurs de Michel Drac... Respect !

    RépondreSupprimer
  4. Vous êtes chiants avec vos histoires de "conspipis". C'est quoi l'opposé d'un conspipi ? Un gobeur de version officielle ? Tout ce que disent nos gouvernants et journalistes est donc vrai ?

    Tâcherons.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?