25 avril 2016

Hyperlive #NuitDebout : le direct

Je suis Charlie, Aylan, Thalys, Bataclan, Bruxelles et... Démocratie qui dort debout !
Off
Fouquet - Ach, ach, que j'ai mal au dos mon bon vampirounet des Carpates, mon petit El Pocho de la toundra de l'échangeur A4/A86 direction Créteil...

Lestat - Bé qu'est-ce qu'y'a mon Fouquinouche de l'extrême? T'as passé la nuit en repérage à Répu, dormi sur un trottoir, chevauché de dos une punkachien des millefa ? Jvais être obligé de siffler pénalty, de sortir le calepin à ordonnances, et d'invoquer des prescriptions du genre drastiques. Alors, un mojito toutes les cinq minutes par voie orale, de l'acide tétrahydrocannabinolé par inhalation toutes les heures, et un moteur dans le cadre, ça peut pas faire de mal...

 Fouquet - Ah !

Lestat - Plaît-il mon Fouquinet ? Le traitement fait déjà effet ?



Fouquet - On est à l'antenne. On est à l'antenne ! Pu-tain de pe-tit con de... Xix ! Xiiiiix ! EEEEEET OUUUUUIIIII BONSOIIIR A TOUS, VOUS ETES SUR LE CULTURALGANGBANG POUR UN HYPERLIVE EXCEPTIONNEL !




Lestat – TOUT A FAIT MON SOYEUX FOUQUINET ! NOUS SOMMES EN DIRECT DEPUIS PLACE DE LA REPUBLIQUE ET IL FAIT CHAUD DANS LES MAILLOTS ! Alors on a tout ce qu'il faut pour faire de la démocratie directe : des crayons de couleur, des cahiers de chanson, et des tambourins neufs achetés tout spécialement à La Grande Récré...


Fouquet – En effet, et on est même en capacité d’animer un atelier coloriage pour tous ! Bonsoir médamezémessieurs et bonsoir mesdemoiselles, en particulier si vous êtes carrossée comme un contrat à destination de l'Arabie Saoudite, que vous vous appelez Tatiana, et que vous ne portez le voile polaire hyperwarm de chez Uniqlo qu'en mode paréo...

Nous allons vous décrire notre dispositif exceptionnel. Je vous en prie mon cher Lestatoche. Mais d’abord, un petit visuel en direct de place de la République.

L'AG va commencer

Lestat - Alors c'est pas compliqué, on est installé comme des coqs au vin dans un plat de pâtes. On a réquisitionné l'appartement d'une riveraine excédée par la Nuit des morts vivants Debouts à l'Histoire sans fin...
On est sur le balcon, vue plongeante comme dans un décolleté de lilliputienne aux reliefs avantageusement retouchés par quelque docteur Delajoux des familles !

A ma montre, nous sommes le 79 mars 2016 et je crois que c'est votre anniversaire mon cher Gaby Gaby Gaby, vous qui êtes l'ami l'ami l'ami des tout petits, à l’instar d’un directeur d'école primaire des familles ou du curé de la paroisse de Saint-Marc-Dutrouc-sur-Oise : à plein temps ! Alors bon anniversaire mon Fouquinouche !

Et merci à votre Tatie, ancienne femme d’un dignitaire nazi exilée en Amérique du Sud et rapatriée 10 mois plus tard sous le statut de réfugiée politique chilienne. Comme quoi les jihadistes de Chevilly La Garenne sur Seine sur Marne sur Oise, qui ont réussi à se faire tamponner sur leurs passeports 3 allers/retours Orly-Raqqa en vol direct avant d’opter la 4ème fois pour un aller simple et un retour en mode croisière de chez Costa sur une barque en partance des côtes turques pour l’île grecque de Lesbos faisant ainsi passer le beau juge Trevidic soi-même pour un gros charlot, hum, n’ont rien inventé...

Merci encore Tatie Fouquinouche ! Et vous nous expliquerez après le match, autour d’un bon alcool frelaté depuis cinq siècles et demi, comment vous avez été à l'origine de la création du CulturalGangBang en abandonnant à sa naissance notre Fouquinet des familles dans un camp de Rom...

Fouquet - Oui euh hum OUUUUIII, C'EST FORMIDABLE CE QUE VOUS NOUS CONTEZ LA MON BON VAMPIRE AU SOURIRE ULTRA BRIGHT, mais en attendant de révéler vos secrets de famille et surtout celui de votre haleine fraîche so fresh as the summer breeze, qui ferait rougir le plus sadique des obersturmführer de la Totenkopf Waffen SS Gestapo Raus Vous afez fo papiers silfouplè biteu ? nous allons enquêter au plus près sur ce phénomène paranormal qui fait prendre une merguez partie pour tous pour le parangon de la démocratie directe…

Lestat - HOULALA MON FOUQUY de chez la puissance du Fouq, j'ai bien cru au claquage de langue sur cette délicate métaphore avec finition ! On aurait dit un débordement de Djibril Cissé et je m'y connais en entorses type Fukushima de niveau IV ! Ne sombrons pas dans la nostalgie au risque de réveiller les vieilles cicatrices du passé et de raviver les zeureléplusombres de notre Histoire, mais on ne m’ôtera pas de l’idée que Harald Schumacher aurait dû être jugé et pendu à Nuremberg et la Nazional Manshaft bombardée par quelque Rafale des familles made in France mais fabriqué au Bengladesh…

Fouquet - TOUT A FAIT MON TOUT BEAU VAMPIRE, AU MINIMUM AU MINIMUM. Vous savez que j’ai toujours respecté votre sens de la mesure. Nous en profitons pour embrasser le petit Serge, Serge Dassault, qui nous regarde depuis son lit médicalement assisté chez lui. Bonjour Serge, on t’embrasse fort ! Alors que je viens de recevoir un selfie de François H que je m'empresse de vous faire partager.

"J'ai amené un cubi pour tous, j'ai bon?"
Mais place au match !

Ce soir les #VentDebout, euh, les #VentArrièreToute, euh les #VentreàTerreVite, euh les #NuitDebout bordel, c'est les #NuitDebout ! se déplacent à l'extérieur chez Manuel Valls, le Emilio Butraguegno catalan du fascisme d’Etat.

Xix est notre envoyé spécial sur le terrain. Il est grimé en #nuitdeboutiste. On vous explique le camouflage : il a un iphone 6S apparent, une barbe de hipster qu'il a commencé à laisser pousser le 32 mars, il porte comme un string son chino slim, le tout rehaussé de StanSmith rouges. Nous l’avons également équipé d’un paquet de tabac bio Rasta et d’un paquet de feuilles à rouler sans chlore OCB de chez l’ami Boloré qu’on salue ! Un déguisement absolument inutile étant donné l’autocollant CGB accolé sur son micro… Nous vous l’annonçons tout de go, on ne va pas se voiler la face, on espère assister à un lynchage démocratique ce soir… Bonsoir Xix.

Xix - Absolument mon cher Gabriel Fouquet, bonsoir, et merci pour votre sollicitude. Si vous dirigiez quelque association humanitaire, la poussière serait tous les jours bien balayée de midi à 14h devant nos portes... Je vais tenter d'approcher un révolutionnaire pour comprendre leurs revendications car je l'avoue, jusqu'à ce que vous me désignassiez envoyé spécial sur cette Nuit Debout, je n'avais pas du tout suivi ce phénomène…

Fouquet - Oulala on commence fort, on met la barre tré tré haut ce soir avec l’utilisation devenue quasi illicite en France d’un imparfait du subjonctif ! Ne vous plaigniez pas ou c'est à la Nuit Debbouze qu'on vous envoie !

Xix - Ah mais je ne me plains pas patron ! Avec la gueule que tire la presse en ce moment, je suis déjà bien content d'avoir ce poste au CGB, même si c’est moi qui vous rétribue pour avoir l’illustre honneur d’être votre stagiaire à tout faire, en particulier sur tout théâtre des opérations qui aurait des allures de no man’s land…

Fouquet - Ah mais ne vous plaignez pas mon petit Xix, car nous savons nous montrer charitable. Tenez, voici d'ailleurs la carte pour aller avec le territoire. C'est une notice, ou plutôt un dictionnaire franco-bobo : voici les signes pour commu-niquer avec un #Nuitdeboutiste mon petit Xix, faites-en bon usage. Nous avons entendu dire que la communication non violente pouvait vite déraper en atelier à cocktail Molotov...

Pour une démocratie sourde et muette et manifestement aveugle
Xix - Je me suis posté tel un chasseur de l’extrême près d'une sorte de point d’eau, c’est-à-dire près du stand de bière animé par le truculent Mamadou.

Tiens, voici un type à mégaphone, j'ai l'impression que c'est le meneur. Je vous envoie un selfie de lui de dos mais sans ma tête, vous vous apercevrez ainsi rapidement que ceci n'est pas un selfie...


"Je suis des 30 Glorieuses et j'ai raté ma vie à cause du Grand Méchant Kapital ouais"
Xix - PARDON ! Vous êtes le responsable de Nuit Debout ?

La foule - Le responsable ? Il n'y a pas de responsable !

Le type - Ouais, pas de hiérarchie. On fonctionne pas comme ça ! Chacun représente sa propre voix. On n'est pas un mouvement, tu vois. Chacun propose et puis on vote. D'ailleurs j'te dis qu'on n'est pas un mouvement mais c'est que mon avis, ça a pas encore été voté en AG.

Xix - Bon. Alors vous êtes qui ? Ah ? Hein ? Attendez parlez dans le micro siouplé.

"ça t'arracherait la gueule d'employer les signes de la communication non violente ?"
Le type - Je suis adjoint de Sérénité. Je m'occupe de la Sérénité sur l'ensemble du site. Surveiller qu'il n'y ait pas de casseurs qui s'introduisent parmi nous, faire en sorte que les femmes ne se fassent pas violer place de la République mais un peu plus loin – faut préserver les symboles, parlementer avec les CRS, soigner les manifestants qui ont été blessés en réparant des tambourins ou en se faisant dépouiller leur portable par quelque racaille-mais-attention-padamalgam, ou réconforter ceux qui se sont enrhumés la nuit dernière... La pluie travaille indéniablement pour le Grand Méchant Kapital. On a entendu dire que la CIA avait créé une nouvelle machine à faire pleuvoir de la pluie printanière au printemps...

Xix : Ah oui, bon, toutes les questions de SÉCURITÉ quoi.

Le type - NAN ! Y'a pas de notion de sécurité à Nuit Debout. On parle de sérénité. Et donc, ouais, je suis responsable de tout ça. Enfin pas "responsable", tu vois, y'a pas de responsable dans notre mouvement, enfin pas notre "mouvement", tu vois, y'a pas de notion de "mouvement" mais... oh pis merde !

Xix - Non mais j'ai compris. Et alors, dites-nous un peu comment est l'ambiance de ce point de vue, pendant les Nuits Deux Bouts ?

Le type - Ça dépend des soirs. D'ailleurs vous feriez mieux de pas traîner dans le coin, parce que dans 10 minutes ça va chauffer : on a prévu une action musicale ce soir. Ça a été voté ce matin.

Xix - Une "action musicale" ? Vous avez prévenu la Préfecture au moins !

Le type - Fuck la Préfecture ! C'est une action absolument illégale. On a un groupe de migrants qui va jouer de la musique folklorique du Soudan. Nuit Debout, c'est ça aussi. Un mouvement sans frontières de tous les indignados du monde entier. Enfin pas un "mouvement" mais un courant quoi. On va organiser un cours de zumba géant pour l’occasion et on rendra hommage à Papa Wemba plutôt qu’à Prince ok !

Fouquet - Euh excusez-nous Xix mais nous venons de recevoir une information capitale par le compte Twitter de Tatie : un activiste de la Nuit Debout vient d'essuyer un coup de marteau sur le pouce en essayant de réparer un tambourin !

On nous indique qu’il est en situation d'urgence absolue !

C’est le 15ème cas répertorié depuis le début du mouvement, euh non, du courant, enfin du truc quoi.

Egalement, on manquerait de feutres verts à la commission coloriage et sexualité pour tous, c'est écrit au feutre rouge !

Par ailleurs, selon la proposition B 1245 a bis alinéa 257, votée à l'unanimité, l'assemblée des Nuits Debouts a décidé d'aller voler des chaises aux terrasses des cafés parisiens.  Sûrement, une mesure anti terroriste de première main...

Lestat - Arrêtez de déconner mon tout beau Fouquinouche, là, ça va être clair pour tout le monde qu'on se fout de leur gueule et que comme les NuitDebout, on passe juste notre temps à refaire le monde, c’est à dire à picoler et à essayer de retourner la commission Féminisme, ça suffit de se faire Chariah...

Fouquet - Que nenni mon vampire émail et diamant. Xix, si vous pouviez tenter de recueillir le témoignage du tambourin sur son lit de mort, il en va de notre devoir d’information... 

Xix – Vous voulez dire le témoignage du joueur de tambourin ?

Lestat - Sinon n'hésitez pas à vous mettre en quête d'une femme habillée en chanvre, on manque présentement d’assaisonnement dans nos cigarettes roulées…

Fouquet – Absolument ! AAHHAHAHAHAH MAIS ATTENDEZ CAR UN STRIKER ENVAHIT LE TERRAIN A L'INSTANT SOUS NOS YEUX !

Lestat - OUI MON FOUQUINET VOUS QUI ETES DOUX COMME LE DOUX ! IL EST TELLEMENT NU QU'ON SE CROIRAIT DANS UNE SEXTAPE DE MATHIEU VALBUENA, à moins que ce ne soit une opération promo de la biographie non autorisée mais validée par lui de Karim Benzema : In bed with Zahia (et Farouk Ribery) pendant l’Euro 2016 !

Fouquet - AH MAIS ATTENDEZ MA PETITE CHAUVE SOURIS DE COMPAGNIE CAR FICHU DE MA PAIRE DE LUNETTES/JUMELLES COLLECTION PRINTEMPS/ETE SIGNEE THIERRY ROLAND JE PUIS VOUS DIRE QUE J'AI ALAIN FINKELKRAUT EN PLEIN DANS LES CHASSES !

IL TENTE LE COUP DU SOMBRE HÉROS AVEC SA BITE SUR UN NUITDEBOUTISTE ! L’ACTION EST PÉRILLEUSE !
IL HURLE DISTINCTEMENT "TAISEZ-VOUS" "TAISEZ-VOUS" AUX NUITDEBOUTISTES QUI LE TAXENT D'ÊTRE UN FAN DE HEIDEGGER ET DONC D'ÊTRE UN JUIF ANTISÉMITE ! UN RAISONNEMENT LIMPIDE EN PLEINE LUCARNE !

QUE FONT LA LICRA, SOS RACISME, LA HALDE ET LE RAID RÉUNIS JE VOUS LE DEMANDE MON CHER LESTATOCHE, QU'EN PENSEZ-VOUS ?

Lestat - J'AI ENVIE DE DIRE OUHHHHLALLALALALALALALALALAAL-Akbar, tel un Eugène Sakomano qui aurait appelé le numéro vert de déjihadisation, serait resté une heure en ligne, avant de s’envoler pour un Club Med à la frontière turco-syrienne ! L'ACTION EST OOOOSEE !

Il est vrai que lors du match aller, Finky avait été durement finkelkrautisé par une foule déchainée par les passions de la démocratie directe-du gauche-plat-du-droit-aux-parties-génitales-clé-de-poignet-balayette-contrôle-au-sol-palpation-rectale-pour-la-forme.

De plus Alain avait été salement délaissé sur son côté gauche, sa femme abandonnant le couloir à l'ennemi !

Comment voulez-vous vous en sortir à l'extérieur avec une telle velléitaire, je vous intime de me répondre mon tout beau Fouquinouche et ce au nom du Mariage pour Tous par la grâce duquel nous sommes désormais mari et femme et heureux parents d'une petite chose baptisée classé Xix...

Fouquet - OUI RHO TOUT A FAIT MON BON VAMPIRE, JE BOIS VOS PAROLES LUMINEUSES TANDIS QUE VOUS VOUS RESSERVEZ UN VERRE DE : BUVEZ CAR CECI EST MON SANG !

Xix, où en est ce tambourin? COMMENT VA-T-IL ? A-T-IL SURVECU ?

Lestat - A moins que vous n'ayez sous la main quelque ouvrier du type qui aurait envie de dire à son patron Merci, pour ce moment ? Je ne sais pas moi, même un Yann Barthes qui voudrait faire des bisous à son Boloré de patron ?

Xix, si vous m'entendez, faites teinter quelque pack de 12 pour attirer le gibier... (tiens euh Fouq, refais voir un peu ton Père là-bas qu’est ton cousin par ta Tatie au 55ème degré…)

Fouquet - Judicieux conseil mon cher vampire Fluo mais néanmoins Caril, tandis que nous venons de recevoir un autre selfie d'un certain Emmanuel Macro qui nous annonce que nous sommes tous en marche vers le bonheur, surtout au travail !

"Je suis pour les NuitDebout, surtout au travail !"
Xix - Des ouvriers, vous en avez de bonnes, vous ! Voilà une bonne heure que j'en cherche, des "gens du peuple", comme vous m'avez demandé, du boulanger qui se lève à 2 heures du mat' pour passer ses nuits debout, du tourneur-fraiseur de Billancourt... Mais y'en a pas plus sur cette place de la Répu que dans un concert des Eagles of Death Metal !

Fouquet - On voit au fond des pancartes "We are the 99%". Il doit bien y avoir du populo là-dedans ! On ne vous a pas camouflé en hipster pour que vous reveniez broucouille mon cher Xix !

Xix - J'y suis déjà allé. Le mieux que j'ai trouvé en termes de précarité c'est un community manager de chez Havas dont le CDD de 6 mois est renouvelé depuis 2013. Ça peut vous intéresser ?

Fouquet - Je vous demande de vous arrêter !

Mais... Tout va bien Xix ?

J'entends autour de vous une sorte de chahut. C'est comme un Eric raout ou un Charlie varie !

Xix - En effet ! C'est une équipe de E&R TV qui vient de m'accoster. Ils ont vu mon micro "CGB" et me posent des questions... Cette Nuit Debout risque de virer à la Nuit D'cristal...

E&R - Eh le CGB ! Z'êtes des marrants au CGB, z'êtes des marioles ! Mais à la fin du compte z'êtes là juste pour amuser la galerie ! la Révolution z'en voulez pas vraiment ! z'êtes un suppositoire du Grand Capital ! vous roulez pour Rothschild !

Xix - Pas du tout ! Notre ligne éditoriale est libre. On ne s'interdit rien à part les caricatures de Mahomet, critiquer le grand Israël, dire du mal des transsexuels, et le porc, sans parler du gluten, bien évidemment...

E&R – AHA ! Vous z'ayez jamais écrit d'article sur Enrico Macias ! Pourquoi vous dites jamais à vos lecteurs que Frédéric Haziza est juif ? Pourquoi vous z'avez pas relayé la vidéo où Patrick Cohen serre la main à Paul Amar en toute complicité ? Z'écrivez sur tout mais sur ça, jamais ! Vous allez jamais jusqu'à dire que SORAL A RAISON !

(l'équipe E&R) - SO-RA-LARAISON ! SO-RA-LARAISON !

Léstat - Chhhht ah, nous, on ne veut pas d'histoires avec le service Sérénité ! Faites les taire à grand renfort de communication non violente Xix ! Bravez la peur du ridicule et faites les marionnettes Xix !

Xix – Nan, je peux pas…

Lestat – Regardez la situation en face, vous n’avez pas le choix face à de tels enragés ! FAITES LES MARIONNETTES !

Et puis ensuite vous nous ferez un peu le cochon Xix, on verra si le service Sérénité garde son calme…

Fouquinouche, vous qui avez été recueilli par des moines bouddhistes lors de l’exil fiscal de vos Roms d’adoption partis voir du côté du Tibet s’il n’y avait pas quelque métro où faire les poches à quelques badauds fussent-ils bridés, qu’en pensez-vous ? Xix a-t-il une chance de se réconcilier de façon égalitaire et réconciliatoire avec ces messieurs ?

Fouquet – OULALALAAL, tout ce que je sais c’est que Xix, vous avez 5 minutes pour nous trouver un témoin valable de cette Nuit Debout sans quoi vous vous autodétruirez dans trente secondes…

Et ne nous interviewez pas une foutue tente Quechua ! Par contre, nous prenons volontiers le témoignage des barnums fournis par la mystérieuse Anne H… On sait les auditeurs du CGB très friands d’énigmes, de devinettes et autres charades en tout genre, néanmoins, nous vous proposons un indice : elle est maire de Paris. Tapez 1 pour Anne Hidalgo, tapez 2 si vous pensez que la réponse est Anne Franck. A gagner, un magnifique séjour pour deux personnes dans la no go zone salafiste de la rue Jean-Pierre Timbaud, justement située à deux pas du pays merveilleux de #NuitDebout… En attendant nous basculons du côté de Lyon, place Guichard, où Beboper s'est positionné à une terrasse de restaurant avec des Curly et une bière. Bonjour Beboper, alors ça swingue ?

Beboper - crunch scrounch crunch scrounch...

Fouquet - euh nous sommes à l'antenne Beboper !

- Hé ? Et alors ? Je signale à la DRH du CGB que moi, la nuit des morts vivants, ça m'en touche même pas une, alors comment faire bouger l'autre ?!
On a des boulots nous. On a des familles nous. On a des crédits. On n'a pas le temps de jouer du tam-tam toute la nuit en semaine.

De plus, je suis pour ma part extrêmement préoccupé par les ventes du dernier album de Renaud... Il marche fort et ça n'augure absolument rien de bon pour le futur des générations futures ! De plus, savez-vous que Jean-Jacques Goldman a écrit la totalité de ses 76 891 tubes avec les deux mêmes accords ? ça c'est un sujet messieurs ! C'est autre chose que faire la révolution avec un tambourin et les marionnettes avec les mimines !

Fouquet - Certes notre cher troubadour de l'amicale des ménestrels révoltés de la dodécaphonie, certes, mais on aurait bien aimé être désinformé comme il se doigt ! Sortez-les vous donc Beboper !

Beboper – Ah eh bien sans transition alors, ça s'encule sec à Lyon, c'est une exclu CGB ! Je viens de surprendre deux NuitDeb en train de s'enfiler les teubs derrière les troènes de la place Guichard, centre névralgique du mouvement.

Le plus ravi des deux a une barbe de six pieds de long, une mèche digne d'un footballeur britannique et une chemise à carreaux qui vous donne envie de pique-niquer (et d'ailleurs, il nique).

L'autre est un type sans physique, ni grand ni petit, assez moche il faut l'avouer (mais on s'en fout, il est derrière), et il a un foulard dégueu autour du cou, genre keffieh mais plus sale.

Le plus surprenant n'est pas l'enculade elle-même (qui ne s'encule pas, aujourd'hui, en France?), c'est l'absence totale de réaction quand je les ai surpris. ça c'est de la concentration ou je m'y connais pas. Il ne serait pas étonnant que ces deux-là réinventent les rapports humains au niveau de l'anus... quelque chose comme ça.

Vous attendiez beaucoup de NuitDebout? Vous vouliez des mesures concrètes : en voici une ! Tenez, voici un selfie de mon doigt.

La communication touché rectal par Beboper
A part ça, je suis au regret de vous dire qu'ici, à Lyon, le mouvement NuitDebout n'est que l'ombre de lui-même, c'est à dire l'ombre de pas grand chose, il faut le reconnaître.

Les éléments les plus énergiques ( à part les deux fouteurs ) sont sans conteste les mergueziers et vendeurs de crêpes qui font un raffut de tous les diables, genre kermesse.

Mais je suis en mesure de donner une bonne nouvelle à la bourgeoisie d'ici : vous pouvez continuer comme avant, pas de révolution en vue. Sauf, bien sûr, si la météo est clémente (c'est le cas ce soir) et que les jusqu'au boutistes se remettent à camper sur la place. On verra...

- En attendant, je suis en compagnie de deux clodos furax qui m'ont demandé de leur prêter un téléphone pour pouvoir alerter les flics : ils voulaient signaler le vol de leur vieux matelas et le détournement d'un caddie de supermarché, transformé en estrade de harangue par les révoltés. En exclusivité, messieurs, que voulez-vous dire à la France ?
- NuitDebout mes couilles !
- Allons, allons, vous m'aviez dit être gentleman...
- Jean Jacques Goldman ? Mes couilles aussi !
- Que pensez-vous de ce mouvement populaire ? ça devrait vous plaire !
- C’est des voleurs ! Ils nous piquent notre matériel et ils ont réclamé une allocation pour les jeunes qui finissent leurs études. Fffffeignants !
- Une allocation ? ça paraît bien sympathique, pourtant…
- Nan, ils vont nous la prendre sur notre RSA, leur alloc ! Voleurs !
Tout ça me paraît relever de la lutte des classes dans la plus pure tradition...

Je vous rappelle s'il se passe quelque chose, à vous les studios.

Lestat - Merci Beboper, vous venez d’écrire l’une des plus belles pages du journalisme sportif d’investigation. Cela dit, nous vous rappelons que nous n’émettons pas ce soir depuis un studio mais bien depuis un F5 avec terrasse exposée plein sud, box et double cave, situé en plein cœur de Paris, place de la République…

Fouquet - Une précision éminemment importante mon cher Lestat. Probablement la seule information digne de ce nom ce soir, tandis que Xix reprend l’antenne.

Vous auriez dégoté des ressortissants de la Diversité, un miracle non étant donné que depuis les tribunes, on ne voit que des « whites, des blancs des blancos », comme dirait notre Premier Ministre socialiste mais néanmoins national…

 Xix – Oui mais non mais oui ! J’avais bien trouvé un groupe de femmes voilées, mais il s’agissait en fait de toute une horde d’étudiantes de Sciences Po, l’élite de la Nation (la station RER), qui défilait au cri de « Il est interdit d’interdire l’Islam même si l’Islam interdit tout ! ». Une certaine Marie-Capucine, leader du mouvement, déclarait à l’instant, je cite : « L’avenir du féminisme c’est l'islamisme syncrétisé : un tchador, un string, et les seins nus ! »

Je crois qu’il va falloir attendre le groupe folklorique soudanais pour mettre un peu de noir dans les épinards ce soir… Pour l’heure il n’y a pas plus de minorités visibles que d’ouvriers, c’est-à-dire si l’on fait fi des prédateurs sexuels et autres vendeurs à la sauvette de smartphones fraichement dépouillés...

 Fouquet – Ah on n’est pas vernis surtout qu’aucun NuitDeboutiste ne s’est encore tué ce soir en tentant de grimper Marianne ! Il semblerait qu’on se contente de défendre à 11 ce soir à la commission Guillotine et Cotillons…

Lestat - Ah on crierait le mot de Cambronne si on s’écoutait, à moins que nous hululassassions le mot de Nicolas Anelka : « Va te faire enculer sale fils de pute de la calotte de tes morts. »

Pour ce qui est de Marianne, personne ne l’a grimpée ce soir, mais tout le monde l’aura encore copieusement enfilée…Tiens, le Paris-Meaux de 22h17 des fumeurs de joints vient de lui passer dessus...

Fouquet – Bon, eh bien nous n’avons plus qu’à rendre l’antenne tandis que la partie géante de balle au prisonnier nocturne entre punkachiens et CRS s’apprête à débuter… Merci à tous nos auditeurs de nous avoir fidèlement vénérés…Vous étiez au bas mot deux et quelque ce soir...

A très bientôt pour un nouvel #hyperlive !

Lestat – tcha-tchao comme disent nos amis à poils et à vapeur ! Place au off !

Lestat – Après la France qui se lève tôt, la France qui dort debout…
J’ai envie de dire, c’est Hashtag BoucliersHumains ici… Donnez-moi vite de quoi fuir la réalité ! On est clairement à la pointe du conformi-formi-formi-formidaaaaâble. Je te foutrais tout ça au casting de The Island. On verrait si ça arrive à survivre loin d’un Bio c'est Bon et à faire du feu avec deux silex…

Fouquet – Tatiiiiiie ! Mettez nous donc l’anthologie de Prince sur la sono Bose. Ah putain ça fait quand même chier… Moi, j'aime pas sa période 80's, déjà dans les années 80 j'aimais pas le son des années 80 et il en était un peu la quintessence (pi je le trouvais vilain).

Lestat - Quand tu dis tout ce mal sur le son des années 80, ne me dis pas que tu penses aussi à Eight Wonder et Phil Oakey mon Fouquinouche rassure-moi…

Fouquet – Mais non mais non mon tout beau vampire aux dents éliminantes… Après vient Cream, un son plus smooth et un clip à te faire délaisser le catalogue de la Redoute.
J'adore l'album Love Symbol, avec I wanna melt with U, Sexy Motherfucker et l'égotrip My name is prince et ses lyrics plein de modestie"In the beginning God made the sea
But on the 7th day he made me".

Bon, nous savons tous très bien que le 7ème jour, Dieu créa le CulturalGangBang.

Lestat - Bon, mais on est quand même loin de Dalida...

Fouquet - Ah, mon vampire disco boule à facettes, elle t'a permis d'assumer pleinement ton amour de la variette...

Lestat - Ah je ne permettrais à aucun journal fusse-t-il satirique de caricaturer la 8ème merveille d'Egypte ! J'en profite pour faire des bisous à notre bon Bruno, chanteur et gynécologue à ses heures perdues. Longue vie au Doc, de retour sur scène. Ah, je ne saurais trop te remercier mon beau Beausir pour tes précieux conseils qui ont fait les zeures les plus luminescentes de ma jeunesse : la boulette c'est dans la chaussette.

Fouquet - C'est beau quand vous racontez votre jeunesse, mon cher Lestat, mais je crois que notre envoyé spécial nous attend sur le bord de la pelouse avec un invité de marque. On revient donc à l'antenne. Quoi, on n'était pas off ? Ah mais merde, faut que je reparte en formation moi...

XIX - et oui les amis, je suis avec un représentant de la mairie de Paris, bonsoir monsieur, une première question me brûle les lèvres : ne vous sentez vous pas débordé par ces assauts de spontanéité et de créativité ?

Le type du PS - Bonsoir XIX, bonsoir aux lecteurs du Culturalgangbang, pour répondre à votre question, non ça fait maintenant 30 ans que nous sommes spécialistes en mouvements créatifs et spontanés. Julien Dray et Harlem Désir, vous connaissez ?

XIX - Oh moi vous savez les pages justice des magazines, c'est pas trop ma tasse de thé mais soit, Vous êtes venu prêter main forte aux agents de sérénité après les débordements de ces derniers jours ?

Le type du PS - Non je suis venu assister à la répétition générale, en quelque sorte, vous savez que 2017 approche et on a un entre-deux tours à préparer. Il est réjouissant de voir tant de futurs électeurs socialistes capables de se mobiliser tous les jours et ce sans même bloquer la circulation dans tout Paris...

Lestat - Comme si on pouvait circuler dans Paris en bagnole sombre buse ! Je te lui collerais le nez direct à un pot catalytique VW en mode testeur de seuil de pollution de la Commission Européenne...

Xix - Hum... De futurs électeurs socialistes ? Le mouvement n'est-il pas mort-né de la grogne face à la loi travail ?

Le type du PS - Oublié depuis longtemps, je vous laisse, il est l'heure d'aller faire les marionnettes pour entériner la motion sur convergence des luttes Personnes à Mobilité Réduite et anti-fasciste.

Fouquet - La vie est un éternel recommencement n'est-ce pas mon vampirounet, vous qui croquez la vie à pleine dent ?

Lestat - Ah, on est comme des hamsters à mouliner dans la grande roue. On pensait que nos politiques n'étaient que des guignols, mais nous, nous ne sommes bons qu'à faire les marionnettes... Bonsoir à tous ! 


5 commentaires:

  1. Ça valait le coup d'attendre.
    On s'en doutait bien que vous y étiez tous !
    On nous la fait pas, à nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kobus van cleef2 mai 2016 à 22:27

      la mouette et moi , on faisait un méchoui de porsche à la préfecture de Nantes

      Supprimer
    2. C'était la voiture de Fouquet qu'était parti à Nantes parce qu'il avait une envie de crêpe... En plus elles étaient pas bonnes ses crêpes. Normal, il savait pas que c'est pas la Bretagne Nantes...

      Supprimer
    3. Elles étaient trop flambées, ses crêpes pas bonnes ?
      Fallait lui dire de pas les laisser dans la Porsche.
      Ça se mange chaud mais pas trop.

      Supprimer
    4. kobus van cleef7 mai 2016 à 00:33

      elles avaient le goût du combustible
      flambées essence à haut taux d'octane , alors qu'au chouchen c'est mieux

      Supprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?