2 avril 2009

Antisionisme

De l'intérêt d'importer en France une nouvelle forme de lutte anti-fasciste (de retard ?).

"Sioniste!" est sans doute le qualificatif le plus galvaudé du vocabulaire politique. Pour le pavlovien néo non-aligné, il est à peu près l'équivalent de "Pédé!" pour l'automobiliste : une injure généraliste interchangeable vidée de tout sens à force d'avoir été servie à toutes les sauces depuis le milieu des 90's (la mondialisation, le nationalisme, la pornographie, ma grand-mère, Charlie Hebdo, le libéralisme, le collectivisme, l'immigrationisme, l'anti-immigrationnisme...).

Un abus du mot sioniste qui a, au mieux, valeur de test pour mesurer le niveau de pauvreté et de malhonnêteté intellectuelles : Houria Bouteldja n'a-t-elle pas récemment accusé de sympathie sioniste tout ceux qui refuseraient de pleurer inconditionnellement la mort du chef de guerre cheikh Ahmed Yassine ?


Texte à la manière de, gentiment pastiché d'après l'entrée "Antifasciste" de l'abécédaire de la bêtise ambiante d'Alain Soral.

27 commentaires:

  1. Ah bon ? Pourquoi n'entend t'on jamais ce mot dans la bouche des journalistes (radio, télé et presse écrite) alors ?

    RépondreSupprimer
  2. Et pourquoi Serge Moati a récemment parler de la campagne antisioniste de Dieudonné en prononçant ce mot avec dégout ?

    Idem pour Finkielkraut qui a vécu avec dégoût le simple fait que Bouteldja rappelle à la télé qu'il est sioniste.

    Ce mot représente l'interdit, le pouvoir, ce dont on ne doit pas parler. Alors sur un des rares espaces de liberté que représente internet, il est normal de le voir en abondance car ce que les gens dénoncent ce sont ceux qui ont le pouvoir.

    Un problème s'attaque à la racine. Tant que vous n'aurez pas compris ça, vos analyses...

    RépondreSupprimer
  3. si vous ne voyez pas la différence entre "fasciste" et "sioniste", notemment dans le rapport au pouvoir ou a ses représentants, personne ne peut rien pour vous.

    Peut etre que c'est votre poisson d'avril..

    RépondreSupprimer
  4. David Ben Suceurdesang2 avril 2009 à 14:12

    Vous nous les brisez sévère avec votre modération. On dirait des enfants gâtés.

    RépondreSupprimer
  5. Tu dis n'importe quoi putain de sioniste. Ou Crypto-sioniste, bref de toute façon on t'a reconnu.

    RépondreSupprimer
  6. Antisioniste, tu perd ton sang-froid ?

    RépondreSupprimer
  7. "Ce mot représente l'interdit, le pouvoir, ce dont on ne doit pas parler."

    Ouais c'est ce qu'on dit, c'est un mot qui euh... enfin qui fait chier quoi ! Intéressant. C'est le débile de base qui en marre qu'on soit pas gentil avec lui, et que ceux d'en haut là d'abord beh ils ont plus d'argent que moi, et puis j'vais perdre mon boulot, pi Israël ils attaquent avec autre chose que des pistoles à eau, ça sent le complot tout ça c'est pareil : sionistes !

    Le dernier mot de ceux qui ne pensent pas. Comme "facho" en l'occurrence, d'où la pertinence de cet article. La différence est que "facho" c'est plutôt pour les moutons du système, et "sioniste" pour ceux antisystèmes, mais bon...

    "Alors sur un des rares espaces de liberté que représente internet, il est normal de le voir en abondance car ce que les gens dénoncent ce sont ceux qui ont le pouvoir."

    Ah ouais on avance bien depuis qu'on peut dire sioniste sur le net. Le site des Indigènes de la République, ou celui de Soral, ça c'est de la réflexion. Vivement qu'ils soient au pouvoir ceux-là, qu'on ne puisse plus dire "facho" dans l'espace public mais que "sioniste", donc se réduit à dire "facho" que sur le net, et ça sera pas plus intelligent qu'avant...

    Quand je vois un revolver je sors le mot sioniste.

    RépondreSupprimer
  8. Et pour épicer la bouillie: "Quand je vois un revolver je sors le mot sioniste". T'es un poète, toi !

    RépondreSupprimer
  9. Tutafé Xyr...
    Qu'ils se le carrent dans le Sion le nouvel avatar holistique venu remplacer le "fasciiiste" dans le grand manège des démasqueurs du MAL par ceux qui se prennent pour des anges de pureté.

    RépondreSupprimer
  10. Comme en son temps le néo-fascisme ultralibéral a utilisé les idiots antifascistes (et anti-France)pour prospérer tranquillement, le sionisme utilise des idiots antisionistes (et anti-France)pour camoufler sa réalité et agir également en toute tranquillité. C'est une sorte d'union sacrée (consciente ou inconsciente ?) de tous ceux qui détestent la France.


    Grand classique : tu fais faire des attentats langagiers sous faux drapeau (pour discréditer la dénonciation)* et quand tu en as après qui dénoncent sérieusement, faits à l'appui, ton influence sur le pouvoir en France et ta complicité avec les épurations ethniques commises au Proche-Orient, tu as déjà réussi à les faire passer pour des tarés et tu te réjouis d'entendre qu'on répète partout à ces tarés que tu n'existes pas.

    POur revenir plus directement au post et à sa phrase liminaire : s'il y a, à l'instar de la lutte antifasciste de retard qui dénonçait le fascisme là où il n'était pas, importation d'une lutte antisioniste de retard,
    où est le vrai sionisme alors aujourd'hui ?

    * c'est comme quand tu prends Christine Boutin comme "porte-parole" du catholicisme.

    RépondreSupprimer
  11. "tu fais faire des attentats langagiers sous faux drapeau (pour discréditer la dénonciation)* et quand tu en as après qui dénoncent sérieusement, faits à l'appui, ton influence sur le pouvoir en France et ta complicité avec les épurations ethniques commises au Proche-Orient, tu as déjà réussi à les faire passer pour des tarés et tu te réjouis d'entendre qu'on répète partout à ces tarés que tu n'existes pas."

    Merde tu veux dire que Soral est un agnet sioniste ? Mais alors...toi même...nan, si ?

    RépondreSupprimer
  12. Nan ? Le fameux "25oo que chaque fois qu'ils mettent les pieds quelque part ils se font dérouiller" pourrait faire partie de ces "attentats langagiers sous faux drapeau" ?

    http://www.dailymotion.com/video/x15hnh_alain-soral-dieudonne-sioniste_news

    RépondreSupprimer
  13. Y a un truc que je comprend pas dans cette histoire. Si ma mémoire est bonne, le sionisme est né à la fin du 19ème. Comment ses adeptes pourraient-ils alors se faire "dérouiller" depuis "2500 ans" ?

    RépondreSupprimer
  14. >ano : Merde tu veux dire que Soral est un agnet sioniste ?
    Mais alors...toi même...nan, si ?

    Va savoir...

    >ano : Nan ? Le fameux "25oo que chaque fois qu'ils mettent
    les pieds quelque part ils se font dérouiller" pourrait faire
    partie de ces "attentats langagiers sous faux drapeau" ?

    Ca pourrait. C'est seulement très peu probable parce que Soral serait quand même un très mauvais agent sioniste.
    Houria qui abonde dans le sens du "choc des civilisations" et du communautarisme est elle du coup bien meilleure.
    Rien de surprenant à ce qu'il y ait également dans ce domaine une logique de rentabilité.

    Et dans ce que dit Soral, je ne vois pas d'utilisation abusive du mot sioniste. Ca n'est donc pas tout à fait en rapport avec ce que le post pastiche dénonçait. Mais il est vrai que parfois il ferait mieux de fermer sa gueule l'ami Soral et de ne tomber pas dans le piège qui consiste à répondre avec le coeur et de façon systématique aux provocations d'en face. Mais ce n'est pas un politique.

    RépondreSupprimer
  15. Zéfa à vu juste. C'est pas un politique, c'est juste un brave gars accoudé au comptoir. Il a bien fait parti d'un ou deux partis politiques et il dirige même une association trans-courant, mais il a rien demandé... on est venu le chercher en le traînant par les cheveux. Il est donc tout à fait excusable. Et en plus il nous oblige à nous intéresser à l'Histoire ancienne.

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Quand je dis ce n'est pas un politique, c'est que même au sein d'un parti il n'arrive pas à se plier aux règles. C'est le côté anar du bonhomme dont je parlais. Petite précision dont on se passerait mais visiblement l'ano au dessus a cru que faire de la politique et être un politique c'est la même chose.

    pour le reste :
    >@>ano : Y a un truc que je comprend pas dans cette histoire. Si ma mémoire est bonne, le sionisme est né à la fin du 19ème. Comment ses adeptes pourraient-ils alors se faire "dérouiller" depuis "2500 ans" ?

    je ne crois pas que ce soit le lieu pour répondre en détail à cette question faussement naïve du lien entre judaïsme et sionisme.
    Si tu sais ce qu'est une vision du monde, si tu connais la définition de "messianisme" et d'"avatar" et si de surcroît tu peux concevoir qu'il y a toujours eu des juifs ennemis du judaïsme ; tu peux trouver la réponse à ta question tout seul.

    RépondreSupprimer
  18. "l'ano au dessus a cru que faire de la politique et être un politique c'est la même chose"

    On croit rien, on s'amuse, on rigole. Epargne nous tes explications de texte, on est assez grand. Et puis surtout déride-toi un peu.Tu sais comme sur la photo...

    RépondreSupprimer
  19. "je ne crois pas que ce soit le lieu pour répondre en détail à cette question faussement naïve du lien entre judaïsme et sionisme.
    Si tu sais ce qu'est une vision du monde, si tu connais la définition de "messianisme" et d'"avatar" et si de surcroît tu peux concevoir qu'il y a toujours eu des juifs ennemis du judaïsme ; tu peux trouver la réponse à ta question tout seul."

    C'était le bon temps, on buvait du vin blanc à Champigny et quand on savait pas quoi répondre, on répondait Karl Marx et le tour était joué.

    RépondreSupprimer
  20. "gourou médiatique"

    T'inquiète bonhomme, on le dira plus. La prochaine fois, si tu préfères, on dira, je sais pas moi... médium charismatique. Là c'est mieux, t'as moins chaud ?

    RépondreSupprimer
  21. C'était le bon temps, on buvait du Champagne à Deauville et quand on savait pas quoi répondre, on répondait "C'était le bon temps, on buvait du vin blanc à Champigny et quand on savait pas quoi répondre, on répondait Karl Marx" et le tour était joué.


    Mea culpa, j'avais pas pigé que les règles avaient changé. On peut dire tout et n'importe quoi maintenant ça n'a plus d'importance, si on voit noir faut lire blanc, c'est cool, faut pas s'emballer, faut se dérider le sphincter et OUIGOLER, passque tout ça c'est POU OUIGOLER, et ce n'est donc pas la peine de se prendre la tête ou même juste de répondre à quelques commentaires aux formules faussement OUIGOLOTES . Mais pourquoi alors répondre par des commentaires aux posts si tout ça c'est juste pour OUIGOLER ? Je propose qu'on mette ça maintenant en bas de chaque post : pas la peine de laisser des commentaires, ce texte c'est juste pour OUIGOLER.
    Merde je fais encore le rabat-joie. Pardon, je vais vite aller me trémousser avec une plume dans le cul sur une chanson de Patrick Topalov et balancer quelques commentaires amusants pour qu'on OUIGOLE tous ensemble.
    Là c'est mieux, vous avez moins froid maintenant ?

    RépondreSupprimer
  22. Cest qui Patrick Topalov ?

    RépondreSupprimer
  23. "Cest qui Patrick Topalov ?"
    Un militant d'E&R. C'est pour te dire le niveau !

    RépondreSupprimer
  24. F'OI MOI JAMAIS ! Sinon juste POU OUIGOLER, rien qu'une fois, tu veux pas nous en causer de "la question juive" ?

    TOI AIME DEAUVILLE ? MOI P'EFE' CABOU'G !

    RépondreSupprimer
  25. "Un militant d'E&R"

    Ah d'accord, je vois, c'est des rigolos en fait ! Et pour ces histoires de plumes dans le cul, comment qu'ils font ? Je veux dire, ils se regroupent en tendance, en courants, en club de réflexion ?

    RépondreSupprimer
  26. " Ah d'accord, je vois, c'est des rigolos en fait ! Et pour ces histoires de plumes dans le cul, comment qu'ils font ? Je veux dire, ils se regroupent en tendance, en courants, en club de réflexion ? "

    Ils organisent des surprise-party et dansent sur des chansons de Sheila.

    RépondreSupprimer
  27. Y en a vraiment qui sont de mauvaise foi. Bien sûr que Soral "ce n'est pas un politique". C'est un écrivain et un écrivain de talent. Un pamphlétaire hors pair qui eut un temps les grâces des télévisions. Dire que c"est un politique c'est comme dire que Zemmour n'est pas un humoriste. C'est idiot ! Demandez à Ruquier.

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?