21 mars 2009

Huntingtonons



Dans l'été de 2011, le saint Empire fédéral européen fut proclamé à Aix-la-Chapelle. Il comprenait les vingt-cinq pays de l'Union européenne, moins la Grande-Bretagne et le Bloc danubien et balkanique dont le dominateur serbe orthodoxe fonda sa capitale spirituelle à Pec. La Communauté germanophone de Belgique était réunie à l'Allemagne(...)
La plus grande partie du Moyen-Orient pacifié était proclamée zone internationale et placée sous mandat de l'ONU.
La Turquie, la Syrie, la Jordanie et les Etats de la péninsule arabique rentraient dans une libre confédération avec Israël.
La Russie et l'Europe étaient réconciliées par le sang versé en commun. Soixante-cinq millions d'Eurasiens étaient morts. Les lieux de culte, les monuments, les musées nationaux avaient disparu. Une immense réaction se produisit, favorisant l'avènement d'une espèce de religiosité compliquée, administrée par des télévangélistes charismatiques et millionnaires.
Les gens s'enivraient partout des fêtes pseudo-mystiques. On célébrait un dieu d'amour qui ne connaît ni commandement ni dogme.
Le printemps de 2012 fut nostalgique et langoureux.

Laurent Schang - Constat d'Occident

1 commentaire:

  1. Heureusement, la fin du monde en 2012 mettra fin à tout ce bordel!

    RépondreSupprimer

Attention : le CGB n est pas une démocratie. Si t es qu un gros con de troll, tu seras irrémédiablement réduit au silence.
(Les anonymes serviront de cibles aux tirs d exercice.)

Annonce Gogole: Faites de l'argent rapide et facile. Formation manager globe trotter sous 24h

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?