20 mai 2012

Leçon de politologie

Au CGB, nous avertissons charitablement certains : ils font fausse route en stigmatisant la diversitude. L'explication est beaucoup plus simple, et c'est le Monde qui nous a informé de cette nouvelle capitale :

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/04/20/les-handicapes-mentaux-commencent-a-user-de-leur-droit-de-vote_1687844_1471069.html

Les handicapés mentaux commencent à user de leur droit de vote

"Grâce au vote, on montre que l'on a des opinions politiques. En France, on n'ose pas dire que l'on ne sait pas, mais il n'y a pas que les déficients mentaux qui ne comprennent pas tout aux programmes des candidats à la présidentielle"

C'est les révolutionnaires qui doivent être content...

Mongolito vaincra !!

6 commentaires:

  1. kobus van cleef20 mai 2012 à 16:08

    j'ai bien ri

    d'un autre coté , ça tend à prouver que la démocrature fait feu de tout bois....
    et si c'était ça le taux de participation record?
    ça et la submersion ethnique ....

    dommage que nous n'ayons plus de guerres coloniales, on pourrait les expédier au feu

    parceque ,pour aller au chagrin tous les jours, faut avoir assumé l'équation travail=rétribution, gros travail=moyenne rétribution
    et pas de travail=aumône

    quoique....des calculs plus affinés pourraient montrer que ; pas de travail+aides sociales+culture de l'excuse=pas besoin de se faire chier

    RépondreSupprimer
  2. sujet épineux

    à la fois, matière comique inusable; et matière à réflexion sur ce que serait la condition humaine et l'intelligence.

    Je n'ai ni la patience, ni le bagage pour aller plus loin mais je me permet juste de préciser que le cliché du mongolito, dépendant à 4 ans d'age mentale ne représente qu'une minorité de ceux qui sont catégorisés déficient par l'administration française (MDPH).
    La plupart des majeurs catégorisés comme tels, qui s'intéressent à la chose politique sont sensible à l'étayage, du moins à l'éclairage qu'on peut leur apporter. La plupart ont conscience de leur différence et ont bien saisi qu'un des facteurs de socialisation est de savoir un minimum ce qu'il se passe dans l'actualité. En soit ça fait déjà un critère de bon sens. Avec des exercices simples de pensées, des professionnels du médico social arrivent à aborder des questions politiques et, sans prosélytisme, les amener à aller voter en étant informé des enjeux et des courants.
    La loi de 2005, citée dans l'article du monde induit la facilité d'accès de la personne handicapée aux dispositifs de droit commun, donc le droit de vote.

    Maintenant 2 choses :
    Si le seul critère retenu pour avoir le droit de vote serait de posséder un seuil minimal de culture, des compétences linguistiques et logique (ce que les tests WISC, quantifiant l'intelligence chez nous, et critère de qualification de déficient mental); il n'y aurait plus beaucoup de votants.

    J'ose espérer, camarades CGBistes lecteurs de LeBon, Bernays ou Arevalo, que vous n'imaginiez pas que tous les honnetes citoyens, non repérés par les différents services d'assistances étatique, disposent, eux, d'une conscience politique idoine et irréfutable.


    joseph

    RépondreSupprimer
  3. Bah, c'est juste pour faire un truc interdit par la maîtresse, mais j'envoie 12000 bisous à tous mes camarades mongolitos.

    RépondreSupprimer
  4. //Maintenant 2 choses :
    Si le seul critère retenu pour avoir le droit de vote serait de posséder un seuil minimal de culture, des compétences linguistiques et logique (ce que les tests WISC, quantifiant l'intelligence chez nous, et critère de qualification de déficient mental); il n'y aurait plus beaucoup de votants.//

    Tout juste, n'empèche que même dans mes fantasmes les plus fous sur le futur bisouours-land je n'aurais pu imaginer cela. Ca bute.

    RépondreSupprimer
  5. kobus van cleef21 mai 2012 à 22:37

    @ anonyme joseph du 20mai 2012 21h10

    moive ça me semble plutôt comique inépuisable
    jusqu'à un certain point

    ce point là étant le sufrage censitaire

    juste pour faire chier, voyez?

    si les gols sont infoutus de subvenir à leurs besoins , dame, faut éviter de les représenter

    comme il est dit "pas de participation sans représentation" qui donne l'exacte contrepartie "pas de participation sans représentation"

    si les gols ne participent pas ( au sens pécuniaire , s'entend), ils ne sont pas représentés , sens du cens , si vous me passez le good joke

    perso , je n'imagine pas que les lecteurs du CGB ont tous une conscience historique

    j'espère seulement qu'ils ont TOUT fait pour ne pas être repérés par les services d'assistance étatique , qui sont , malgré tout , les chancres qui viennent te débusquer

    je le sais ,une de mes secrétaire , démissionnaire, a entrepris sa deuxième existence dans ce grand corps ,et son job consiste à traquer les gosses et les familles malheureuses

    par là , faut comprendre "qui sortent des clous"

    car , posons nous la question, qu'est ce que "heureux en société"?
    qu'est ce que la norme?

    à ce compte là , quand j'étais gosse , j'eusse été retiré de chez mes parents pour défaut de télé , défaut de vacances au ski , défaut d'activité associative

    j'aurais subi moultes investigations psychiatriques pour mutisme, et mon père aurait pu se mettre en examen pour ....on ne sait quoi, les lois soupçonneuses n'ayant pas encore été votées

    RépondreSupprimer
  6. selon mes calculs, en France, y'a bien plus que 400 000 golmons en âge de voter..

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?