25 mars 2016

Pendant sa cavale, Salah Abdeslam songeait à se réinsérer en ouvrant une friterie


4 commentaires:

  1. Bien dégueu' le menu...

    RépondreSupprimer
  2. Le hachis parmentier est plus dans ses cordes...

    RépondreSupprimer
  3. Qui que tu sois derrière le CGB, je ne sais pas si tu es tombé sur cette perle, mais je crois que ça mérite un petit commentaire de texte...
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/03/31/vivreavec-comment-vivre-avec-la-menace-terroriste-une-journee-speciale-sur-le-monde-fr_4893558_3224.html

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'était pas une friterie mais une boucherie charcuterie: Au Bon Salamiste.

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?