28 août 2014

Hollande plus fort que Netflix


12 commentaires:

  1. j'étais sûr que si je calais NTM quelque part... PAS TROP TÔT HEIN !

    RépondreSupprimer
  2. Chuuut, ça bosse dur en ce moment, sur la piste du Macron, je décrypte dans ma soupente les arcanes qui mènent au pouvoir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ptet que vous pouvez vous renseigner auprès de la Ministre de l'Education Nationale ?

      Supprimer
  3. kobus van cleef29 août 2014 à 21:44

    Ha non, j'adoooore au contraire
    Enculer des pauvres, c'est une activité saine et récréative, de même que baiser des vieilles ( on dit des matures, j'ai appris ça en matant des vidéos degueux sur le ternet)
    Sucer des vieux riches, par contre....
    Sur le principe, je dit pas, mais pour la réalisation, c'est parfois aléatoire, le vieux, même riche, ne pouvant poursuivre son effort que brièvement et à grand renfort de médications nocives pour le coeur..... et après, lorsqu'il a crevé, t'es emmerde jusqu'à la moelle des os avec les héritiers, même et surtout s'ils sont jouaces d'enfouiller l'héritage..... ils cherchent à se faire une petite gratte surnuméraire....
    À propos de fellation, j'en aurais une bonne à vous raconter, mais faut d'abord me demander gentiment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu la racontes ton histoire s'il te plait ?

      ( Ou je te bute)

      Supprimer
    2. Boh, je la connais : c'est l'histoire d'un mec qui se fait sucer, c'est ça ?

      Supprimer
    3. kobus van cleef30 août 2014 à 08:46

      Pas du tout !
      C'est le curé de la paroisse, au bord du burn out, à qui l'évêque ordonne de prendre des vacances
      Comment vais je faire pour les confessions ?
      Hé bien, le bedeau aura une liste des péchés avec en face les châtiments correspondants et maintenant, foutez moi le camp ! direction le puy en Velay !
      Sitôt dit sitôt fait
      Voilà mon curé dans le bus et son bedeau au confessionnal
      Pour les ceux qui ou 3 premiers, pas de soucis
      Les ennuis arrivent avec une gueurnouille de bénitier prétendant avoir fait une fellation au postier
      Mon bedeau tourne, retourne son papier, rien qui ressemble à ça
      Il sort en coup de vent de sa boite, avise l'enfant de choeur et lui demande à brûle pourpoint
      C'est combien la fellation ?
      C'est deux carambars, répond innocemment le gamin

      Supprimer
    4. Faut-il rire ou pleurer, à défaut de pleurer de rire ?
      Y'a pas à dire, cette histoire est du même tonneau que celle de la ratte et du verger.

      Supprimer
    5. kobus van cleef31 août 2014 à 16:21

      j'etais prêt à vous raconter celle qui m'a tellement fait rire à montpellier recemment
      c'était dans midi libre,quotidien bien pensant de gauche
      il y était relaté qu'un homme ,grenoblois de surcroît avait été suriné par un sanpapié syrien
      ils s'étaient retrouvé dans un coin,où , à l'évidence,le sexe tarifé entre hommes sévit
      le sanpapié lui avait proposé de partager un oinj puis une chose en amennant une autre, un moment d'intimité dans une camionnette abandonnée qui trainaît par là , fort à propos
      là ,l'article n'était pas clair mais le grenoblois avait, à en croire le journalisse ,pratiqué une fellation ,puis refusé de donner 40 euros au sanpapié , lequel l'aurait poignardé , à 7 reprises avant de le dépouiller puis de s'enfuir
      d'ailleurs le chapô de l'article disait "il refuse de régler la fellation, 7 coups de couteau"
      la flicaille a appréhendé le surineur ,revenu sur les lieux récupérer son sac lequel a bénéficié d'une radio du poignet qui le situe entre 17 et 19 ans ( incertitude statistique qui permet d'éviter son expulsion)
      bien sûr,c'est du surineur dont je cause, pas du sac, celui ci peut être beaucoup plus vieux ou plus jeune c'est selon
      en gros ,si tu refuses de banquer 40 euros pour une fellation, tu risques 7 coups de couteaux ( pronostic non engagé comme disent les pisseurs de copie alors que la seule acception du terme pronostic est "je reserve mon pronostic" ou alors "mon pronostic est sans réserves")

      non, le plus drôle est ailleurs

      le plus drôle c'est qu'un sanpapié syrien ,mineur ou bien majeur, on ne sait , puisse s'adonner aux joies du sexe tarifé entre hommes avec surinage à la clé en cas de différents portant sur la rétribution et que ça n'émeuve pas plus que ça les élégances morales qui rythment notre quotidien

      à la fin de l'article, j'étais plié de rire au point que ma femme dû me donner un coup de coude discrêt
      faut dire que nous étions dans un hôtel bien fréquenté ( que des vieux donc économiquement plus supportable qu'avec des p'tits ménages )

      mais la PQR est une véritable mine pour ce genre d'info
      pas tant tellement les infos que leur traitement , l'absence de réaction du journalisse , la décontextualisation ,bref tout ce genre de trucs

      Supprimer
  4. Elle n'est pas bien drôle, votre histoire, Kobus. Pas bien drôle.

    Elle serait même un peu inquiétante, à dire vrai.

    RépondreSupprimer
  5. Ha ?
    Dommage.....
    Moive je l'avais trouvé désopilante....
    Surtout ce silence sur la justification de la présence du tapineur syrien sanpapier en Afrance....
    Ben s'il est là, c'est pour tapiner, merde !
    Et, à l'occasion, suriner les clients récalcitrants

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?