10 mars 2009

Toujours d'actualité

Que peut-on faire, au niveau du citoyen comme à celui de l'homme d'Etat, si nous sommes à ce point entraînés par des forces économiques, sociologiques et historiques qui nous dépassent?
D'abord apprendre à voir le monde tel qu'il est, échapper à l'emprise de l'idéologie, de l'illusion de l'instant, à la "fausse alerte permanente" (comme disait Nietzsche) entretenue par les médias. Percevoir les rapports de force réels, c'est déjà beaucoup.

Emmanuel Todd - Après l'Empire


9 commentaires:

  1. Depuis quand il est rédacteur cet imbécile ?

    Bientôt une réconciliation avec Philippe Val ?

    C'est vraiment devenu n'importe quoi le CGB...

    RépondreSupprimer
  2. "Bientôt une réconciliation avec Philippe Val ?"

    Plutôt un rachat...

    RépondreSupprimer
  3. ça va pas trop dur la copie ? ça me rappelle mes exercices en cours préparatoire...

    RépondreSupprimer
  4. Depuis Ségolène Royal, le bizutage est interdit!

    Une réconciliation avec Philippe Val après notre dernier CGB dimanche ...

    RépondreSupprimer
  5. la bite au cirage!

    http://forum.doctissimo.fr/doctissimo/ados-sexo/bite-cirage-sujet_169909_1.htm

    Jean Lamour.

    RépondreSupprimer
  6. Bienvenue au nouveau !
    Percevoir les rapports de forces réels, bonne entrée en matière...

    RépondreSupprimer
  7. Il est pas rigolo ce Nietzsche, on ne peut ni saluer un drapeau, ni bougonner au bistrot avec ce mec là.

    RépondreSupprimer
  8. Où ça Philippe Val??

    Concernant mon entrée cégébienne, je sais qu'en tant que petit nouveau, c'est à moi de servir le café, les croissants, les chocolatines...enfin, les pains au chocolat comme vous dites là-haut...

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?