11 mai 2012

Hollande, si t’as des couilles...


Mon cher François,

Il paraît que le changement c’est maintenant, enfin pour le 16 mai, après la passation de pouvoir officielle entre le Président sortant bling bling et toi, le Président normal.
Tant mieux. Après un quinquennat à dépénaliser le droit des affaires, y’a du boulot pour toi François.
Tu restes quand même ?
C’est pas parce qu’on n’aura plus un Président à Rayban aviateurs, qu’on va se dire que ça a changé hein.
Hier, comme pas mal de gens normaux, on a regardé Envoyé spécial et ce reportage sur l’affaire Dexia. 19 milliards de dettes pour les collectivités territoriales, 100 plaintes déposées devant les tribunaux. Le système, on dirait que son pourrissement de l’intérieur est encore pire que ce qu’on nous dit des Chinois, des Brésiliens et des Indiens et de ce qu’ils font à leurs zenfants.
Enfin tu sais, dehors ça fait peur, même si y zont fait un parc d’attraction : la Thaïlande.
Des fois, on se dit qu’on a sûrement raté un épisode mais là, on rattrape.
On est sur vous.
C’est la gangrène et on peut pas couper la jambe de bois, vu que la République est une et indivisible, non ?
On dirait que le système entier est aujourd’hui candidat à la paralysie et la banqueroute.
Qui va payer cette dette François ?
D’après le reportage, qui comme toute copie de journaliste normal, ne pose pas les bonnes questions, il semblerait que l’addition soit encore pour le contribuable français, ce multimillionnaire qui s’ignore en tant que mec pas normal lui le con… Mais toi, notre nouveau Président normal comme un mec normal qui serait devenu Président, il paraît que tu es de gauche, et que du coup, ben la justice sociale c’est ton truc à toi et tout, moraliser la finance... Et on en passe hein.
Sur ces points là, on va pas tarder à voir.
Parce que maintenant, on regarde tout.
Parce que faut que tu comprennes bien, que si tu fais rien, comme un Président normal le ferait quoi, comme Jacques Chirac par exemple, eh ben on tardera pas à remplir nos sacs de billes d’acier pour jouer vraiment à la démocratie à la récréaction.
Méfie-toi François.
Dans peu de temps, plus personne ne pourra plus se défiler.
Même pas toi, tout Président normal ou lambda que tu sois.

L’affaire Dexia, on nous dit à la télé que c’est un problème de « prêts toxiques ». Comme si y’avait une fatalité qui s’était insinuée dans le bastringue, un genre d’artefact imprévisible, comme une catastrophe naturelle, un putain de tsunami qui viendrait non seulement te gâcher tes vacances à Phuket, mais bousiller toutes les autres aussi, celles du reste de ta vie vu que t’es clamsé. T’es out ! Tout le monde va poser juillet et août.
"Désolé si on a gagné, sans rancune hein?"
Les prêts Dexia proposaient un taux fixe à 3 points 5 pendant quelque temps. Bien vite, on passait à un taux variable indexé sur la parité euro/franc suisse, sauf que là, le banquier y montrait plus de courbes. Nous, en tant que mecs normaux, on s'est dit que c’était pire qu’au casino d’Enghein, avec un taux de redistribution de zéro. Ben ouais François, parce qu’il était hautement normal que la combine finisse par rapporter. Et gros. Genre 19 milliards.
Tu comprends bien que tout normaux qu’on soit, on ait fini par comprendre ça ?
Depuis qu’on fait des études de Koh Lanta, on a appris une chose : par gros temps de crise, il est deux valeurs dites refuges, et qui se sentent pousser des ailes : l’or et le… franc suisse (normal c’est là où y’a tous les coffres du monde). On le sait, parce que avec les copains pas plus normaux que moi mais pas moins non plus, on en a acheté un tas qu’on a enterré une nuit au pied d’un arbre au Luxembourg, tu sais, pas loin du Sénat. Ça s’appelle du survivalisme.
En plus, on a jamais arrêté de nous dire que depuis sa naissance, l’euro pose des problèmes sur la scène internationale. Les autres, y disent de cette monnaie qu’elle est un peu renfermée sur elle même, un peu dépressive, pas très sociable quoi, du genre timide avec des lunettes et un appareil dentaire. La looose.
En tout cas, contrairement à la plupart des mecs normaux, nous au CGB, on a plein de copains dans le milieu. Et dans le milieu, où on appelle un chat un chat exactement d’ailleurs comme chez les mecs normaux, eh ben on a du mal à cacher les mâchoires qui se décrochent d'admiration. « Ze coup ». Les prêts Dexia, y zappellent ça des « pieds de biche » ; y disent que « c’est peut être pas le casse du siècle » (à cause des dettes souveraines des Etats où là ça serait « redoutable »), mais que c’est bien un « braquage de masse ». Y disent aussi : « Et dire que l’Etat français a déjà une fois renfloué cette salope… » Y zont pas peur de se mouiller.
Ça te file pas la chiasse mentale tout ça François ? En tout cas nous, qui en sommes d’autres des mecs normaux, mais pas Présidents, on est en mode hémorroïdes depuis un bail.
T’en as toi ?
Ben, on attendra ton bulletin de santé trimestriel…

En tout cas, le reportage de France 2 était édifiant sur la question, j’espère que tu auras le temps de regarder mais même si c’est pas le cas, j’ai pensé quand même à penser à te faire un petit résumé.
V’là. Rétention d’informations par le professionnel pour arnaquer le profane, documents rédigés au delà de la zone du paravéritable, que nous ne pouvons pas ne pas qualifier de publicité mensongère, abus de confiance, abus de faiblesse, escroquerie, il semblerait pourtant que les collectivités territoriales soient perdantes d’avance pour absence de loi récriminant ce type de pratiques...
Donc euh, c’est pas vrai on pense nous hein. Nous, on pense qu’y a un milliard de principes juridiques qui pourraient jouer au Chamboule tout avec tout ça, à commencer par le principe biblique de l’article 1134 du code Civil : toute convention doit être contractée de bonne foi. Ben tous les mecs normaux ont pas fait droit, mais c’est pas une raison non plus pour se la friser à vie hein, tu en conviendras…

Alors François -Toi, Président normal- , au CGB, on doit te dire en toute normalité, c’est à dire sans se faire d’illusions : on a décidé de t’offrir une trêve des braves.
On est prêts à discuter, mais à nos conditions. Normal on trouve, pas toi ?
C’est à dire qu’on en a vu d’autres, et des mecs qui nous disaient qu’y zétaient supers.
Sois attentif, on ne répètera pas deux fois nos exigences…

Tu légiféreras d’urgence sur les class actions. Oui, car elles permettront, outre de soulager les tribunaux français qui dégorgent et d’accélérer les procédures (dont la lenteur joue toujours pour les méchants) de créer enfin un contre pouvoir digne de ce nom, une sorte de lobby populaire par la bande de l’usager ou du consommateur. C’est à dire qu’on n’est pas contre les référendums hein, mais on a cessé d’être nés de la dernière pluie. Pour toujours. On veut tout.

Tu annuleras ce type de dette bancaire qui sont en vrai des rançons. L’honnête homme, qui normalement devrait être un mec normal a priori, ou au moins un type de ses connaissances, il en pense pas moins. On le sait de source sûre vu que c’est ce qu’on en pense nous. Tu incrimineras ces pratiques à tour de fier à bras et en leur réservant de l’amende mirobolante et de l’ombre, beaucoup d’ombre, de celles que produisent les cellules des prisons fermes.
Sois notre soleil François!
Jack est déjà notre lune...

Tu endigueras aussi les dérives bancaires, en interdisant les taux variables qui ne sont que des paris perdus d’avance contre le temps de la superstructure et qui font basculer le prêt bancaire dans le racket le plus vil et violent.
Les pigeons ne supportent plus qu’on leur vole dans les plumes.
Tu comprends François ? C’est pas normal ça, que 5 000 euros finissent par en valoir 15 000 pour un pas moins quidam que toi cruellement atteint de normalité, sauf que c’est pas la présidentielle…
Que 4 millions en valent 12 pour une collectivité de mecs ultra majoritairement normaux occupés à trouver le bouton du mode peinards sur la machine.
Qu’1 milliard en coûte finalement 1 000, pour un Etat tout ce qu’il y a de plus normal et même un peu plus normal que pas mal de pays dans le monde...
François, je pense que ces exigences relèvent de la moindre des choses, de celles que tu dois aujourd’hui au peuple, le tien, celui des normaux qui vivent sur la planète quotidienne.

François, toi le Président normal qui parle à tous les normaux, tu dois comprendre que c’est fini les politiques de l’autruche, du ni ni et du oui oui.
Ces dettes ne sont pas les nôtres.
Regarde en bas des contrats : on n’a jamais rien signé.
Si tu n'obtempères pas, nous n’aurons plus d’autre choix que nous défendre, parce que à un moment donné, c'est tellement normal qu'on a envie de dire que c'est fatal : le mec normal, il en a un peu marre de se faire enfiler en entendant « c’est normal, c’est comme ça ! »...
Même si ça se voit pas forcément dans les taux de participation astronomiques aux présidentielles…
En cas de non respect de nos exigences, nous décrèterons la rébellion pépère, l’insurrection light et la révolution cool par la grève de l’impôt direct.
Et nous lancerons des actions récursoires contre tous les élus de la République.
Tu as deux mois. (après les législatives et la formation de ton gouvernement, je dirai « partez ! », ok ?)
Enfin ça serait bien…

Pour le reste, on ne t’en voudra pas François de nous avoir menti.
On sait bien que c’est normal de ne pas respecter ses promesses électorales (surtout quand elles sont intenables)...
C’est dire François, qu’on n’est pas de mauvaise foi nous, qu’on ne te demande pas l’impossible.
C’est bien normal et le moins qu’on puisse en tant que gens normaux nous aussi.
On acceptera même que tu fasses ce que ton prédécesseur pouvait pas parce qu’il était pas de gauche, comme par exemple fliquer le web.
On acceptera tout, du moment que tu nous montres ce que c’est qu’un vrai mec normal.
Un mec de gauche quoi.

Hollande, si t’as des couilles…

PS : Ah oui François, pour ce qui est de Valérie, on doit te dire euh, rapport à ta normalitude et la gauche caviar... Non, laisse tomber, on y reviendra. C'est fatal.
On est des blogueurs normal.

6 commentaires:

  1. kobus van cleef12 mai 2012 à 12:11

    tiens, à propos de normalité , dans charlie hebdo de cette semaine( chérie abdo) , cet article de iegor cran
    ça commence comme ça
    "je crois en un seul françois hollande créateur du ciel, de la terre et de la république.....bien sûr, je titillerais un peu les hypocrites qui t'entourent"

    ok

    "un peu"

    il va titiller "un peu" les "hypocrites" qui entourent françois 2, car françois 2 n'est pas hypocrite , c'est son entourage

    et le reste à l'avenant

    pourquoi pas ?

    s'il remet de l'ordre dans les fichus prêts toxiques ( moive aussi j'en ai contracté....douleur pour mon comptable....enfin, lorsque vous dites "un contrat doit être conclu de bonne foi par les deux parties" vous scotomisez le fait que chacun croit entuber l'autre....comme, comme ce qui vient de se passer aux élections/piège à cons !)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou , ça vous fais rire ça ?

    http://www.dailymotion.com/video/xqgc3t_jean-claude-et-djamila-parodie-sept-a-huit-tf1_fun

    RépondreSupprimer
  3. Très bon, ce reportage, Anonyme ! Oui, moi, ça me fait rire ("souffrez-vous du regard des autres? - Non, ce sont plutôt les autres qui souffrent en nous regardant ", ha, ha!)

    RépondreSupprimer
  4. Merci beboper , moi aussi j'ai trouvé ça très marrant , comme votre site quoi !

    RépondreSupprimer
  5. Les nudistes menacent clairement le Vivre ensemble malgré les rediff régulières de la série des Gendarmes... La France n'en a plus pour longtemps avec ces fanatiques. Surtout depuis qu'y se camouflent en naturistes.
    "Sous les pavés la plage", on croyait pas si bien dire, prophétique...

    RépondreSupprimer
  6. @ Lé(s)tat: surtout ceux qui se rasent, c'est interdit par le Coran, bande de mécréants ! Ils menacent nos compatriotes désireux de vivre dans notre sympathique société multiculturelle^^.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?