14 mars 2009

Le prix d'éthique tique et le gendarme

Amad et son gang


Le désespoir de l'écrivain sans doute. L'auteur de "j'ai mal à ma France", lauréat du prix de l'éthique 2008, fondateur de l'association Au-delà des mots, grand frère modèle, Amad Ly, cet enfant de Montfermeil, d'après le Post.fr, âgé de 28 ans tout de même, est tombé sous le joug de la police colonialiste française. Arrêté et conduit au commissariat de Montfermeil pour une banale histoire d’enlèvement, séquestration, tentative d’assassinat et violences aggravées, Amad a fait une chute du second étage du commissariat, se brisant le talon. Tentative d'évasion d'après les rosses, plus certainement balancé par des flics racistes d'après notre intime conviction. Après un court passage par l'hôpital sa garde à vue a pu reprendre.

Le CGB demande évidemment sa libération pour services rendus à la Nation et parce que « Notre pays a besoin de personnes comme vous, avec un engagement exemplaire, juste, nécessaire et courageux » comme avait su lui dire le jury du prix de l'éthique.

1 commentaire:

Marvel annonce la toute première héroïne musulmane au cinéma. Son pouvoir :