17 mars 2009

Bashung parle.


Je signale aux amateurs que France Culture retransmet en ce moment une série de cinq entretiens réalisés avec Alain Bashung en 2002. C’est à 20 heures, de lundi 16 mars à vendredi 20. Ça peut se télécharger ou se ré écouter ici-même.
En revanche, ceux qui n’ont pas eu l’occasion, ou qui n’ont pas cru bon d’aller voir Bashung sur scène au moins une fois, on ne peut plus rien pour eux…

8 commentaires:

  1. Mon commentaire n'a rien à voir avec Bashung, mais est-ce qu'un membre du CGB compte se rendre jeudi à la conférence-débat de Michéa ?

    Si oui, pourrez-vous faire un billet "récapitulatif" dessus ? Un truc qui fasse regretter de pas avoir pu y aller, voyez ?

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui me fait surtout chier c'est que je ne verrai jamais Dutronc, car lui non plus ça va pas fort...

    RépondreSupprimer
  3. Si tu veux mon avis, anonyme mélomane, tu rates moins en loupant Dutronc. Pas le même niveau, pas la même mystique, pas le même charisme. Plus drôle, oui, mais pas assez "croyant" en ce qu'il fait. Si ça peut te consoler...

    RépondreSupprimer
  4. anonyme mélomane17 mars 2009 à 18:08

    Soit, mais Bashung je l'ai vu en 91, 97 et à Clermont en octobre 2008.

    Dutronc JA-MAIS.

    RépondreSupprimer
  5. anonyme mélomane17 mars 2009 à 18:32

    Sur Fds ils pleurent le poète d'SOS Racisme... mais rien quand Reggiani est mort:

    Ouvrez-moi, ouvrez une porte
    Io non ne posso proprio più
    Se ci siete, aprite una porta
    Diro come è stato laggiù

    RépondreSupprimer
  6. Quand le blog fumeur fait l'éloge des cancéreux... c'est la métastase qui se fout du cimetière...

    Pour le goudron hip hip hip!!!

    RépondreSupprimer
  7. Et oui désormais, on ne dit plus cancer des poumons, mais cancer du goudron. C'est comme ça, on ne discute pas ! Chacun chez soi avec sa tisane et les vaches seront bien gardées.

    RépondreSupprimer
  8. cqu'il est chiant, toujours à faire la gueule ce Bashung !
    vite un bon Johnny Cash pour faire passer tout ça.

    RépondreSupprimer

Dès son 1er jour de taf, Trump annule un accord libre-échangiste. Toi Président, tu ferais quoi?