6 juillet 2014

Le djihad électrique


Vendredi matin, je suis allé acheter des ampoules électriques. Sans compter le déplacement vers le magasin et le retour chez moi, cela m’a pris une bonne vingtaine de minutes. La rayon des ampoules était si fourni, les modèles étaient si nombreux, les sigles et pictogrammes si complexes, que je restai longtemps stupide devant l’abondance. Plus les minutes passaient, plus le choix à faire devenait compliqué. Me ressaisissant, je demandai l’assistance d’une vendeuse. Celle-ci m’expliqua le topo et répondit de bonne grâce à mes questions. Une vieille dame tenta de s’immiscer dans la conversation. « Des ampoules gros culot de 70 watts, vous avez ? » Aussi sec, je lui fis remarquer que j’étais en train de poser mes propres questions, et qu’il allait lui falloir patienter. Elle s’éloigna, continuant d’engueuler son mari, incapable de trouver l’aiguille de 70 watts dans cette meule de foin (je le comprends).

Les explications de la vendeuse finies, je demandai s’il y avait moyen d’avoir des ampoules normales. Normales ? fit-elle, toutes ces ampoules sont normales ! Des ampoules comme avant, répondis-je, à incandescence (j’ai beau me désintéresser un peu du grave sujet des ampoules, je connais quand même le principe des ampoules à incandescence, n’allez pas imaginer que je sois débile). Elle m’apprit que les ampoules « normales » vivaient leurs derniers instants, qu’elles cesseraient leur existence en 2016, réglementation européenne (ou pire) oblige. Vous en avez donc ? risquai-je. Non, elle n’en avait pas. Un magasin qui devance ainsi la loi, c'est sûrement pour notre bien...

Après vingt minutes, et après avoir eu besoin qu’une gonzesse m’explique l’art et la manière d’acheter des ampoules électriques, je remontai dans ma limousine, mes achats en main. J’étais soulagé d’avoir eu le courage d’acheter mes ampoules ce matin (c’est une des choses que je déteste le plus faire – après acheter des fringues), mais j'étais gêné, sans trop savoir pourquoi. J’ai compris plus tard.

Je suis maintenant devant mon ticket. Mes cinq ampoules m’ont coûté 39,07 euros. Tout en bas du ticket, un ligne discrète m’indique ce prix en francs : 259 francs (aux plus jeunes générations et aux collabos ayant oublié jusqu’à la valeur des francs, je précise que 259 francs représente une somme énorme). Je suis là, frappé d’hébétude, incapable de comprendre comment on a pu en arriver là. Que s'est-il passé, comment m’a-t-on habitué à me faire enculer de la sorte sans réagir ? Par quelle fatalité l’homme que j’étais s’est-il transformé en connard payant cinq ampoules 259 francs sans même penser à sortir un flingue et buter à tout va ? Comment est-il possible qu’un peuple qui, il y a deux siècles encore, coupait la tête des rois, accepte de payer 259 francs ce qui, quinze ans pus tôt, coûtait 12 francs ?


Mes ampoules sont installées, elles ne me donnent pas de la lumière, elles me la font chèrement payer. Quand l’une d’entre elles claquera, le souvenir de cette humiliation fera peut-être naître en moi une rage meurtrière incontrôlable. Peut-être deviendrai-je à mon tour, rendu fou par le sort qu’on nous fait, un candidat au djihad, le seul djihad authentique, le vrai : le djihad électrique ?

37 commentaires:

  1. Le djihad électrique est le seul autorisé par le coran alternatif !

    RépondreSupprimer
  2. Cher coreligionnaire des beaux quartiers remplis de grands humanistes gauche-caviar, je vous ferais aimablement remarquer que dans une maison de maitre digne de ce nom, il revient au petit personnel de s'occuper des basses tâches liées à l'achat de réapprovisionnement. :)

    C'est bien là le problème dramatique de notre époque: le petit personnel n'est plus formé au métier avant d’être admis à travailler. Les employeurs d'entreprise en France ont la prétention de rechercher le mirifique mouton-à-cinq-pattes, l'employé modèle miraculeux (qui ne coûte rien) mais ne font riennnnn pour le former préliminairement aux contingences du métier.

    Pour information, mon petit personnel de domus a toujours été formé dans les meilleurs écoles anglaises de servitude stylée et Moi leur Dominus omnipotent ait toujours veillé à ce qu'il soit opérationnel au préalable avant d’être admis à me servir (humblement).

    Quand aux ampoules "modernes", ce n'est ni plus ni moins que vague escroquerie de car ce type de lumière néon est de piètre qualité et sa longueur d'onde douteuse peut nuire à vos tableaux de maitre & votre santé.

    Quant à l'ignoble mémé-pisse-vinaigre qui osait vous importuner (quelle audace ces gens ordinaires), il vous faut encore maitriser le noble art ancestral du coup-de-poing furtif en pleine tronche dit "attaque éclair de la vipère dorée (sur tranche) de Shao Lin" qui vous assurera tranquillité & quiétude où que vous soyez même au sein de votre domus..... :)

    Personnellement, ce genre de pratique violente ne dérange nullement ma bonne conscience (hypocrite) de grand humaniste rousseauiste affilié à la section radical-socialiste révolutionnaire du Rotary Club de Neuilly s/ Seine. Noblesse (du fric) oblige.

    Bien à vous entre gens du même monde (privilégié)


    RépondreSupprimer
  3. Ampoule basse consommation qu’y zappellent ça. On peut d’ailleurs pas mettre les pieds dans un Franprix, un CarrefourMarket ou un Monop, quelque officine que ce soit de l’entente frauduleuse, acheter quatre conneries, sans que ça t’ait coûté cent balles. On peut mixer à l’infini : brosse à dent, paquet de gâteaux, sixpack de PQ, une orange, for example, c’est 15 euros.

    RépondreSupprimer
  4. je compatis sincèrement pour l’auteur, depuis l'avènement de ces ampoules modernes je me fournis à ikea exclusivement, là ils ont au moins le bon gout de vendre des produits fabriqués par des sous-esclaves à des prix accessibles à un sous-prolo occidental, c'est un deal honnête je trouve (puis c'est un bon plan pour les piles bâtons aussi, rapport qualité/prix imbattable)... puis à partir du moment où on connait les passages secrets présents dans son magasin (et qui évitent les 5km de marche à travers l'univers angoissant de l'enseigne) on peut plier l'affaire en un 1/4 d'heure en dehors des heures de pointe. pizza à 1.5€ en prime (je vous déconseille leurs beignets au chocolat par contre)...

    il est également à noter que les ampoules éco-citoyennnes du futur durable contiennent du mercure et émettent des rayonnements radio nocifs (sans parler du rendu de merde du spectre lumineux produit (jaune pisseux, ou bleu hôpital)). contrairement à une conne ampoule du siècle dernier, donc. mais bon, on ne va pas s'en plaindre non plus, pour 40€ les 5 on peut considérer ça comme une espèce de prime à l'enculade...

    après si vous avez vraiment envie de jouer au plus fin avec notre ministre du redressement, il existe la solution du site web chinois, ils font de l'ampoule led à 3-4€ pièce et la livraison est offerte (là pour le coup c'est correct : ça ne consomme plus rien et le rendu est proche des ampoules classiques). bon c'est lent aussi, comptez 2 à 3 semaines de délai ; par contre comme c'est des chics types ils mettront n'importe quoi sur le bordereau de commande présent sur le colis à destination des agents de la douane (par exemple : electronic gadget - 0.83€), pour que vous n'ayez jamais de taxe d'importation à payer (la douane intercepte les colis à partir de 20 ou 25€ déclarés)...

    bon jihad électrique à tous !

    RépondreSupprimer
  5. Pour les ampoules, nous en sommes au second échelon de l' enculerie:
    http://fortune.fdesouche.com/31366-television-%c2%ab-pret-a-jeter-%c2%bb-ce-soir-sur-arte-retour-aux-sources-de-la-societe-de-consommation

    RépondreSupprimer
  6. Je suis très étonné de ne pas lire ici un commentaire bien senti de Messire Marchenoir : c'est un garçon qui a énormément de choses à dire, à propos des ampoules électriques post-modernes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir10 juillet 2014 à 01:36

      J'arrive, merde, on n'est pas aux pièces...

      Bon, alors, pour commencer : ne me dites pas qu'en juillet 2014, vous pensiez qu'on pouvait encore acheter des ampoules incandescentes en France ? Vous dormiez depuis vingt ans, ou quoi ?

      Ensuite, le brouillard technique qui entoure ce billet est franchement regrettable : qu'est-ce que vous vous êtes fait fourguer ? Je suppose que ce sont des ampoules fluorescentes ?

      Bon, vous vous êtes fait enfler, je confirme. Encore qu'il y ait des bonnes fluorescentes et des mauvaises fluorescentes, mais globalement c'est de la merde, et puis je vous vois pas éplucher des dizaines de pages de dossiers techniques pour choisir la moins mauvaise.

      Donc, faisons court.

      Aujourd'hui, si vous n'avez pas une semaine à consacrer au choix de vos ampoules (et que vous avez les moyens de payer la note EDF correspondante), il faut prendre des halogènes à forme incandescente. Elles ne s'appellent pas comme ça, évidemment, ça serait trop simple.

      En tous cas, elles ont exactement la même apparence extérieure que les ampoules de grand-papa (culot, verre), MAIS au lieu d'avoir un filament classique à l'intérieur, elles ont une ampoule halogène miniature à la place. Mécaniquement comme électriquement, elles sont 100 % substituables aux anciennes ampoules, elles produisent une lumière de qualité au moins aussi bonne voire un peu meilleure, elles durent un peu plus longtemps (deux fois plus en principe) et consomment un peu moins (10 ou 20 %). Elles coûtent 2 euros environ.

      Elles représentent donc l'enculade minimum, en ce sens qu'elles ne sont QUE deux fois ou trois fois plus chères que les anciennes, et sont un peu meilleures, en tous cas jamais moins bonnes.

      Mais il y a une enculade cachée, car évidemment c'est trop beau pour durer : cette alternative qui nous sauve de l'épouvantable CFL (lampe fluorescente) sera, elle aussi, interdite en 2016, et ça les médias vous le cachent jusqu'à présent. Depuis le début, les halogènes ont servi à calmer les populations furieuses de se voir imposer le caca en tube qu'est la CFL. Sur l’air de : vous inquiétez pas, il y a toujours les halogènes, on a pensé à vous mes petits lapins. Mais une fois que les gens se seront bien habitués et seront fatigués de protester, il est prévu de leur tirer aussi sous les pieds le tapis des halogènes. Hahaha, on vous a bien eus, bande de cons.

      C'est à cela que votre vendeuse faisait allusion, en vous parlant d'une interdiction en 2016. Il y a possibilité de confusion, car ce qu'on appelle couramment l'ampoule à incandescence est l'ampoule normale, celle d'Edison, dont la technique n'avait pas fondamentalement changé depuis son invention au XIXème siècle, et qui est maintenant totalement interdite (en pratique). Mais les ampoules halogènes à forme incandescente qui remplacent les anciennes sont aussi, techniquement, des ampoules à incandescence, puisque leur lumière est produite par un filament chauffé à blanc.

      J'espère que vous suivez.

      Donc, déjà, à ce stade, un conseil : si vous n'avez pas, comme moi et d'autres, fait des stocks d'ampoules incandescentes avant leur interdiction, faites des stocks d'ampoules halogènes à forme incandescente avant leur disparition du marché, qui risque de survenir avant l'interdiction officielle, suivant la bonne habitude franchouillarde.

      Et quand je dis des stocks, c'est des dizaines ou des centaines. Ca vous permettra de voir venir.

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir10 juillet 2014 à 01:37

      Pour la suite :

      Les ampoules fluorescentes ne s’amélioreront sans doute pas. De toute façon, c’est là aussi une technologie transitoire, car on va tenter de vous obliger à passer aux lampes à diodes électroluminescentes (LED). Encore plus chères que les fluo ! Si, si, c’est possible. Et encore plus mauvaises -- du moins pour l’instant et sur le marché français. Elles sont censées durer encore plus longtemps que les CFL (à condition que l’électronique tienne, ce qui n’est évidemment pas le cas...), mais celles qu’on trouve aujourd’hui fournissent un éclairage ridicule, niveau veilleuse.

      La bonne nouvelle est que la technologie LED fait de gros progrès, et qu’on arrivera sans doute à avoir un produit presque aussi bon (et peut-être meilleur) que la bonne vieille Edison.

      Aux Etats-Unis, on peut acheter aujourd’hui des ampoules LED à la fois puissantes (l’équivalent d’une vieille 100 watts au moins) et offrant une bonne qualité de lumière (à la fois chaude, comme les incandescentes, et dotées d’un spectre aussi régulier que possible, pour fournir un rendu des couleurs naturel). Inconvénient : elles sont, pour l’instant encore, uniquement directionnelles (comme un spot halogène), et sont HORRIBLEMENT chères, genre 60 dollars.

      Elles sont donc déjà utilisées assez largement, mais uniquement en milieu professionnel : bureaux, commerces, usines... Quelques particuliers fous furieux en installent chez eux, mais c’est l’Amérique, hein...

      La vraie bonne nouvelle est qu’on vend depuis peu, aux Etats-Unis, chez un gros distributeur national (équivalent de Carrefour ou de Darty), une LED juste un peu moins performante, avec une qualité de lumière pas tout à fait aussi bonne, mais avec les caractéristiques décisives suivantes : éclairage presque omnidirectionnel comme une incandescente, puissance équivalente à une 100 watts, et prix acceptable de 10 dollars.

      Le fabricant des deux modèles est le même, il est américain, il s’appelle Cree. C’est la marque à retenir. Pour l’instant ce n’est disponible en France que pour l’éclairage des lieux professionnels, mais je suppose que les modèles grand public suivront. Bon, tout ça est livresque, je n’ai pas vu de mes yeux la lumière produite par ces engins.

      Supprimer
    3. Robert Marchenoir10 juillet 2014 à 01:38

      Dernière bonne nouvelle, pour les fous furieux exclusivement : d’abord, confirmation que les industriels, alliés aux Etats, ont bel et bien bridé volontairement les performances des ampoules incandescentes. Pour satisfaire les clients mécontents par la disparition des ampoules classiques, un fabricant américain propose maintenant, sur Internet exclusivement, des ampoules incandescentes dans toutes les puissances, y compris 100, 200 et 300 watts, qui durent... 20 000 heures, soit 20 fois plus que les anciennes ampoules interdites, et deux à quatre fois plus qu’une fluorescente de merde ! Elles ne coûtent que... 2 dollars ! En prime, elles sont ultra-résistantes aux vibrations, ce qui leur permet de contourner l’interdiction (les ampoules incandescentes à « usages spéciaux » demeurent autorisées). Et pour couronner le tout, elles sont fabriquées... aux Etats-Unis, et pas en Chine.

      Bon, évidemment elles sont en 110 volts, donc inutilisables pour nous. Mais vous pouvez acheter, toujours sur Internet, de telles prétendues « ampoules de chantier » en Angleterre, en 230 volts. Ils livrent en France. Il faut juste prévoir d’en prendre un petit stock. Le coût est raisonnable, aux alentours de 2 livres. Googlez « rough service lamps ».

      Ah, tant que j’y suis, je vous signale la prochaine enculade, encore confidentielle : faites des stocks d’aspirateurs ! L’Union européenne, non contente de nous obliger à vivre dans des logements mal éclairés, a décidé en plus de nous faire vivre dans la crasse. La puissance des aspirateurs va elle aussi être limitée. Les aspirateurs actuels les plus efficaces seront interdits...

      Supprimer
    4. Vous voyez que je ne vous avais pas menti…

      Supprimer
  7. C'est quoi l'embrouille avec nos vieilles ampoules ? Pourquoi ils n'en veulent plus ?

    RépondreSupprimer
  8. Vous aviez gardé assez d'ampoules à incandescence en réserve jusque la ? Chapeau !

    RépondreSupprimer
  9. Pour ma part, j'ai stocké il y a plusieurs années un bon stock d'ampoules normales voyant le coup arriver. Sortir de son pauvre carton (je ne sais pas pourquoi mais l'emballage de des ampoules n'était pas top au siècle dernier) une de mes ampules de 10 ans d'age me procure un plaisir étourdissant, un plaisir de rebelle qui, seul dans son petit appart, va avoir un impact grandiose sur l'effet de serre, le trou dans l'ozone, la necessité de maintenir les centrales nucléaires et autres plaisanteries.
    Il reste quelques vendeurs d'ampoules normales. Habitant Versailles, j'en ai trouvé chez un quincailler de quartier. Lui demandant la raison de cette offre politiquement peu correct, il m'a répondu que cela venait du fait qu'un conservateur du chateau impose l'achat d'ampoules à incandescence pour ne pas risquer d'abimer les tableaux et les tissus. Les hordes de touristes chinois faisant assez de dégats comme celà. Le seul probleme est que ce quincailler a aligné le prix des vieilles ampoules sur celui des nouvelles!

    RépondreSupprimer
  10. le pendant du djiad électrique c'est le carême magnétique
    la solution la plus simple serait de faire fabriquer des ampoules à incandescence dans les pays en voie de développement ,sous le manteau et de les commercialiser en occident
    double bénéfice
    éviter de se servir des merdes à mercure intégré que les lobbies déconologistes nous ont imposées ( faut savoir que le grineu ouachingue ,grenn washing , est une vache à lait quasi impossible à assecher...pour les malins, pasque pour les péguts dans ton genre et dans le mien.....)
    économiser le prix hallucinant de ces merdaves qui mettent un temps infini à se stabiliser en délivrant une lueur sourde et jaunasse

    et surtout , surtout , bavordavel de moive , résister à la tyranie légale , une de plus , imposée par les lobbies intelligents au pouvoir

    je me souviens de l'histoire des centimes d'euros
    pas vous?
    les centimes d'euros furent fabriqués dans un alliage zpézial'ment conçu pour:
    - ne pas contenir de plomb
    - ne pas contenir de cuivre
    - ne pas contenir de nickel
    résultat , les centimes d'euros se corrodent plus vite que les centimes de francs et surtout sont très ferro magnétiques
    ça a l'air con , comme ça le ferro magnétisme, mais une pincée de centimes d'euros bien séquestrés dans le blue jean d'un manipulateur radio qui rentre et sort dans la salle d'irm ou dans celle du technicien de maintenance de la même irm , peuvent , une fois libérés à coté de ta carte bancaire, nuire gentiment à sa puce
    ou l'effacer
    la joie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur Kobuste, je n'ai pas souvenance de vous avoir déjà lu si énervé... Votre phase surcharge votre neutre, un coup à vous péter le filament...
      Autre belle enculette, pour ceusse qui ont connu les engins semi-légendaires qu'étaient les magnétoscopes; avec lesquels le pôvre pêcheur accédait à la joie d'enregistrer sur des supports réutilisables à l'infini, tout en regardant, tenez-vous bien, AUTRE CHOSE que ce qu'il embobinait! Ô âge de merveilles! Halogène dans le calbard!

      Supprimer
  11. Eh ben moi, entre l'encyclopédisme de Marchenoir et le techno-pessimisme de Kobus, j'ai envie de me réfugier dans une valeur sûre QUI FAIT DU BIEN A LA PLANETE : je vais me taper un bon whisky.
    (comment font les gens qui ne boivent pas pour supporter tout ce qu'on nous fait ? Mystère)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Putain, ça dénonce sur ton site!

      Supprimer
    2. point techno pessimiste ne suis
      enfin,pas trop
      la technologie (tiens encore un néologisme merdeux, il faudrait dire, la technique) devrait nous aider à passer le cap des néo écologistes qui tentent de nous véroler l'existence avec leurs interdictions successives....
      par exemple,la montée des océans....il existe un site 'ternet, regroupant les mesures des marégraphes depuis 100 ans
      qu'y voit-on?
      que la mer monte partout
      sauf en bord de mer

      ça devait pas être suffisant pour emporter l'adhésion des climato-dubitatifs dans mon genre
      d'où mesures satellitaires.....si c'est pas de la technique d'avant garde , ça ? hein?
      avec un instrument dont la marge d'erreur est de 34 cm
      pour mesurer des hauteurs de l'ordre du cm

      ok
      tant qu'on peut se le payer, hein....

      Supprimer
  12. Vos commentaires sont tous de qualité. Pourquoi écrivez-vous si bien ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait ils commencent à se masturber et juste avant d'éjaculer ils se retiennent, écrivent leur papier et lâchent la sauce ensuite dans un bol de lait, et paf ça fait des chocapic.

      Supprimer
  13. Robert Marchenoir11 juillet 2014 à 11:56

    Quelques remarques supplémentaires pour faire passer le whisky :

    1. Les ampoules fluorescentes permettent réellement de faire des économies. Même en tenant compte de leur prix d'achat, elles sont rapidement rentabilisées en fonction de leur durée de vie théorique, et même, très probablement, en tenant compte de leur durée de vie réelle qui est inférieure.

    Toutes les considérations ci-dessus sont inspirées par la mauvaise qualité de la lumière produite, et l'inadaptation à de nombreux usages. La facture EDF n'étant pas négligeable et étant appelée à gonfler, ceux qui ont un budget serré peuvent avoir intérêt à se plonger dans les bancs d'essai comparatifs d'ampoules CFL.

    2. Emmerdement supplémentaire : les gros malins qui fabriquent les luminaires les ont maintenant "adaptés" aux ampoules fluo. Là où n'importe quelle lampe ou applique de merde supportait sans problème une ampoule de 100 watts, la nouvelle mode consiste à les limiter aux ampoules "de 60 watts".

    Naturellement, personne ne sait ce que cela signifie : une ampoule produisant autant de chaleur qu'une incandescente de 60 watts ? Une ampoule halogène à économie d'énergie produisant autant de lumière qu'une ampoule classique de 60 watts (mais qui consomme moins) ? Une ampoule CFL équivalente d'une ancienne 60 watts ? Une ampoule fluo consommant 60 watts (ce qui n'existe pas) ?

    Ce qui est certain, c'est que les douilles et la construction générale des luminaires actuels sont visiblement plus fragiles et moins résistantes à la chaleur que les luminaires anciens. En plus de tout le reste, vous devrez aussi tenir compte des luminaires présents chez vous (et de ceux que vous pourriez acheter dans un futur proche...) pour choisir vos ampoules.

    Conclusion : il faudra bientôt un doctorat en changement d'ampoules pour pouvoir s'éclairer correctement chez soi. Faites une bonne action : proposez à votre grand'mère d'acheter ses ampoules à sa place. La pauvre n'a pas mérité ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert, il va falloir développer parce que là on reste un peu sur notre faim vis-à-vis de notre soif de connaissance des ampoules.

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir11 juillet 2014 à 20:38

      Excellent ! Je vous prépare un complément en trois parties, douze sous-parties et quinze annexes techniques. Il y aura interro lundi et je sacquerai les fumistes.

      Supprimer
    3. Au moins, on sait où il taffe ce bon Robert!

      Supprimer
    4. Robert Marchenoir12 juillet 2014 à 20:21

      Ah ? Et je taffe où, gros malin ?

      Supprimer
    5. je ne sais pas si les ampoules fluorescentes permettent réellement de faire des économies, leurs durées de vies étant largement inférieures à ce que proclament leurs fiches techniques, et tout en sachant que l'éclairage c'est penauts sur l'ensemble d'une facture edf (à moins d'habiter au château de versailles), en tout cas il est impossible de lire sans se niquer les yeux en s'éclairant avec ça...

      le truc rigolo supplémentaire, c'est qu'il me semble que c'est l'ensemble des luminaires qui à tendance à muter et que l'ampoule (quelle qu'elle soit) disparait au profit des mini loupiotes à broches. ce qui produit des réussites esthétiques de cet ordre là : http://www.castorama.fr/images/products/i/i_590967.jpg (159€ tout de même) ainsi qu'un certain désarroi lorsqu'on se retrouve dans le rayon ampoules à casto ; il y a probablement 10 types de connecteurs différents, certains visuellement très proches...

      je ne sais pas si c'est un complot pour rendre aveugles les gens qui lisent encore des bouquins mais ça y ressemble quand même beaucoup...

      Supprimer
    6. Ah bah eh! Au magasin d'ampoules, tiens!

      Supprimer
  14. Y'a pas que des cons sur Internet, fidèle Kato !

    RépondreSupprimer
  15. http://www.lampe-ampoule.com/ampoules_a_incandescence-c-6910.html

    RépondreSupprimer
  16. Aussi sec, je lui fis remarquer que j’étais en train de poser mes propres questions, et qu’il allait lui falloir patienter.
    comment que je t'aurais envoyé péter au cas bien sur ou je ne sois pas en train de me livrer à la reprise individuelle...
    cela étant dit, je préconise les ampoules LED. conso 8 watt/h maximum et elles ne pètent pas.
    le prix? faramineux, genre 8 euros l'ampoule.

    RépondreSupprimer
  17. et marchenoir déconne à plein pot...

    RépondreSupprimer
  18. Tagada le vénérable de la Hype14 juillet 2014 à 01:06

    Amis de la branchitude stylée, suivez la voie écolo-chic:

    Personnellement mes amis, fi de l'éclairage "moderne" (c'est juste bon pour les ploucs), je vous recommande chaudement la graisse de Femen pour vos antiques lampes à huile & chauffage. C'est simple, économique & fort pratique et à la pointe de la hype écolo-chic!

    L'inconvénient, c'est que la chasse à la Femen demande plus de doigté que la chasse au sanglier. Voici donc la divine martingale infaillible:

    1) attirez une ou deux Femen en leur promettant des futilités (argent/drogues/bijoux/fillettes lascives/partouzes VIP) dont ces immondes petites pétasses sont fort friandes.

    2) une fois piégées dans un lieu que vous avez sécurisé, munissez vous d'un gourdin clouté & frappez à répétition sur le crâne (creux) ces vilaines bestioles irritantes.

    3) et voila! vous n'avez plus qu'à récupérer la précieuse graisse en ouvrant à l'aide d'une lame le ventre & les cuisses du produit de votre chasse. La viande restante servira à nourrir vos animaux de compagnie adorés & votre (humble) petit personnel de maison dévoué. L'effort est toujours récompensé!

    Le procédé est certes laborieux, un peu salissant mais que de bénéfices écolo en perspective. Et puis la chasse à la Femen (pas encore réglementé-dieu merci!) a fait de moi le nouveau messie incontournable de la Hype sur toute la planète Jet-Set sur fond d' électro-chic & choc! Que du bonheur!

    Mon petit doigt me dit qu'un certain Lagerfeld (grand misogyne devant l’Éternel -j'adooore!) ne jure que par ce type d' éclairage hype. Sans le moindre doute un grand maître du bon goût ce Karl* !.... :)

    Prochainement si vous êtes sage, je vous apprendrai comment confectionner un succulent hachis parmentier avec de la viande de hipsters barbus écolos-techno** qui régalera tous vos amis & fera de vous un vénérable esthète hype doublé d'un maître-queux fort recherché! Wait n' see! :)

    Sur ce, je vous laisse car j'ai invité pour le souper ma "nouvelle-grande-amie"(du moment) Carine (Roitfeld ***of course!); pour étonner cette bourrique ultra-snobinarde, je vais lui servir un délice chinois de couilles farcies de tigres du Bengale (une espèce fort rare dit-on!) assorti d'un sorbet mignon de cervelle de clodo aviné au Grand Marnier. Un régal digne des Dieux de l'Olympe!

    Si Carine ne se laisse pas convaincre par tant de délices, je l'emmènerai faire un (petit) tour dans ma cave-à-Femen (à chacun son élevage).... :)


    * name-dropping of course!
    ** Vogue & Harper's Bazaar m'ont déjà commandés (avec forte insistance) l'article pour leur section gastronomie
    *** et encore du name-dropping à tire-larigot (ben voyons!)

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?