8 mars 2010

La chanson de la journée de la Femme

Dédiée aux vraies femmes:

5 commentaires:

  1. Celui dont nous rêvons toutes! Espèce en voie de disparition...on ne trouve plus que des bobos malingres qui se passent de la crème de jour et s'enfuient en courant au moindre problème!!!

    RépondreSupprimer
  2. J'en connais même un qui "laisse sa nana régler ses problèmes".
    La Classe moderne.

    RépondreSupprimer
  3. Ma p'tite Athenaïs, on voit bien que tu ne connais pas Paracelse.

    RépondreSupprimer
  4. Cela me rappelle la chanson de B. Holiday, Long gone blues. Mais que voulez-vous mesdames, aujourd'hui la plupart des hommes vivent les burettes dans l'étau de la pression sociale. A la moindre brimade, dès que l'on ose hausser le ton face à sa compagne, on risque l'émasculation. D'autant que l'on a affaire de plus en plus à de sales gamines capricieuses plus qu'à de vraies femmes, cela n'est pas pour arranger les choses.

    RépondreSupprimer
  5. Et pis la bégueulerie des femmes modernes ; elles voudraient toutes un homme cultivé, intelligent, d'un certain niveau social, taillé comme paysan avec des manières de roturier et une verve de pamphlétaire. Un mélange d'Apollon et d'Héphaïstos en quelque sorte, faut pas pousser. L'inverse est aussi vrai, les hommes d'aujourd'hui voudraient tous de frêles naïades, insouciantes et responsables, soumises et autonomes, etc...

    L'amour aujourd'hui est une compétition d'athlètes de haut niveau, à qui on aurait bien envie de filer une trempe par moment.

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?