22 décembre 2011

Cette année, j'ai écrit au père Noël


Cher Petit Papa Noël,
Comme vous le savez déjà, oh pis non, on se tutoie, hein ?... Comme tu le sais déjà, j’ai été sage comme un patient d’un hôpital psychiatrique. Cette année, j’ai été exemplaire, p’tit papa Noël. J’ai voilé violé vingt six femmes pour gonfler les statistiques des chiennes de garde. J’ai désossé quarante-huit immigrés pour gonfler celles de SOS Racisme. J’ai fourni une liste de juifs célèbre à un groupuscule de néonazis arabe et j’ai fourni une liste de néonazis arabe à un groupuscule de juifs célèbre. Voilà, comme tu le peux le voir, Ô Saint-Nicolas… ah merde ! C’est pas celle-là la lettre pour Sarkozi, p’tit papa Noël, j’ai fait mon devoir de citoyen-consumériste du monde-bien. Ayant turfé comme un ouvrier d’avant le Front Populaire, j’estime être en droit de crouler sous tes bienfaits compensateurs, d’être rassasié égoïstement de ta félicité légendaire, que les doux baisers de ta providence me réchauffent en ce rude hiver, que mes petits caprices narcissiques trouvent enfin satisfaction. Pour la première fois, je t’adresse ma liste de cadeaux et de souhaits (oui, car j’avoue qu’au départ, je ne croyais pas en toi, et puis je te confondais avec Satan. Quelle idée de porter les mêmes couleurs ! Vire ton conseiller en Com !). Je compte sur toi pour me combler de bonheur, à la différence de tous ces pauvres innocents de par le monde, frappés d’indignités et de malheurs inique, qui meurent souvent dans d’atroces souffrances, pendant que je jouis sans entrave à la face de l’humanité.
P’tit Papa Noël, j’aimerai avoir :
— un iPhone 4S doté de l’application « Qui est juif ? », avec Himmler en fond d’écran et Lars Von Trier en écran de veille. Et si vous avez le temps, pensez à me le configurer correctement, ce serait la moindre des choses. Parce que c’est gentil de faire des cadeaux, mais si c’est pour faire un travail d’arabe, c’est pas la peine !
— Le livre « Devenez un curé comme à la télé », ouvrage collectif de Bernard-Henri Lévy, Caroline Fourest, Philippe Val, Franz-Olivier Giesbert, Emmanuel Todd, Michel Onfray, Jamel Debbouze, Cynthia Fleury, Tariq Ramadan, Éric Naulleau, Jean D’Ormesson, Laurent Ruquier, Michel Denisot, Arianne Massenet, Gad Elmaleh, l’équipe du Splendid, Laurence Parisot, Akhénaton, Jacques Attali, Guy Bedos, Pascale Clarck, Mimi Mathy, Francis Lalanne, Yannick Noah, Cali, Bénabar, Stéphane Guillon, Didier Porte, Sophia Aram, Calixthe Beyala, Samuel Benchétrit, Carole Bouquet, Abdul El Malik, Laurent Voulzy, Frank Dubosc, Patrick Bruel, Jacky du « Jacky show », Charb, Edwy Plenel, Alain Duhamel, Audrey Pulvar, Renaud, Jacques Weber et plus de trois mille autres auteurs anonymes célèbres, aux éditions « L’empire des songes ». Attention P’tit Papa Noël, le livre pèse cinquante-trois kilos.

— Une émeute raciale avant les élections de 2012, histoire de dynamiser cette campagne si lénifiante. Si possible, bien sanglante et spectaculaire.
— Désarmer les policiers de leurs Tasers et les équiper de fleurets à mouche, ainsi que tout le système électrique avec la petite alerte lorsque l’adversaire à arme lourde est touché.
— La fin de la démocratie. De toute façon, ça ne sert à rien et elle n’est qu’une étape transitoire. Ce sera moins hypocrite.
— Que tous les PD se fassent enculer par les homophobes et vice et versa et recto-verso.
— La fin de la TNT, du câble et du satellite. De la connerie, on en avait déjà assez avec six chaines.
— Renflouer encore une fois les banques en faisant contracter un crédit par les peuples qu’ils devront rembourser aux banques. Le contraire serait désolant.
— La fin de la culture obligatoire Mainstream, dit « World Kultur » ou « Globalism Asshole Penetration Kultur without entrave ».
— Une Shoah médiatique de tous les noms cités plus haut. Je pense que ça ferait plaisir à beaucoup de monde et en particulier à ma mémé qui peste souvent devant la télé.
— Dans ma Timberland gauche, une boite de préservatif Durex pour que je puisse me protéger quand je me branle lorsque Nadine Morano passe à la télé (à la fraise, les capotes !).
— Dans ma Timberland Droite, un Snuff Movies en DVD où Alain Minc se fait dépecer par un octogénaire enthousiaste.
— L’adoption du langage trisomique, dit du « parler banlieue », par tout le personnel de l’éducation nationale pour s’abaisser au niveau des élèves.
— Que les écolos fassent sauter une centrale nucléaire pour prouver que la sécurité laisse à désirer.
— L’adoption urgente d’une loi d’exception en faveur des immigrés, dite la loi « Missié est désolé », où ils seront chacun accueillis par une couronne de fleurs hawaïenne, une boite de « Quality Street » et une subvention annuelle de dignité aux alentours de 75 000 euros.
— L’impunité judiciaire irrévocable pour tout revenu annuel au-dessus d’un million d’euros ou pour toutes célébrités, même pour les crimes les plus horribles, comme le viol, la torture, la pédophilie et le port de baggy.
— L’éradication de la Palestine par Israël. Ce n’est pas que je sois pour l’un et par pour l’autre, p’tit daddy cool Noël, mais comme Israël est plus puissant, ça ira plus vite qu’il gagne, plutôt que d’attendre une Palestine à niveau. En tout cas, faites ça au plus vite, car je n’en peux plus de ce conflit à la con. J’aime bien la guerre d’habitude, mais celle-là est du n’importe oik, comme le disent les jeunes. Alors faites comme vous pouvez, même l’éradication de la Palestine et d’Israël par la Corée du Nord si ça vous chante. Mais que le boulot soit fait.
Voilà p’tit papa Noël, toi qui te descendras une Tourtelle, avec tes godemichés par milliers, n’oublies pas David Douillet.

9 commentaires:

  1. Dans ta liste exhaustive, je ne vois pas Yannick Noah, ni la trace de Abd el Malik, ni même celle de Laurence Parisot, je suis déçu

    RépondreSupprimer
  2. La Mort en houppelande rouge dans la bannière et maintenant cette image, pas de doute, il y a des Pratchettiens (ou anti-pratchettiens) à CGB..

    RépondreSupprimer
  3. La Mort chevauch' le traineau du Père Nw'el,
    Avoue l'ami que ça t'en fait une belle,
    Planquée dans l'vin chaud et le réveillon,
    Piégeant les cadeaux et la dinde aux marrons,

    Faïlalalalalalalalalala!
    La Mort qui rôde sur nos chemins.

    RépondreSupprimer
  4. @ Mouloud
    Après renseignements, ils étaient dans la liste des anonymes. Je les ai rajouté pour te faire plaisir, sans coït.

    @ Lays
    Pratchettien. Enfin surtout avant.
    Avec Terry Pratchett, on n'est pas mort de rire, mais il manie l'humour par l'absurde avec brio. Je le situe plutôt dans un certain charme humoristique que dans la bonne grosse poilade.
    Cependant, ça reste de la light fantasy. Faut aimer.

    RépondreSupprimer
  5. Excellent , vraiment excellent dernier paragraphe israelo - palestinien !!!!!!...

    RépondreSupprimer
  6. "subvention annuelle de dignité"

    Ca va donner des idées à certains.

    RépondreSupprimer
  7. Monsieur Paracelse,

    Chuis fan de vous. Sérieux, certains de vos textes, c'est juste trop tordant, quoi. Mais en fait, vu que vous causiez de Pratchett, je me demande quelles sont vos références, vos maîtres à penser. Desproges peut-être, comme l'avatar semble l'indiquer ? Vialatte ? Enfin, j'me demande quoi.

    J'me demande aussi si vous vous définissez comme réac, ou libéral-conservateur, ou autres. Je vous trouve trop rabelaisien pour avoir quelque point commun whatsoever avec les tantouzes de chez Ilys, en fait.

    Voili voilou.

    RépondreSupprimer
  8. Monsieur Paracelse,

    C’est surprenant, on m’appelle monsieur, maintenant.

    Chuis fan de vous. Sérieux, certains de vos textes, c'est juste trop tordant, quoi. Mais en fait, vu que vous causiez de Pratchett, je me demande quelles sont vos références, vos maîtres à penser. Desproges peut-être, comme l'avatar semble l'indiquer ? Vialatte ? Enfin, j'me demande quoi.

    Déjà, merci. C’est sympathique et je peux désormais te dire, que toi j’t’aime bien.
    J’ai beaucoup lu Pratchett à une époque pas si loin que ça. C’est comme de la BD du style Astérix en littérature. On appelle ça de la light fantasy (fantasy humoristique ; C’est le seul genre de fantasy que je peux supporter, avec celle utilisée que comme contexte. Genre « Game of Throne », bien plus drama que fantasy), comme Lanfeust de Troy, Garulfo ou de Capes et de Crocs. C’est de l’humour au vrai sens du terme selon les définitions de Bergson dans l’essai « Le rire » qu’il oppose à l’ironie comique.
    L’anormalité se prend pour et tente de se comporter comme la normalité (Don Quichotte, Obélix, Omer Simpson et Pierre Richard). J’adore ça.
    Mes textes sont souvent ironiques (le supérieur qui juge l’inférieur par l’exagération selon une perspective). Mais mes nouvelles sont un mélange des deux.
    Mes Maitres à déconner, plutôt que penser, sont Frédéric Dard (avant les années 80) et Desproges, sans conteste.
    Je ne connais pas Vialatte. J’ai juste lu un court extrait et je sais qu’il a profondément influencé Desproges.


    J'me demande aussi si vous vous définissez comme réac, ou libéral-conservateur, ou autres. Je vous trouve trop rabelaisien pour avoir quelque point commun whatsoever avec les tantouzes de chez Ilys, en fait.
    Plus le temps passe, moins je le sais. Tout est et sera faux, donc que la meilleure messe gagne.

    RépondreSupprimer
  9. Merci d'avoir répondu !

    En tous les cas, ce blog est bien plus funky que les autres de la fameuse réacosphère. Votre humour déboulonne bien des idoles, et il me semble aussi qu'il y a une plus grande liberté de ton qu'ailleurs.

    V'savez, dans le wiki sur Jarry, on tombe sur cette phrase :

    "S’identifiant à son personnage et faisant triompher le principe de plaisir sur celui de réalité, Jarry a vécu comme il lui plaisait avec ses trois attributs : la bicyclette, le revolver et l’absinthe. Il leur sacrifiera la respectabilité et le confort. Dans une petite baraque proche d’une rivière, à côté d’un lit-divan, Rabelais composait l’essentiel de sa bibliothèque. L’humour lui a permis d’accéder à une liberté supérieure."

    Elle me fait penser à vous, et par extension au CGB. La classe, quoi.

    Big ups pour Beboper et son amour du jazz, aussi. Ah, et lire DT me manque un peu, maintenant que j'y suis.

    (je vais pas m'étendre plus que ça dans les éloges, ça fait pas mal gay, quand même.)

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?