22 janvier 2017

LE RETOUR


Depuis le 10 novembre dernier, le CGB ne répondait plus. De très nombreux lecteurs nous ont demandé l’explication de cette Bérézina morale, et nous leur avons répondu à peu près n’importe quoi. Qu’ils nous pardonnent, nous n’étions pas en mesure de faire mieux. L’explication à notre absence est simple ; la voici :

A la descente du vol 176 en provenance de New York, Gabriel Fouquet est assailli par la presse du monde libre. Rectification : assailli est un mot impropre, car Gabriel Fouquet n’est pas homme qu’on assaille. Encadré par ses deux traditionnelles gardes du corps ukrainiennes, 1m85 chacune, Gabriel Fouquet fait penser à un mafieux de l’est, le roulement sur les R en moins. Ses lunettes de soleil sont du même modèle que celles d’Alain Delon dans le Samouraï, mais personne ne le remarque puisqu’elles sont rangées dans sa valise.

La foule
Monsieur Fouquet ! Monsieur Fouquet !

Fouquet
Ouaip ! Qu’est-ce que c’est ?

Une nana dans la foule
Chloé de Médeuse, du Figaro- Le point -Libé. Monsieur Fouquet, dites-nous quel a été, et quel est, votre rôle exact auprès de Donald Trump !

Fouquet
Quoi, vous avez déjà entendu parler de ça ? En général, la presse française est la dernière à apprendre les choses. C’est bien, vous progressez.

Chloé de Médeuse
Je ne peux pas vous laisser dire ça ! c’est une atteinte à la discrimination des heures les plus sombres de la liberté de la presse…

Un gonze (lui piquant la parole après une bonne bourrade)
Jean-Mohammed Goldblatt, pour le JDD. Monsieur Fouquet, confirmez-vous que le président des Etats-Unis vous a consulté ?

Fouquet
Bien sûr, Mohammed, que je confirme ! Il m’a consulté parce qu’il avait besoin de se faire une idée sérieuse de ce qui se passe en France. Voyez le genre ?

Un petit gros
A quel titre a-t-il pensé à vous ?

Fouquet
T’es qui, toi, le poinçonneur des Lilas ?

Le petit gros
Non, je travaille chez Médiapart, je suis Helmut Lepindla-Bush ! Je reformule ma question : à quel titre a-t-il pensé à vous ?

Fouquet
Au titre que je bosse pas chez Médiapart.



Un grand sec
Kevin Chenouillard, Atlantico. Dites-nous ce qu’il voulait savoir !

Fouquet
Il pensait que la France est, je cite, « un immense bordel rempli d’abrutis ». Je lui ai d’abord expliqué que les euphémismes ne le mèneraient nulle part. Ensuite, je n’ai pas eu de peine à lui faire un tableau complet des dégâts : je lui ai filé la version anglaise du CGB.

Kevin Chenouillard
Et alors ?

Fouquet
Il a tout lu ; du coup, il nous a filé une subvention d’un million de dollars, en cash, sous la table. Faut croire que ça lui a plu… Tatiana, montre à ces messieurs-dames.

Tatiana, garde du corps de 22 ans, ouvre une valise argentée devant le parterre de fins limiers. Un tapis de bifetons verts s’y prélassent.

Cholé de Médeuse
C’est inadmissible ! ça rappelle les heures les plus sombres d’Alain Juppé !

Helmut Lepindla-Bush
Vous allez quand même pas nous dire qu’il prend le CGB pour un groupe d'experts ?

Fouquet
Mieux que ça, Helmut, il nous a offert la protection du copyright américain. Désormais, les gars, c’est l’Oncle Sam qui gère nos droits, sur toute la planète. Quand vous nous piquerez une idée, c’est à lui que vous aurez affaire…

La foule
C’est pas d’jeu !

Jean-Mohammed Goldblatt
Monsieur Fouquet, êtes-vous en train de nous dire que vous avez fait des préconisations à la première puissance du monde ?

Fouquet
J’affirme, Momo ! Et j’étais pas tout seul. Toute l’équipe s’en est donné à cœur joie !

Jean-Mohammed Goldblatt
Avez-vous eu l’oreille du président ?

Fouquet
Les deux oreilles, et la queue ! Enfin, je parle surtout pour Tatiana et Isadora…

Chenouillard
Des détails sur les préconisations silvouplé ?

Fouquet
Oh, je peux vous en citer quelques-unes. Je passerai sur les préconisations émanant de Beboper : elles consistaient à étendre la peine de mort aux tageurs, aux adeptes du piercing, du tatouage frontal, et à ceux qui disent « au jour d’aujourd’hui ». Trop compliqué pour le Président, qui n’en veut qu’à ceux qu’il nomme simplement les « fils de putes ».
Lestat a proposé une réforme radicale du droit de la presse, inspirée du droit afghan, qui a beaucoup surpris Donald dans un premier temps, mais qui a pris pas mal de notes. L’espoir est donc réel. Il a aussi suggéré une réforme des instituts de sondage. Sur ce point, le Président fut ferme : pas question d’en changer, il leur doit tout.
Nous avons avancé quelques idées, comme l’Impôt Unique, qui ne serait donc payé que par un seul mec : avouez que c’est pousser le souci de simplification à son pinacle.
Et puis une réforme de l’Ecole, proposée par Xix, qui s’appuierait essentiellement sur deux principes : suppression et répression. Plus d’école, fini, et traque impitoyable de ceux qui persistent à se cultiver. Il a expliqué au Président qu’un bilan mondial de l’activité humaine depuis 4000 ans a établi qu’il ne sert à rien d’éduquer les gens, qui demeurent tout aussi cons que des pithécanthropes. Le Prédisent y a vu une source prodigieuse d’économie, car il en pince pour les grands équilibres financiers.

La foule (soulagée)
Ça, c’est bien !

Fouquet
M’interrompez pas. Du coup, il a tenu à récompenser l’auteur d’une si belle idée. Il a bombardé Xix Sous-secrétaire d’Etat à la Coiffure présidentielle. Z’êtes pas près de le revoir.
Et puisque le Préz a l’intention de compléter le mur de séparation d’avec le Mexique, qui n’est pas terminé aujourd’hui, nous lui avons suggéré de le continuer jusqu’à chez nous, en traversant l’Atlantique. Le mur passerait au large du Golfe du Mexique, piquerait nord-est jusqu’aux Açores, traverserait la Méditerranée plein est jusqu’à la Sicile, remonterait vers Menton, passerait les Alpes direction les Pays-Bas en nous isolant des Suisses et des Belges, filerait enfin vers la mer du Nord où il se raccorderait au Mur de l’Atlantique, rénové par Jean Nouvel pour l’occasion. 32 000 km de murs. La Muraille de Chine, enfoncée ! C’est l’argument qui l’a décidé.

Chloé de Médeuse
KWA !? Ce mur est décidé ?

Fouquet
C’est cela même, ma p’tite dame ! Et je te le fais pas dire : ça rappelle les heures les plus sombres de Francis Bouygues !

Chloé de Médeuse (montant dans les aigus)
Et la lilili.. la Lilili... la liberté des gens de venir travailler chez nous pour y remplacer les ouvriers lepénistes ?

Fouquet
Les ouvriers lepénistes, t’auras qu’à les remplacer par tes enfants, Chloé !

Chloé de Médeuse (glapissant)
Je ne compte pas faire d’enfants ! Je refuse qu’on m’assigne un rôle, je suis libre et je vis avec une femme !

Fouquet (en verve, et à la cantonade)
Eh ben va te faire enculer !

Tatiana et Isadora dégainent alors une sorte d’énorme capote anglaise aux reflets bleus, qu’elles enfilent derechef sur le corps rebelle de la Médeuse. Un mouvement vif et clac ! un lacet lui enserre les chevilles en fermant la capote. Un autre mouvement et schlurp ! un petit ustensile fait immédiatement le vide dans le préservatif à journalistes, qui transforme notre héroïne en une grande bite inutile. Les autres n’ont rien vus, fascinés qu’ils sont par le charisme du fondateur millionnaire du CGB.

Kevin Chenouillard
Monsieur Fouquet, cette longue période d’absence a permis à des marchands de culs de prendre votre place sur le web. Le CGB, désormais, c’est un site porno ! Vos ambitions américaines vous ont perdu !

Fouquet
Rien n’est perdu, Kévin, et le site de cul, on en fait notre affaire. On va traiter ça à l’ukrainienne, ça va pas faire un pli. On a fait notre boulot, on aura contribué à remettre sur les rails le pays de ces connards de Ricains. Maintenant, on est de retour, on a du pain sur la planche, on a des contacts avec Poutine, et on va pas laisser Macron prendre le pouvoir en France !

Helmut Lepindla-Bush
Vous soutenez un candidat ?

Fouquet
François Fion! Le seul candidat franc, cash, qui annonce son objectif dans son blase : notre fion !
Oh, et puis c'est pas tout, mais l'heure tourne...

Kevin Chenouillard
Une dernière question : qu’allez-vous faire cet après-midi ?

Fouquet
Je vais regarder la télé.

5 commentaires:

  1. oh quelle belle photo d'illustration... est-ce madame Fouquet qui pose?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Photo d'Helmut Newton, qui avait bien compris le pouvoir de fascination de la petite boite, pas vrai?

      Supprimer
  2. Vous devriez avouer que la fermeture du CGB s'explique par votre incorporation dans l'equipe electorale de Monsieur Trump. Au demeurant : Mes felicitations, messieurs!!! Beau boulot!

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?