17 mars 2009

L'avenir...

Nous vivons les prémices d'une société de consommation qui bascule et se noie dans ses propres succès et excès. La voracité qui l'a fait triompher, est en train de creuser sa tombe. A force de flatter le droit absolu d'assouvir ses désirs, il n'est plus un seul interdit qui ne soit assiégé en vertu du sacro-saint principe de la liberté individuelle. L'idée d'interdire ou d'imposer quelque chose à quelqu'un est devenue insupportable. Triste époque en vérité que celle ou chacun doit toujours pouvoir faire ce qui lui convient. Ne lui reconnaîtrait-on pas ce droit imprescriptible, qu'il saurait toujours l'obtenir avec la pression des "utilisateurs", et la ténacité encouragée, sans discernement, par des médias qui se chargeront de lui faire avoir gain de cause face à la pusillanimité du politique. Il n'est aujourd'hui de perdants que ceux qui défendent des valeurs!
Alain Monnier - Survivance

6 commentaires:

  1. Professeur Jambon17 mars 2009 à 15:28

    Qu'il pète un coup et qu'il matte un bon porno et ça ira mieux

    RépondreSupprimer
  2. Pour ma part, j'attends que ces idiots revendiquent explicitement la liberté de voler(vi, c'est vrai, se dissimuler entre autres derrière des opérations-financières-à-haut-risque-et-à-haut-rendement, cela reste assez hypocrite). Me basant alors sur le double-sens du mot, je les emmenerais tous à un chouette endroit du côté d'Etretat pour les préparer à l'exercice de leur nouveau droit - sans filet ni élastique il va de soit, mais à l'ancienne avec les ailes d'Icare - et... En route vers l'Amérique !

    Welcome back, sucker !

    RépondreSupprimer
  3. j'connais pas Monnier, mais son analyse catastrophiste de la société de consommation sonne creux.
    Je prèfère celle de Lipovetsky, qui parle d'une deuxième phase : la phase de la consommation cool avec comme toile de fond le procès de personnalisation.
    ça me semble plus pertinent, ça n'est que mon humble avis.
    vous conseille "l'ère du vide" comme lecture de chevet.

    RépondreSupprimer
  4. Comme quoi le vide ce n'est pas creux. Ca peut même être bougrement plein. CQFD

    RépondreSupprimer
  5. Je tacherai de me procurer "L'ère du vide" et de le poser à mon chevet.
    "Survivance" est un bon bouquin, la description que fait l'auteur de l'avenir est assez convaincante avec une société où règneront l'image, le paraître et le virtuel.

    RépondreSupprimer
  6. "une société où règneront l'image, le paraître et le virtuel"

    C'est marrant ça me rappelle un bouquin publié à la fin des années soixante. Il aura fait des petits... médiologues, celui là.

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?